PRIX CARO (MAIDEN) - Manchester City n’a pas raté le penalty

Courses / 26.10.2017

PRIX CARO (MAIDEN) - Manchester City n’a pas raté le penalty

MAISONS-LAFFITTE, JEUDI

 

 

Manchester City (Approve) était le concurrent le plus expérimenté au départ du Prix Caro (Maiden), ce jeudi en terrain lourd à Maisons-Laffitte. Le pensionnaire de Sascha Smrczek a galopé parmi les derniers, dans une course animée par le favori, Indyco (Rio de la Plata). Ce  dernier a été relayé en tête par Glamorous Boy (Wootton Bassett). Sous les sollicitations de Théo Bachelot, Manchester City a produit son effort le long du rail, avant de créer la différence dans les 100 derniers mètres. Manchester City décroche son premier succès avec un peu plus d’une longueur d’avance, pour sa cinquième sortie. Indyco est deuxième, avec une courte avance sur El Indio (Meshaheer).

Une famille allemande avec de la vitesse. Manchester City est né en Allemagne au Gestüt Harzburg. Il n’a pas trouvé preneur lors de l’édition 2016 de la vente BBAG de yearling. Son père, Approve (Oasis Dream), officie à présent en Turquie. Sous les couleurs d’Highclere, il avait notamment remporté les Gimcrack Stakes (Gr2) avant d’entrer au haras en Irlande. Sa mère, Maxima (Platini), a gagné quatre courses outre-Rhin. Manchester City est son premier produit. Moyenne (Trans Island), la deuxième mère, a gagné le Scherping Rennen (L, 1.200m) à Baden-Baden, de cinq longueurs en terrain souple. C’est la famille de Mokambo (Nishapour), lauréat du Premio delle Aste (L) à Milan et deuxième du Premio Guido Beradelli (Gr2).

   Green Desert
  Oasis Dream 
   Hope
 Approve  
   Sadler’s Wells
  Wyola 
   Rubies From Burma
MANCHESTER CITY (M2)   
   Surumu
  Platini 
   Prairie Darling
 Maxima  
   Trans Island
  Moyenne 
   Mica Cale