LE SPORT PAR LE TEMPS - Que penser de la victoire de Cracksman à Ascot ?

International / 23.10.2017

LE SPORT PAR LE TEMPS - Que penser de la victoire de Cracksman à Ascot ?

 

Ce samedi, Ascot accueillait le Champions Day. Notre étude va se concentrer sur les Qipco British Champions Fillies & Mares Stakes, les Queen Elizabeth II Stakes et les Qipco Champion Stakes. Cracksman a survolé cette dernière épreuve. Mais est-il aussi bon que l’impression visuelle le laisse à penser ?

Par Bruno Barbereau, éditorialiste à Jour de Galop et animateur de Horse Racing Chrono

https://twitter.com/HorseRacingChro

Des conditions particulières. Une météo agitée a généreusement arrosé l’Angleterre et l’Irlande la semaine dernière, si bien que le Champions Day s’est couru en terrain très souple. Pour beaucoup de concurrents, qui ont combattu au meilleur niveau cette saison, il a été difficile de produire le même niveau de performance à cette date et dans ces conditions. Plusieurs chevaux très attendus ne sont pas à l’arrivée et il y a aussi eu plusieurs surprises, comme les succès de Librisa Breeze (à 9,9 £/1 dans les Qipco British Champions Sprint Stakes) ou de Persuasive (à 8,6 £/1 dans les Queen Elizabeth II Stakes). Parmi les chevaux qui n’ont pas livré une performance conforme à leurs capacités, il y a bien sûr Brametot (6e) et Barney Roy (9e) dans les Qipco Champion Stakes.

Pour voir la course : https://youtu.be/fPM3V2PzL_0

Le champion du Champions Day ? La superbe victoire de Cracksman (Frankel), de sept longueurs, dans les Qipco Champion Stakes (Gr1, 2.000m), restera comme la performance marquante de la réunion. Est-il pour autant le champion qu’on peut légitimement attendre à l’occasion du Champions Day ? La réponse est oui et l’étude des temps confirme l’impression visuelle. C’est un très bon cheval, qui est également capable d’aller sur plus long. John Gosden a donc vraisemblablement dans ses boxes les deux meilleurs 3ans européens de l’année, sur 2.000m et plus, avec Cracksman et Enable (Nathaniel). Le poulain d’Anthony Oppenheimer n’est pas simplement bon. Il est en pleine progression et sa performance prouve qu’il est en train de prendre une autre dimension.

QIPCO CHAMPION STAKES - BRITISH CHAMPIONS MIDDLE DISTANCE 2017

Nom                                 Tps brut                    L600m                    Acc. %

Cracksman                       2’11’’75                   38’’35                    103,5

Poet's Word                     2’13’’15                   39’’45                    102

Highland Reel                 2’13’’20                   39’’65                    101

Recoletos                         2’13’’40                   39’’40                    102

Plus rapide que les sprinters. Le pensionnaire de John Gosden s’est élancé en tant que favori et a justifié cette confiance en remportant son premier Gr1. Cinq ans après la victoire de son père Frankel (Galileo) dans cette épreuve, Cracksman s’impose à son tour. Il est le premier lauréat de Gr1 européen de son père qui prend lui aussi une autre dimension à cette occasion. Frankie Dettori lui a donné un bon parcours dès le départ en le plaçant immédiatement derrière les leaders. Cracksman est passé à l’offensive à partir de la marque des 600m. Il n’a ensuite cessé de creuser l’écart pour l’emporter en 2’11’’75. C’est un temps brut correct compte tenu de l’état du terrain. Les 600 derniers mètres ont été franchis en 38’’40. Cracksman a parcouru les 200 derniers mètres en 13 secondes. C’est la section est la plus rapide de toute la réunion. Il est donc allé plus vite que les sprinters sur cette portion !

Il n’y a pas que l’argent qui compte. Malgré les déclarations de son entourage, tout pousse à croire que Cracksman n’est pas venu courir le Qatar Prix Niel (Gr2) sans arrière-pensée. C’était une épreuve de reconnaissance, sur la piste de l’Arc, au cas où sa compagne d’entraînement n’aurait pas pu prendre part à la grande épreuve française. Si Cracksman était venu disputer l’Arc, nous aurions pu assister à un doublé de John Gosden. La question à se poser est donc très simple : est-il préférable de gagner l’Arc et les Champions Stakes, ou de prendre les deux premières places à Chantilly ? John Gosden et ses propriétaires ont choisi la première option. Le lauréat des Champion Stakes 2017 a touché 737.230 £ (environ 826.869 €). La deuxième place de l’Arc est dotée de 1.143.000 €. L’entourage de Cracksman a donc préféré remporter un Gr1, en pensant à l’avenir, même si la deuxième place à Chantilly était plus rémunératrice.

Hydrangea au-dessus du lot. L’édition 2017 des Qipco British Champions Fillies & Mares Stakes (Gr1) s’est disputée dans un rythme très modéré (les 1.800 premiers mètres en 2’02’’57). Sur 2.000m, le temps brut (2’30’’82) est modeste. Hydrangea (Galileo) a voyagé nez au vent d’un bout à l’autre du parcours. Elle a progressé dans le dernier tournant pour prendre la tête à la marque des 400m. La future lauréate a ensuite créé la différence, face à Bateel (Dubawi) qui a dû abdiquer assez rapidement. Logiquement, après une course peu rythmée, les 600 derniers mètres sont rapides (37’’80). Cela correspond à une très bonne phase d’accélération et les pouliches ont toutes rehaussé leur vitesse. Mais Hydrangea était nettement supérieure. Elle décroche par la même occasion le 25e Gr1 de la saison 2017 d’Aidan O’Brien, qui égale ainsi la performance de Bobby Frankel… en attendant de le dépasser.

Pour voir la course :  https://youtu.be/ZgWlB1UtZdA

QIPCO BRITISH CHAMPIONS FILLIES & MARES STAKES 2017

Nom                                 Tps brut                    L600m                    Acc. %

Hydrangea                       2’30’’82                   37’’80                    107

Bateel                              2’31’’20                   38’’05                    106,5

Tout et son contraire. Le déroulement des Queen Elizabeth II Stakes (British Champions Mile 2017) est l’exact inverse de celui des Qipco British Champions Fillies & Mares Stakes. Persuasive (Dark Angel) a créé la surprise en s’imposant dans le British Champions Mile. La course s’est disputée dans un train très soutenu pour ce type de terrain (1.200m en 78’’10). La future lauréate patienté à la corde jusqu’à la marque des 300 derniers mètres. Elle est ensuite passée à l’offensive pour finalement nettement s’imposer, face à Ribchester (Iffraaj) et Churchill (Galileo). Le chrono final de la gagnante est 1’46’’13. C’est un temps brut modeste (0,22 secondes de plus que le handicap qui clôturait la journée). Les chevaux ont donc terminé la course en ralentissant nettement, bien au-delà de ce que le terrain peut expliquer à lui seul.  Persuasive décroche enfin son premier Gr1, après avoir été dominée par les pouliches de la galaxie Coolmore. John Gosden est donc rentré chez lui avec deux lauréats de Gr1 supplémentaire…

Pour voir la course :  https://youtu.be/5ponMQc6KsM

QUEEN ELIZABETH II STAKES - BRITISH CHAMPIONS MILE 2017

Nom                                 Tps brut                    L400m                    Acc. %

Persuasive                        1’46’’13                   27’’70                    95,7

Ribchester                       1’46’’33                   28’’20                    94,3

Churchill                          1’46’’43                   28’’10                    94,6