L'Écurie Vivaldi, pour profiter des quatre saisons hippiques

Courses / 04.11.2017

L'Écurie Vivaldi, pour profiter des quatre saisons hippiques

L'Écurie Vivaldi, pour profiter des quatre saisons hippiques

L'Écurie Vivaldi est officiellement née la semaine dernière. Elle réunit dans un premier temps, autour de Didier Krainc, son créateur et animateur, une bande de huit copains. Chefs d'entreprise, gestionnaires de fonds, consultants, cadres supérieurs… Ils sont tous passionnés de chevaux et ont déjà tenté par le passé d'investir chacun de leur côté dans des chevaux de course, tantôt à l'entraînement, tantôt yearlings, parfois dans des poulinières, des parts d’étalons — ou dans des associations ou des "racing-clubs". Ils ont décidé de se regrouper pour passer ensemble à la vitesse supérieure en mettant à profit leurs expériences conjuguées. D'abord, tous leurs actifs chevaux ont été apportés à la nouvelle entité qui possède ainsi à ce jour une palette complète de toutes catégories : parts d'étalons (dont Almanzor, Montmartre, Dariyan et Zarak), mais aussi parts de yearlings, chez Fabrice Chappet (dont un prometteur fils de Dabirsim), de poulinières et de foals. Cela leur a permis d'ajouter au capital de l'écurie des fonds qui vont leur permettre d'investir encore davantage, notamment dans un cheval à l'entraînement qui devrait aller chez Christophe Ferland. L'idée est de pouvoir prendre du plaisir tout au long de l'année, en profitant des visites aux haras, sur les pistes, sur les hippodromes, aux ventes (en tant qu'acheteurs et vendeurs), à Paris, en province, en Normandie. Donc, profiter des Quatre Saisons hippiques, d'où l'idée de Vivaldi…

Évidemment, cette palette complète de catégories de chevaux va aussi faciliter la gestion financière de l'écurie.

Dans un second temps, à partir de ce noyau dur fondateur, le projet consiste à ouvrir dès janvier 2018 le capital de l'Écurie Vivaldi à de nouveaux investisseurs "cooptés", à qui sera ainsi donné immédiatement accès, pour un apport relativement modeste, à un large ensemble de chevaux de course et d'élevage. Cela leur permettra d'être impliqués d'emblée dans tous les volets de la chose hippique. Un objectif pédagogique en quelque sorte. Et chaque nouvel investisseur ainsi accueilli dans ce "club" grossira la cagnotte disponible pour acheter de nouveaux chevaux au rythme des opportunités du marché.