PRIX TRIQUERVILLE (L) - King Goubert et Grand des Landes, un jumelé de très bons poulains

Courses / 24.10.2017

PRIX TRIQUERVILLE (L) - King Goubert et Grand des Landes, un jumelé de très bons poulains

AUTEUIL, MARDI

 

« King Goubert (Martaline) et Grand des Landes (Sleeping Car) sont deux bons chevaux dont on va entendre parler et qui vont peut-être rivaliser avec les meilleurs dans le futur… » Joint par téléphone, François Nicolle est enthousiaste après le jumelé de ses deux pensionnaires dans le Prix Triquerville (L). Ils ont laissé une belle impression et doivent être capables d’atteindre le haut niveau à 5ans et plus. Dans l’immédiat, ils devraient faire l’impasse sur le Prix Maurice Gillois (Gr1) et aller sur le Prix Morgex (Gr3).

Direction le Morgex. Grand des Landes a rapidement pris la tête et a dirigé les débats légèrement détaché. King Goubert a, lui, attendu en cinquième position, et en sautant juste, sans faire d’efforts superflus. Dans le tournant final, King Goubert a serré la corde, gagnant du terrain, alors que Grand des Landes avait toujours les commandes. Entre les deux derniers obstacles, Grand des Landes, fautif à la double barrière, et King Goubert ont creusé un petit écart. Sur le plat, Grand des Landes est reparti mais le poulain de Philippe Allaire et d'Hugues Rousseau s’est lancé à sa poursuite. King Goubert a refait mètre après mètre pour l’emporter sûrement et assez facilement. Sauteur puissant, souvent malheureux en début de carrière, il a l’action pour se sortir du terrain lourd et le comportement pour bien vieillir. En effet, il ne tire pas et va tout le temps sans baisser de pied. Entraîneur de King Goubert et de Grand des Landes, François Nicolle nous a précisé : « King Goubert est un cheval qui progresse. Il va encore monter sur cette course. Grand des Landes penche encore une fois à gauche sur le plat. Il va falloir voir ça. Ce sont deux bons poulains. Je suis déçu de la faute de Dieu Vivant (Network) à la rivière des tribunes. Cela lui coûte un meilleur classement. Peut-être que la prochaine fois, l’arrivée sera inversée car ils se tiennent de près. Nous sommes assez proches du Prix Maurice Gillois et nous allons certainement courir le Prix Morgex avec eux. » Toujours en troisième ou quatrième position dans le parcours, Terrefort (Martaline) a tracé un bon parcours pour se classer troisième devant Athos du Mathan (Ballingarry) et D’Accord D’Accord (Sholokhov). Dieu Vivant et Pyromane (Sageburg) ont fait chacun une énorme faute à la rivière des tribunes.

Les excellents débuts d’Hugues Rousseau au galop. King Goubert a été élevé par Hugues Rousseau. Ce dernier, qui est par ailleurs directeur général d’Arqana Trot, a élevé son premier galopeur en 2013. Cette année, Zonza (Alex the Winner), lauréate du Prix du Bois (Gr3) et quatrième du Darley Prix Morny (Gr1) lui a offert une première victoire black type en plat. Dans un style tout a fait différent, King Goubert est donc son premier black type sur les obstacles. C’est un fils de Martaline, étalon au haras de Montaigu, et de Madoudal (Cadoudal), gagnante en plat et placé en steeple. King Goubert est le frère de plusieurs vainqueurs dont Texas Spirit (Miesque’s Son), qui a pris plus de 150.000 € de gains. Deuxième mère de King Goubert, Effortless (Leading Counsel) a gagné en plat, haies et steeple. Elle avait notamment enlevé le Prix de Nantes à Auteuil.

   Mendez
  Linamix 
   Lunadix
 Martaline  
   Sadler’s Wells
  Coraline 
   Bahamian
KING GOUBERT (H4)   
   Green Dancer
  Cadoudal 
   Come to Sea
 Madoudal  
   Leading Counsel
  Effortless 
   Send me Flowers