Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

QIPCO BRITISH CHAMPIONS FILLIES & MARES STAKES (GR1) - Le record tombe avec Hydrangea, l’ex-choriste

Courses - International / 21.10.2017

QIPCO BRITISH CHAMPIONS FILLIES & MARES STAKES (GR1) - Le record tombe avec Hydrangea, l’ex-choriste

QIPCO BRITISH CHAMPIONS FILLIES & MARES STAKES (GR1)

Le record tombe avec Hydrangea, l’ex-choriste

En juin, même le plus fidèle supporter d’Aidan O’Brien n’aurait pas cru que la pouliche qui permettrait à l’entraîneur d’égaler le record de 25 Grs1 serait Hydrangea (Galileo). Elle était une choriste de Winter (Galileo), la dominatrice de la première partie de la saison, et sa distance semblait être le mile. C’est bien à 20/1 qu’elle a devancé, le 9 septembre dans les Matron Stakes (Gr1), sa capitaine Winter. Elle avait remarquablement couru dans le Prix de l’Opéra Longines (Gr1), deuxième d’une autre Ballydoyle Girl, Rhododendron (Galileo). Quarante-deux jours après les Matron Stakes, Hydrangea a gagné le Qipco British Champions Fillies & Mares Stakes, sur 2.400m, une distance rendue encore plus longue par le terrain pénible.

Aidan, le Tout-Puissant. C’est un miracle d’Aidan O’Brien, le Tout-Puissant. Hydrangea n’a pas eu le plus économique des parcours, elle a affronté ses adversaires en montrant ses muscles. Elle a progressé en pleine piste dans le tournant, a pris l’avantage à 400m du poteau, a réagi aux dures attaques de la française Bateel (Dubawi) et a encore trouvé des ressources pour finir. Hydrangea a gagné de deux longueurs. Bateel, sur une pointe, a donné l’impression de faire mal à la gagnante, mais a dû se contenter de la deuxième place. Coronet (Dubawi) a fini forte pour la troisième place, alors que la française The Juliet Rose (Monsun), tout de suite dans le peloton de tête, n’a pas réussi à changer de vitesse, mais a conservé la quatrième place. Left Hand (Dubawi) n’a pas aimé le terrain et a cédé pour finir.

Un maillon de la chaine… Aidan O’Brien a joué la carte de la modestie après la course : « Je ne suis qu’un maillon de la chaine, une chaine très longue et je suis heureux de l’être. Hydrangea est par Galileo et ses produits ne s’arrêtent jamais. Elle a beaucoup progressé. C’est Ryan Moore qui a eu l’idée de la courir sur 2.400m, il pensait que la pouliche pouvait tenir. » C’est alors Ryan Moore qui a chanté les louanges d’Aidan O’Brien : « Ce qu’Aidan a fait cette saison est impressionnant et il y a un gros effort de toute l’équipe. Je suis heureux pour lui. »

Sixième fois Champion Trainer. Une fois reçu le trophée pour son sixième titre de Champion Trainer en Angleterre, Aidan O’Brien a fait le point sur la chasse au record : « Tout dépend des chevaux. On a de très bon 2ans pour le Racing Post Trophy de samedi et dimanche prochain, on aura des partants dans les Grs1 à Saint-Cloud. »

Bateel battue par meilleure. La française Bateel a très bien couru. Comme disait un sage, gagner c’est mieux, mais elle sort grandie même après la défaite. Son entraîneur, Francis-Henri Graffard, a dit : « Elle n'a pas d'excuse. Nous sommes juste battus par meilleur aujourd'hui. C'est frustrant de terminer deuxième. Mais il faut être réaliste, elle n'a pas démérité et a fourni une belle valeur. Les Groupes 1 sont difficiles à gagner, car tout doit être parfait le jour J. C'était la favorite, donc j'étais plus tendu que lors de sa dernière course dans le Qatar Prix Vermeille (Gr1). Je savais qu'elle avait une chance. Il fallait juste qu'elle ne tombe pas sur meilleure qu'elle et ce fut le cas. Maintenant, elle va partir en vacances. L'objectif de remporter un Groupe 1 est atteint. Ce seront ses propriétaires qui vont décider de son futur, si elle court l'année prochaine ou non. »

Un miracle de Galileo. Il était difficile imaginer qu’une pouliche issue de la grande souche de vitesse du Kilfrush Stud puisse tenir 2.400m. C’est donc un miracle de Galileo. Robert Collet a entraîné la mère de Hydrangea, Beauty Is Truth (Pivotal), qui a remporté le Prix du Gros-Chêne (Gr2). Elle a confirmé sa classe comme poulinière en donnant entre autres The United States (Galileo), qui a gagné un Gr1 sur 2.000m en Australie, et Fire Lily (Dansili), lauréate de trois Grs3 et placée à deux reprises au niveau Gr1. La deuxième mère, Zelding (Warning), a gagné le Prix du Bois (Gr3). La troisième mère, Zelda (Caerleon), a produit Zipping (Zafonic), gagnant du Prix Robert Papin (Gr2) et deuxième dans le Prix Morny (Gr1) et dans les Middle Parks Stakes (Gr1), ainsi que Nipping (Night Shift), qui a remporté le Prix du Petit Couvert (Gr3).

Beauty Is Truth est la plus fidèle des épouses de Galileo. Elle a rencontré le Champion Sire à huit reprises. Ses trois derniers produits sont un 2ans mâle et deux pouliches, yearling et foal.