Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

TRIBUNE LIBRE - « Le mandat de Patrick Fellous remis en cause ; l'Assemblée générale reprend ses pleins pouvoirs »

Autres informations / 28.10.2017

TRIBUNE LIBRE - « Le mandat de Patrick Fellous remis en cause ; l'Assemblée générale reprend ses pleins pouvoirs »

TRIBUNE LIBRE

« Le mandat de Patrick Fellous remis en cause ; l'Assemblée générale reprend ses pleins pouvoirs »

Par la soixantaine de propriétaires-adhérents qui se sont opposés à Patrick Fellous lors de l'Assemblée générale de leur association.

« L'Association des Propriétaires d'Île-de-France, du Nord et de Haute-Normandie s'est réunie en assemblée générale vendredi soir et la séance a été pour le moins mouvementée. Patrick Fellous a réaffirmé en séance que l'élection du conseil d'administration était reportée... ou devrions-nous dire annulée ! En effet, l'association a lancé un appel à candidatures le 21 septembre, le processus électoral et son calendrier étaient clairement définis. Mais, à l'arrivée de candidatures qui lui semblaient peu favorables, Patrick Fellous a décidé de ne pas procéder à l'élection. Il a d'ailleurs expliqué vendredi soir à la tribune : "Le conseil d'administration se réunira pour valider ou non les candidatures. Mais sachez que pour les candidatures qui seraient rejetées, les personnes pourront se représenter (…) Il y aura les candidatures que nous aurons validées et d'autres…" En clair : Patrick Fellous, suivi de quelques-uns de ses administrateurs, va décider — de manière discrétionnaire — de conserver ou non telle ou telle candidature, de refaire un appel pour "compléter" la liste afin qu'elle lui soit plus favorable et qu'elle lui assure d'être réélu président de l'association...

L'Assemblée générale a réagi et a demandé à lire le fameux rapport sur les raisons du report de l'élection. Et contrairement à ce que Patrick Fellous avait écrit dans ces colonnes, il a refusé de le distribuer en séance. Nous avons pu toutefois nous procurer ce document après la réunion et en le lisant, nous avons compris la gêne de Patrick Fellous à le distribuer...

Finalement, vendredi, le seul vote "autorisé" par le président en séance était le vote des comptes et l'Assemblée générale a très clairement exprimé son mécontentement et sa désapprobation. Les comptes ont été rejetés : 59 voix contre, 35 pour et 10 abstentions (décompte fait en séance). Nous précisons que le résultat du vote ne fut pas annoncé en tribune, mais que les adhérents ont dû aller individuellement s’informer de celui-ci. Décidément, Patrick Fellous semble fâché avec les votes et les élections, mais celles-ci lui rendent bien !

Que signifie ce vote et quelles en sont les conséquences ? Les membres de l'Association des propriétaires d'Île-de-France ont désapprouvé la gestion de leur association. Le mandat du Président et de son bureau est donc remis en cause. Comme l'a rappelé Me Lipskind vendredi soir, l'Assemblée générale est l'organe souverain d'une association. Elle a clairement exprimé sa défiance vis-à-vis du président et de son bureau. Elle doit donc désormais reprendre ses pleins pouvoirs et nommer un président intérimaire qui sera en charge de valider ou non les candidatures, de convoquer une nouvelle Assemblée générale et d'organiser cette élection du conseil d'administration en bonne et due forme, libre et équitable, dans la démocratie en somme ! »