Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

PRIX NOIRO - VICTORIA BEACHCOMBER - Échiquier Royal reste invaincu sur le steeple d’Auteuil

Autres informations / 08.10.2017

PRIX NOIRO - VICTORIA BEACHCOMBER - Échiquier Royal reste invaincu sur le steeple d’Auteuil

AUTEUIL, DIMANCHE

 

Échiquier Royal (Martaline) était l’un des deux AQPS au départ du Prix Noiro. Il s’est imposé plaisamment et conserve son invincibilité sur les gros obstacles parisiens. Le représentant de l’écurie Papot a animé l’épreuve avec Sharock (Kap Rock). Au saut de la dernière haie, le futur lauréat a pris définitivement l’avantage. Sur le plat, Piton des Neiges (Buck’s Boum) est venu lui mettre la pression. Mais il n’a fait que pousser encore plus Échiquier Royal qui s’impose d’une demi-longueur. Piton des Neiges devance My Way (Martaline) de six longueurs.

Direction le Congress. Lors de sa précédente course, dans le Prix Kargal, Échiquier Royal avait déjà devancé Piton des Neiges d’une encolure. Mais ce dernier lui rendait alors quatre kilos. Alors que ce dimanche, il n’y avait qu’un kilo de différence. Dominique Bressou, entraîneur du lauréat a déclaré : « C’est un vrai bon demi-sang avec une belle tête. C’est un cheval dur. Il avait montré de la qualité au printemps. Il a été rapidement axé vers le steeple car il était un ton en dessous des meilleurs en haies. Son objectif est le Prix Congress (Gr2, 4/11). » En haies, Échiquier Royal s’était quand même classé deuxième du Prix Aguado (Gr3) et quatrième du Prix Stanley (L).

Le frère d’un vainqueur de Groupe en steeple. Coélevé par Xavier Leredde et Daniel Desforges, Échiquier Royal est un fils de Martaline, étalon au haras de Montaigu, et de Jouable (Garde Royale), qui n’a couru qu’en plat, remportant le Prix Ferdinand Riant à Fontainebleau sous la monte de Nicolas Bertran de Balanda et l’entraînement de Guy Cherel. Jouable a été achetée à l’amiable par Xavier Leredde. Échiquier Royal est le frère de Slow Game (Al Namix), vainqueur de sept courses, plat et obstacle confondus, de Virtual Player (Protektor), lauréat du Prix de Marsan à Auteuil, de Born to Play (Racinger), gagnant de huit courses, et surtout de Playing (Astarabad), vainqueur du Prix Duc d’Anjou (Gr3). C’est aussi le neveu du bon Blanville (Pot d’Or), deuxième du Prix Rigoletto (L), lauréat à Auteuil par deux fois et à Cheltenham, et le cousin de Petit Tracy (April Night), gagnant à trois reprises, deux à Auteuil et une à Enghien, mais aussi trois fois placé de Groupe sur les haies de la butte Mortemart. Deuxième mère d’Échiquier Royal, Nordica III (Orvilliers) avait enlevé le Prix du Bourbonnais (Gr2 AQPS) devant un certain Nupsala (Laniste), septième.

Mendez
Linamix
Lunadix
Martaline
Sadler’s Wells
Coraline
Bahamian
ÉCHIQUIER ROYAL (H3)
Mill Reef
Garde Royale
Royal Way
Jouable
Orvilliers
Nordica III
Elouba