Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

LA SEMAINE DE L’ÉLEVAGE - La recette d’un record ? Les super mamans !

Élevage / 10.10.2017

LA SEMAINE DE L’ÉLEVAGE - La recette d’un record ? Les super mamans !

 

Par Franco Raimondi

Aidan O’Brien peut égaler ce week-end le record de Bobby Frankel. Il en est cette année à 23 Grs1, donc il ne lui manque que deux succès pour arriver à 25. Il lui suffira donc de remporter le Fillies’ Mile de vendredi et les Dewhurst de samedi, un doublé assez banal qu’il a déjà signé en 2016 (Rhodendron & Churchill) et en 2015 (Minding & Air Force Blue). Facile, non ? Oui, très facile : aucun autre entraîneur n’a remporté les deux courses depuis 1973, quand l’épreuve pour les pouliches sur 1.600m fut créée !

Dix succès acquis avec des frères et sœurs des gagnants de Gr1. Le site internet www.aidanobrienfansite.com n’est pas un média officiel. Mais son créateur est néanmoins très bien informé. Les données que l’on peut y trouver, et les résultats des deux derniers week-ends, m’ont poussé à effectuer une petite recherche sur les poulinières de Coolmore (et de sa galaxie) qui ont produit deux gagnants de Gr1 ou plus.

Le point de départ de ma réflexion ? Dix des 23 Grs1 d’Aidan O’Brien ont été gagnés par des chevaux issus de poulinières qui ont déjà produit un lauréat de Gr1. Ce sont celles que l’on peut appeler les SuperCoolmares. Voici le compte. Pour Misty for Me (Galileo), quatre Grs1 remportés par deux produits, les deux par War Front, Roly Roly (3) et son petit frère US Navy Flag. Meow (Storm Cat) en est à trois, dont deux avec Churchill (Galileo) et un via sa propre sœur Clemmie. You’resothrilling (Storm Cat) est à deux succès, tous signés Happily (Galileo) qui est une propre sœur de deux lauréats classiques, Marvellous et Gleneagles. Beauty Is Truth (Pivotal) a gagné les Matron Stakes avec Hydrangea (Galileo), une propre sœur de The United Nations qui avait trouvé son jour de gloire en Australie.

Les quatre juments devenues des SuperCoolmares en 2017

Juments                                            Produits (nb de Grs1 remportés cette année)

Misty for Me                                    Roly Poly (3)

US Navy Flag (1)

Meow                                               Churchill (2)

Clemmie (1)

You’resothtrilling                            Happily (2)

                                                         (déjà mère de Gleneagles et de Marvellous)

Beauty Is Truth                                Hydrangea (1)

                                                         (déjà mère de The United States)

Misty for Me, jeune et très bonne. La tête de liste des SuperCoolmares cette saison est Misty for Me, jeune poulinière de 9ans. Elle fut très bonne à 2ans, âge auquel elle a remporté les Moyglare Stud Stakes et le Total Prix Marcel Boussac (Grs1). Misty for Me ne tenait pas 2.400m et le mile, à 3ans, était devenu un peu court. Mais elle a quand même gagné son classique, les 1.000 Guinées irlandaises, en devançant Together (Galileo), et un quatrième Gr1 dans les Pretty Polly, au Curragh, sur 2.000m, en profitant d’une mauvaise journée de la favorite, Midday (Oasis Dream), qui n’avait pas aimé le terrain collant.

Un Danehill ou un Danzig. La logique voudrait que Misty for Me, par Galileo et une poulinière par Storm Cat, soit saillie par un fils de Danehill ou de Danzig. Mais ceux qui sont stationnés à Coolmore, Duke of Marmalade et Dylan Thomas, n’avaient pas l’envergure. Le seul au niveau d’une telle poulinière était l’australien Fastnet Rock (Danehill). Le produit de ce croisement est une femelle désormais âgée de 4ans. Elle avait été vendue pour 450.000 $, yearling, à Keeneland. Elle s’appelle Cover Song, a gagné un Gr3 pour Spenthrift Farm et a été revendue 1.600.000 $ au chef de cuisine Bobby Flay.

Et voilà War Front. C’est à ce moment que Coolmore a décidé d’investir sur War Front (Danzig). Ce dernier avait gravi les échelons après avoir démarré sa carrière à 12.500 $. Il officiait en 2013 à 80.000 $. Parmi les 2ans de Ballydoyle, on compte 16 produits de War Front, dix poulains et six pouliches, dont neuf sont issus de filles de Galileo, deux de poulinières par Sadler’s Wells et un par une fille de Montjeu. Et si la formule ne marchait pas ? Cette année on a eu la réponse avec les deux produits de War Front et Misty for Me, Roly Poly et US Navy Flag. Mais Liscanna nous avait déjà donné un début de réponse. Elle a déjà produit deux lauréats de Gr1 par War Front, Brave Anna et Hit it a Bomb. C’est une fille de Sadler’s Wells (Northern Dancer) et elle appartient à Evie Stockwell, la mère de John Magnier.

Une souche qui multiplie les Grs1. Misty for Me est issue d’une autre SuperCoolmare, Butterfly Cove (Storm Cat), qui n’a pas couru mais a donné une autre gagnante de Gr1, Ballydoyle, lauréate du Total Prix Marcel Boussac. La deuxième mère de Misty for Me, Mr P’s Princess (Mr Prospector) a cassé la chaîne. Elle n’a donné, honte de la famille, qu’un seul gagnant de Gr1, le champion des 2ans et étalon Fasliyev (Nureyev). Car oui, la troisième mère, Anne Campbell (Never Bend), est aussi responsable de deux gagnants de Gr1, Menifee (Harlan) et Desert Wine (Damascus). On vous laisse deviner par qui sont la yearling et le foal de Misty for Me…

Le record de You’resothrilling. Trois des SuperCoolmares sont par Storm Cat (Storm Bird). Outre Butterfly Cove, il y a You’resothrilling qui, avec Happily, a fait encore mieux car la lauréate des Moyglare Stud Stakes et du Jean-Luc Lagardère est son troisième produit gagnant de Gr1. Quatre des cinq produits – tous par Galileo – de cette propre sœur du champion Giant’s Causeway, qui ne fut "que" gagnante de Gr3, ont remporté un Groupe. Le seul qui manque à la liste est Taj Mahal qui a montré un peu de qualité. Meow, la troisième Storm Cat, ne peut plus rêver d’un score parfait. Son premier produit, Curlylocks, n’a pas réussi à gagner en quatre sorties et elle est devenue poulinière. Meow a aussi un yearling et un foal propres frères de Churchill et de Clemmie.

La recette idéale ? Presque la moitié des SuperCoolmares sont toujours restées fidèles au même étalon. C’est bien logique : si vous avez Galileo et que le croisement avec la poulinière a déjà produit un gagnant de Gr1, pourquoi changer ?  Et une fois que votre haras est bien rempli avec des gagnantes de Groupe par Galileo, il faut tout simplement trouver un étalon qui croise avec ces poulinières. Facile, non ?