Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

THE EVEREST - Redzel ou la victoire du système des courses australiennes

Autres informations / 14.10.2017

THE EVEREST - Redzel ou la victoire du système des courses australiennes

RANDWICK (AU), SAMEDI

 

THE EVEREST

Une écurie de Groupe gagne la course de gazon la plus dotée au monde

Le plaisir de partager un moment de joie vaut beaucoup plus que 10 millions de dollars australiens (environ 6,68 millions d’euros). Cette somme, c’est l’allocation qui est revenue au gagnant du The Everest, la course de gazon la plus dotée au monde. Le chèque sera divisé entre une trentaine de propriétaires. Ces derniers sont réunis dans le syndicat Triple Crown. Les frères Michael et Chris Ward ont en effet vendu des parts de Redzel (Snitzel) à deux autres syndicats et au courtier James Harron, qui a mis à disposition son engagement.

 

Merci Docteur Redzel. Pour un des copropriétaires, Peter Piras, The Everest va bien au-delà de l’argent. Il a déclaré au quotidien Herald Sun : « Je dois me battre tous les jours contre la leucémie. Avant la course, j’avais mal, maintenant je ne sens plus rien. Merci Docteur Redzel ! » Les propriétaires de Redzel sont issus de toutes les catégories socioprofessionnelles : des policiers, un chauffeur de taxi, un maître d’école, un électricien... C’est le grand secret des écuries de Groupe, une des forces du galop australien.

 

33.000 spectateurs. The Everest a déjà généré beaucoup d’histoires. Mais cet événement reste quand même une course, qui a poussé 33.000 spectateurs (un record) à se rendre à Royal Randwick. Et comme dans toutes les courses, il y a des gagnants et des battus. Redzel venait de gagner ses quatre dernières sorties et il a eu un parcours en or. Kerrin McEvoy l’a placé tout de suite à côté de l’animatrice Houtzen (I Am Invincible) et lui a demandé de partir de bonne heure. Redzel a fait le trou à 200m du poteau, avant de laisser les autres lutter entre eux.

 

Les malheurs de Chautauqua. La jument Vega Magic (Lope de Vega), favorite, a bien fini en pleine piste pour arracher la deuxième place, à trois quarts de longueur du lauréat, en devançant le japonais Brave Smash (Tosen Phantom). Brenton Avdulla a choisi le mauvais couloir pour Chautauqua (Encosta de Lago), qui a gagné des rangs pour terminer quatrième, mais n’a pas pu rallonger ses foulées comme il aime faire. La pouliche She Will Reign (Manhattan Rain) a eu un bon parcours, mais a faibli, comme si elle avait beaucoup trop fait lors de sa dernière victoire dans les Moir Stakes (Gr1). Le chrono de la course (1’08’’36) est bon, mais pas exceptionnel, à 30 centièmes du record de la piste sur 1.200m.

 

La vague Snitzel. Avec le chèque de 5,8 millions, Redzel a désormais gagné 7.195.250 dollars australiens. Il est un des 43 gagnants de Groupe, dont 12 de Gr1, produits par l’étalon d’Arrowfield, Snitzel (Redoute’s Choice). Les frères Ward l’ont acheté 120.000 dollars à la vente Magic Millions Gold Coast. La mère Millrich (Rubiton) est gagnante de Gr3 et a terminé troisième du Golden Slipper (Gr1). Elle est morte un mois après la naissance de Redzel et a laissé un autre lauréat de Groupe par Danehill et cinq autres gagnants. La souche de Redzel est arrivée en Nouvelle-Zélande en 1875.

 

https://youtu.be/udFXhKb3qQM