COMMUNIQUÉ - Régime des jockeys : un conflit inutile et destructeur

Autres informations / 17.11.2017

COMMUNIQUÉ - Régime des jockeys : un conflit inutile et destructeur

COMMUNIQUÉ

Régime des jockeys : un conflit inutile et destructeur

« L’Association PP exprime sa vive inquiétude après avoir pris connaissance du courrier adressé par le président Jacques Ricou à France Galop au sujet du statut social des jockeys.

Depuis de nombreux mois, l’Association PP participe à des réunions et des discussions avec la Tutelle et les différentes associations représentatives des propriétaires de chevaux de galop pour proposer une solution et rechercher un point d’accord qui tiennent compte des éléments suivants :

- le besoin de modification du montage actuellement en place est patent, ce montage (jockey salarié du propriétaire au moment de la course) ne répondant pas aux définitions de la législation et de la jurisprudence. On notera que les drivers et jockeys au trot et que les jockeys des pays de l’Union européenne ont un statut conforme au droit ;

- une évolution du statut se devra de maintenir les garanties dont bénéficient les jockeys dans le cadre actuel. Inversement, elle ne pourra prévoir un accroissement des obligations qui pèsent sur les propriétaires, tant sur le plan des formalités administratives que sur celui du coût social et financier et des droits respectifs des parties ;

- le régime dérogatoire en matière de prélèvements sociaux appliqué aux revenus des jockeys sur la monte gagnante (7 % de l’allocation totale perçue) devra être précisé et pérennisé ;

- un nouveau statut éventuel ne pourra faire peser sur les propriétaires des risques en matière de contentieux relatifs au droit du travail ;

- toute réflexion sur de nouvelles règles relatives aux relations contractuelles entre les propriétaires et les jockeys au moment de la course devront s’effectuer dans le strict respect des lois et de la jurisprudence. La médiation des ministères de tutelle est une étape constructive qui permettra d’avancer vers une solution acceptée par tous.

Dans cet esprit, et respectueuse des demandes exprimées par l’Association des Jockeys, l’Association PP participera à nouveau aux prochaines réunions organisées sur ce dossier par les ministères afin de rechercher un accord qui tienne compte des impératifs exprimés ci-dessus. Tant que ce processus est en cours, l’Association PP demande à chaque partenaire de faire preuve de réalisme et de sens des responsabilités. Le sort des propriétaires et celui des jockeys sont étroitement liés et il serait inconcevable de se tirer une balle dans le pied en attisant un conflit inutile et destructeur. »