Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

RACING POST TROPHY (Gr1) - Une édition décisive pour Aidan O’Brien

Courses - International / 27.10.2017

RACING POST TROPHY (Gr1) - Une édition décisive pour Aidan O’Brien

DONCASTER (GB), SAMEDI

 

RACING POST TROPHY (Gr1)

Une édition décisive pour Aidan O’Brien

Le 25 octobre 1997, Saratoga Springs (El Gran Senor) s’imposait dans le Racing Post Trophy (Gr1). Il offrait par la même occasion un premier Gr1 en Angleterre à un jeune Irlandais : Aidan O’Brien. Le journal éponyme n’avait alors que onze ans et il était encore jugé par les traditionalistes anglais comme le deuxième quotidien hippique, derrière l’historique Sporting Life. Dans les salles de presse, nombre de confrères étaient convaincus que ce jeune entraîneur était le fils de Vincent… Beaucoup d’eau a, depuis, coulé sous les ponts. Mais les enjeux de l’édition 2017 sont tout aussi importants qu’il y deux décennies.

 

Les deux favoris du Derby 2018 en piste. Saratoga Springs fut vendu à Godolphin et Aidan O’Brien a ensuite remporté 129 Grs1 en Angleterre. Il a décroché six fois la couronne de Champion Trainer dans ce pays. Le jeune Aidan n’a pas encore changé la face des courses hippiques comme avait pu le faire Vincent. Mais il a bouleversé les règles et les records de l’entraînement. Ce samedi, il peut enfin battre le record de Grs1 qu’il codétient avec Bobby Frankel (25). Pour ne rien laisser au hasard, il envoie à Doncaster ses deux favoris pour le Derby 2018 : Saxon Warrior (Deep Impact) et The Pentagon (Galileo). Parmi ses sept gagnants du Racing Post Trophy deux – High Chaparral (Sadler’s Wells) et Camelot (Montjeu) – ont réussi à s’imposer dans le classique d’Epsom.

 

Ryan Moore et les autres. Ryan Moore sera en selle sur Saxon Warrior et ce choix pèse sur le betting. The Pentagon, pas revu après son succès fin juillet dans les Tyros Stakes (Gr3), vient ensuite. Le premier pilote de Ballydoyle a gagné 18 des 25 Grs1 de l’écurie. Paddy Beggy a remporté le Derby en selle sur le "FR" Wings of Eagles (Pour Moi) et Seamie Heffernan (3), Wayne Lordan (2) et Donnacha O’Brien (1) ont apporté leur contribution. On ne peut donc rayer Seahange (Scat Daddy), troisième des Dewhurst et lauréat sur ce même hippodrome des Champagne Stakes (Gr2), alors que le quatrième de Ballydoyle, Coat of Arms (Galileo), est encore maiden.

 

Jim Bolger, le professeur. Jim Bolger est le maître d’apprentissage d’Aidan O’Brien et il a peut-être beaucoup trop appris au jeune… Car l’élève a dépassé le maître ! Il présente Verbal Dexterity (Vocalised), qui a gagné en champion les Vincent O’Brien National Stakes (Gr1), avant de renoncer aux Dewhurst. L’entraîneur est confiant. Son poulain est "au top", mais le terrain, annoncé bon/souple, est peut-être contre lui. John Gosden a donné le feu vert à Roaring Lion (Kitten’s Joy), qui est invaincu en trois sorties et a remporté les Royal Lodge (Gr2) en poulain d’avenir. Ils seront 12 au départ et il ne faut pas sous-estimer la réussite d’Andrea Atzeni à Doncaster. Le pilote sarde est en selle sur Chilean (Iffraaj), gagnant de Listed. Charlie Appleby a décidé de supplémenter Loxley (New Approach & Lady Marian, gagnante du Prix de l’Opéra). Il devra beaucoup avoir progressé pour viser la première place. Il reste sur un dead-heat victorieux lors de ses débuts il y a 12 jours.