Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

PRIX DE L’OPÉRA LONGINES (GR1) - Rhododendron renaît de ses cendres

Courses / 01.10.2017

PRIX DE L’OPÉRA LONGINES (GR1) - Rhododendron renaît de ses cendres

CHANTILLY, DIMANCHE

Dans le Prix de Diane Longines (Gr1), Rhododendron (Galileo) était partie avec le statut de deuxième favorite, mais elle avait dû être arrêtée dans le tournant final, victime d’un saignement pulmonaire massif. La France n’avait pas pu voir de quel bois se chauffait cette deuxième des Oaks d’Epsom et des 1.000 Guinées (Grs1). Mais après une rentrée discrète dans les Matron Stakes (Gr1) de Leopardstown, la pouliche de Sue Magnier, de Michael Tabor et de Derrick Smith a montré un courage et une dureté incroyables pour remporter le Prix de l’Opéra Longines (Gr1). Car un cheval peut toujours se rappeler qu’il s’est fait mal sur une piste. Rhododendron a effacé ce mauvais souvenir en gagnant le deuxième Gr1 de sa carrière, malgré un parcours loin d’être idéal. Son entraîneur, Aidan O’Brien, a pris les deux premières places de l’épreuve grâce à Rhododendron et Hydrangea (Galileo). Et il a signé son 22e succès de Gr1 de l’année et se rapproche du record détenu par Bobby Frankel de 25 victoires au plus haut niveau en une saison.

 

Le nez au vent en épaisseur… Et pourtant ! Rhododendron a galopé en cinquième position, mais en troisième épaisseur, le nez au vent. L’allure imprimée par Shamreen (Dubawi) puis The Black Princess (Iffraaj) a été régulière. À l’entrée de la ligne droite, Rhododendron est arrivée sur la ligne de tête avec sa compagne d’entraînement Hydrangea. Rapidement, ces deux pouliches se sont détachées légèrement. Rhododendron et Hydrangea se sont rendu coup pour coup. Dans un dernier coup de reins, la première nommée a pris l’avantage et s’est imposée d’une tête devant Hydrangea. Entraîneur des deux premières, Aidan O’Brien nous a déclaré : « Rhododendron est une pouliche très spéciale pour avoir fait ce qu'elle a fait après ce qui lui était arrivé dans le Prix de Diane Longines. Elle est dure et courageuse. Elle avait eu un mauvais jour lors de sa dernière venue à Chantilly. Après cette sortie, elle avait dû être arrêtée pendant six semaines. Tout le monde a fait un super travail sur elle à la maison. Hydrangea court très bien. Les deux pouliches pourraient aller sur le Breeders’ Cup Filly and Mare (Gr1). »

Lady Frankel, première française à l’arrivée. Lady Frankel (Frankel) a patienté au centre du peloton puis a gagné du terrain à l’entrée de la ligne droite. Sur l’ultime faux plat, elle est allée chercher la troisième place au prix d’une belle accélération pour réussir la meilleure performance de sa carrière. Elle est la première française à l’arrivée. Son jockey, Pierre-Charles Boudot, nous a dit : « Elle court vraiment très bien en étant décontractée derrière les chevaux de tête. La pouliche a bien accéléré sur toute la ligne droite. Elle est venue échouer tout près de la gagnante. C'est vraiment encourageant et elle nous montre qu'elle a un peu de tenue. Son calme aujourd’hui a joué en sa faveur. »

Pedigree Weatherby : http://jourdegalop.com/wp-content/uploads/2017/10/rhododendron.pdf

Wuheida, un an après son Boussac. Lauréate du Total Prix Marcel Boussac (Gr1), Wuheida (Dubawi) retrouvait la piste de son plus grand succès. Elle s’est bien comportée, faisant illusion pour une meilleure place. Elle a été battue de peu pour la troisième place, faisant dire à son entraîneur, Charlie Appleby : « Nous sommes très contents. Elle a bien voyagé, d'après son jockey, et elle a aussi bien accéléré à la fin. Elle devrait être capable de gagner son Gr1, du moins nous l'espérons. »

Une fille de l’excellente Halfway to Heaven. Élevée par Orpendale, Chelston et Wynatt, Rhododendron est née dans la pourpre, c’est le moins que l’on puisse écrire. C’est une fille de Galileo et d'Halfway to Heaven (Pivotal), gagnante des Irish 1.000 Guinées, des Nassau Stakes et des Sun Chariot Stakes et troisième de la Poule d’Essai des Pouliches (Grs1). Halfway to Heaven a produit Magical (Galileo), lauréate des Debutante Stakes (Gr2), deuxième des Moyglare Stud Stakes (Gr1) et quatrième du Marcel Boussac 2017, et Flying the Flag (Galileo), vainqueur des International Stakes (Gr3). Sœur de Rhododendron, Just Gorgeous (Galileo) a produit une yearling par Invincible Spirit qui a été cédée 220.000 € lors de la dernière vente d’août Arqana. Deuxième mère de Rhododendron, Cassandra Go (Indian Ridge) a été une superbe sprinteuse, enlevant les King’s Stand Stakes (Gr2 à l’époque), les Temple Stakes et les King George Stakes (Grs3), et en finissant deuxième de la July Cup (Gr1). C’est la souche de plusieurs vainqueurs de Gr3, mais aussi de Photo Call (Galileo), lauréate de deux Grs1 aux États-Unis, de Best Regards (Tamayuz), meilleur sprinter allemand en 2013, et de l’étalon Verglas.

   Northern Dancer
  Sadler’s Wells 
   Fairy Bridge
 Galileo  
   Miswaki
  Urban Sea 
   Allegretta
RHODODENDRON (F3)   
   Polar Falcon
  Pivotal 
   Fearless Revival
 Halfway to Heaven  
   Indian Ridge
  Cassandra Go 
   Rahaam

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Départ à 1.000m : 1’01’’64

1.000m à 600m : 25’’84

600m à 400m : 12’’06

400m à 200m : 12’’15

200m à l’arrivée : 11’’91

Temps total : 2’03’’60