Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

PREMIO LYDIA TESIO (GR1) - Le seul Gr1 d’Italie, chasse gardée de la famille Botti

Courses - International / 28.10.2017

PREMIO LYDIA TESIO (GR1) - Le seul Gr1 d’Italie, chasse gardée de la famille Botti

PREMIO LYDIA TESIO (GR1)

Le seul Gr1 d’Italie, chasse gardée de la famille Botti

Le Premio Lydia Tesio est le seul Gr1 du calendrier italien après les rétrogradations décidées par le European Pattern Committee l’hiver dernier. C’est pour 297.000 € que dix pouliches et juments vont en quête d’un titre qui peut peser même plus en termes de valorisation. Une demi-douzaine des dernières gagnantes ont, en effet, été achetées par la famille Yoshida pour beaucoup plus que cette allocation…

La ligne des Oaks d’Italia. La famille Botti a remporté trois des quatre dernières éditions du Lydia Tesio et elle est encore bien représentée. Les quatre italiennes sont toutes entraînées à Cenaia par Alduino et son fils Stefano. Parmi elles, les trois premières des Oaks d’Italia (Gr2), Folega (Oasis Dream), Paiardina (Casamento) et Alambra (Shamardal) avec le renfort de Candy Store (Lope de Vega), cinquième du classique, mais gagnante du Premio Sergio & Elena Cumani (Gr3) en dernier lieu, sur 1.600m, à San Siro. Folega n’a couru qu’une fois, il y a deux semaines, après son succès en mai. Paiardina, décevante lors de son essai en juillet en France, a gagné facilement une petite Listed, alors qu’Alambra vient de terminer deuxième du Premio Verziere - Memorial Aldo Cirla (Gr3) à Milan.

Trois gagnantes de Groupe de l’étranger. Trois des six étrangères ont déjà gagné leur Groupe. La jument irlandaise Laganore (Fastnet Rock) s’est imposée à domicile dans un Gr3 en terrain lourd et devra évoluer dans des conditions très différentes. La 3ans allemande Ashiana (Mastercraftsman) a remporté un Gr2 sur 2.400m à Baden Baden et n’a pas mal couru dans le Prix de l’Opéra Longines (Gr1). L’autre allemande, Distain (Champs Élysées), ne cesse de progresser à 5ans.

Deux Godolphin - Pantall pour un succès de Groupe

Henri-Alex Pantall a déjà accompli la mission de faire prendre du black type à Discursus et Wild Bud, deux pouliches de 3ans appartenant à Godolphin. Les deux sont par Dubawi, fils de Zomaradah (Deploy), qui avait triomphé à Capannelle dans le Premio Lydia Tesio 1999. La réunion de dimanche offre aux deux pouliches la chance de devenir gagnantes de Groupe. Discursus, qui a ouvert son palmarès le 7 août à Clairefontaine, vient de remporter une Listed pour femelles sur 1.600m à Hanovre. Elle s’aligne au départ du Premio Ribot - Memorial Loreto Luciani (Gr3) où elle sera opposée aux gagnants de Gr2 : Amore Hass (Azamour) et Time to Choose (Manduro), qui ont une surcharge d’un petit kilo.

Wild Bud a gagné sa course un jour après, à Deauville, et s’est imposée dans une Listed sur 1.000m à Munich. Elle devrait apprécier les 1.200m du Premio Aloisi (Gr3) et trouve sur son chemin des bons sprinters italiens déjà lauréats de Groupe comme Plusquemavie (Kheleyf) et Trust You (Kheleyf), ainsi qu’une autre française, Imperial Tango (Sageburg), en grande forme. Andrea Atzeni sera associé aux deux pensionnaires de Henri-Alex Pantall.