PRIX NEVADA II - Djahab passe brillamment le test

29.10.2017

PRIX NEVADA II - Djahab passe brillamment le test

BORDEAUX-LE BOUSCAT, 9 SEPTEMBRE 2017

Djahab (Mahabb) est restée invaincue en trois sorties en remportant le Prix Nevada II (Gr. III PA), au début du mois. Lors de ses deux courses précédentes, au Qatar, elle s’était imposée de onze et quatorze longueurs sur 1 200 mètres et 1 400 mètres, en bon terrain. C'est tout le contraire qu'elle a connu en France pour ses premiers pas puisque, loin du bon terrain et des courtes distances, c'est sur 1 900 mètres et en terrain collant qu'elle a dû s'exprimer et vaincre.

Brillante lauréate tête et corde de son maiden, Easter de Faust (Mahabb) a pris ses responsabilités en s’installant aux avant-postes dès le départ, avec Al Ghashamiyah (General) à ses trousses. À mi-ligne droite, le long de la lice intérieure, Easter de Faust semblait avoir fait le plus dur pour la victoire. Najah (Munjiz), la favorite, est venue l’attaquer en pleine piste. Mais c’était sans compter sur Djahab qui s’est intercalée entre les deux pouliches pour poursuivre son effort et prendre le meilleur dans les derniers mètres.

Direction le Qatar Arabian Trophy des Pouliches

Yan Durepaire, qui accueille la pouliche depuis deux mois, s’est exprimé au nom de l’entraîneur Hadi Al Ramzani et de l’entourage du cheval : « Djahab était invaincue à Doha, en gagnant assez brillamment. Ils ont décidé de tenter l’aventure en France dans l’idée de la tester sur une distance nouvelle et une piste un peu plus souple, qui était le gros point d’interrogation. Ils ont toujours estimé cette pouliche, même si elle passait un test aujourd’hui. Le test est concluant. Le matin, elle se déplace très bien et travaille très correctement. Djahab devrait aller sur la belle course pour les pouliches de 3 ans à Saint-Cloud si son propriétaire est d’accord. Elle devrait beaucoup monter sur cette compétition, car elle effectuait ses débuts en Europe et n’avait pas couru depuis le mois de mai dernier. »

Un coup de deux pour Gérard Larrieu

Djahab est passée deux fois sur le ring d’Arqana à Saint-Cloud. Une première fois alors qu’elle était foal, en 2014, où son éleveur Jean-Marc Lucas l’a vendue à Gérard Larrieu (Chantilly Bloodstock Agency). En septembre 2016, présentée par Jean-Paul Larrieu (haras de Saint-Faust), elle a été achetée 50 000 euros par son propriétaire actuel. Easter de Faust, la deuxième, a été élevée au haras de Saint-Faust pour le compte de Gérard Larrieu.

La souche de Saklawi Jadrane

Djahab a été élevée par Jean-Marc Lucas dont les produits portent souvent l’affixe du Berlais  Sa mère, Djesireh (Prince d’Orient), a remporté une course et s’est classée troisième du Prix de l’Élevage (Gr. II PA) avant de donner Akbar du Berlais (Akbar), vainqueur sur la piste d’Al Ain l’hiver dernier. La troisième mère, Djou Laila (Badr Bedur), est une sœur utérine de Djouras Tu (Manguier), qui remporta cinq de ses sept sorties publiques avant de devenir étalon. La quatrième mère, Djoura (Ourour), est aussi l’aïeule du très bon étalon Djourman (Manguier) et de Saklawi Jadrane (Kesberoy), multiple lauréat de Groupes I PA, dont les Al Maktoum Challenges Round II et Round III, le Prix du Président des Émirats Arabes Unis, la Coupe d’Europe et des Émirats Arabes Unis et la Coupe Al Asayl Management. Il s’agit d’une souche de l’élevage Fourcade.