Phil Smith explique le fonctionnement des Longines World’s Best Racehorse Rankings

International / 23.10.2017

Phil Smith explique le fonctionnement des Longines World’s Best Racehorse Rankings

De mars à novembre, les Longines World’s Best Racehorse Rankings sont dévoilés par la Fédération internationale des autorités hippiques (Fiah). Il s’agit des ratings internationaux officiels des chevaux de plat et ils font parfois débat. La liste définitive de ces ratings est dévoilée au mois de janvier, tout comme le rating des 100 meilleurs Grs1 mondiaux. Les ratings ne sont pas une science exacte mais ils répondent à une méthode mise en place par le Comité des Longines World’s Best Racehorse Rankings, co-présidé par Phil Smith et Nigel Gray.

Qui décide ? Dans une interview à Amanda Duckworth, Phil Smith a expliqué : « Les ratings Longines se concentrent sur les meilleures performances au cours d’une année entière. Vous êtes appelés à participer au Comité si vous êtes le Senior handicapeur d’un pays appartenant à la partie 1, ce qui correspond aux principaux pays de courses du monde. » Concrètement, les pays correspondant à la partie 1, c’est-à-dire ceux possédant des courses de Groupe internationales et non pas locales, sont : Argentine, Australie, Brésil, Canada, Chili, France, Allemagne, Grande-Bretagne, Hongkong, Irlande, Italie, Japon, Nouvelle-Zélande, Pérou, Afrique du Sud, Émirats Arabes Unis, États-Unis et Uruguay.

Un débat pour réajuster. Lors des courses internationales de Hongkong Longines, le Comité se réunit pour débattre et ajuster l’ensemble des ratings internationaux. Phil Smith précise : « Chaque pays du Comité peut donner un rating à chaque fois qu’un cheval court dans une course du Pattern, et il y a bien évidemment la possibilité pour tous de dire ce qu’ils pensent lors du débat de Hongkong. Il n’est possible de voter que si vous avez inscrit un rating dans le système ou pris part au débat. Il faut être assidu. »

Les changements dans les ratings. Pour le rating officiel d’un cheval, seuls comptent les chiffres définitifs, publiés après le débat au mois de janvier. Ce sont ces données qui permettront de calculer le rating d’une course. Ceux publiés au cours de l’année sont des indicateurs. Phil Smith explique : Un cheval peut avoir un rating de 122 tout au long de l’année avant d’être battu en fin de saison par un sujet que nous pensions moins bon. Ce dernier pourrait donc le dépasser en fin d’année. » Les ratings des 3ans évoluent souvent car leur valeur peut beaucoup changer entre les classiques et les épreuves intergénérations de l’automne : « Les chevaux peuvent progresser, surtout les 3ans. Nous faisons souvent attention en début d’année car nous voulons savoir s’ils sont en mesure de progresser en prenant de la maturité. Par exemple, prenez Enable (Nathaniel). Les ratings de ses performances cette année sont  102, 109, 122, 122, 126, 123 et finalement 128. Vous pouvez constater la progression. Ce n’est pas forcément aussi spectaculaire pour tous mais c’est typique des 3ans. »

Le cas Arrogate. Le champion américain Arrogate (Unbridled’s Song) est toujours en tête des ratings Longines, à 134, suite à sa démonstration dans la Dubai World Cup (Gr1). Il a déçu depuis et, pourtant, reste considéré comme le meilleur cheval du monde, devant Winx (Street Cry) et Enable. Il n’est pas rare qu’un cheval soit élu meilleur cheval du monde sur une performance exceptionnelle acquise en début d’année, sans vraiment répéter ensuite : dans les exemples récents, citons par exemple Just a Way (Heart’s Cry), lequel devait son rating officiel à une démonstration dans le Dubai Turf (Gr1).

Phil Smith explique : « Contrairement aux 3ans, nous n’attendrons pas de rating supérieur de la part d’Arrogate car il était déjà arrivé à maturité. Je serais vraiment content qu’il répète ce qu’il a fait à Dubaï. J’ai quelques doutes, mais ce serait génial. »

La question qui se pose désormais est : si Arrogate échoue dans la Breeders’ Cup Classic (Gr1), les handicapeurs reverront-ils son rating à la baisse ? Et si Winx remporte un troisième Cox Plate (Gr1) très facilement ce samedi, pourrait-elle avoir un rating à la hausse et être sacrée meilleur cheval du monde ?