Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

LE MAGAZINE - Le véritable homme fort dans les Grs1, c’est… Galileo !

Courses / 15.11.2017

LE MAGAZINE - Le véritable homme fort dans les Grs1, c’est… Galileo !

Par Franco Raimondi

Galileo est beaucoup plus fort que son entraîneur, Aidan O’Brien. Le maître de Ballydoyle a remporté cette année la bagatelle de 26 Grs1 en Europe, soit presqu’un tiers du total, alors que le Champion Sire arrive à 28 si on cumule les succès de ses produits (21) et ceux où il apparaît comme père de mère (7). Si on comptabilise aussi les victoires comme père de père – via Nathaniel, Frankel et Teofilo – Galileo arrive à 35 Grs1. On trouve aussi son nom dans le pedigree de Verbal Dexterity (Vocalised), comme père de la deuxième mère. Pour un étalon qui fêtera ses 20ans le 30 mars prochain, c’est tout simplement énorme. Il figure dans le pedigree des chevaux qui ont remporté 44,4 % des Grs1 du calendrier européen 2017 !

Cracksman, Enable et Ulysses… Les trois premiers européens du Longines World’s Best Racehorses – Cracksman (Frankel), Enable (Nathaniel) et Ulysses – sont signés Galileo et ils ne sont pas entraînés par Aidan… Il a produit 8 des 25 premiers européens du classement et un neuvième, Barney Roy (Excelebration), est par une des ses filles. Les 9 affichent un rating moyen de 123,8. Sans oublier la réussite dans les Grs1 pour 2ans… Galileo se retrouve dans le pedigree de 5 des 9 lauréats.

 

Galileo vs Sadler’s Wells. Galileo a connu une année 2017 encore meilleure que 2016, quand son nom était dans le pedigree de 17 des 66 gagnants de Gr1. Il arrive à 19 cette année et le nombre de victoires est passé de 28 à 36. Son parcours est une sorte de photocopie de celle de son père, Sadler’s Wells, qui a remporté son premier titre de Champion Sire en 1990, à 9ans. Galileo est en retard d’une année. Il est devenu pour la première fois Champion Sire à 10ans, en 2008. Les deux ont perdu leur titre l’année suivante et ensuite, ils ont repris leur couronne. La domination de Sadler’s Wells a continué jusqu’en 2004, quand il avait 23ans, c’est-à-dire quatre années avant l’annonce de sa retraite. Il compte 14 titres.

Galileo fêtera son neuvième titre cette année et égalisera le score de papa en 2022. Le bon chiffre pour 2018 serait de surpasser Sadler’s Wells en nombre de gagnants de Gr1 (il lui en manque 3 pour arriver à 73 et 4 pour le doubler), alors que la chasse à Danehill (Danzig), qui en a eu 89, sera encore assez longue.

Danehill encore très présent. Le nom de Danehill ne figure qu’une fois dans le tableau des gagnants de Gr1, en tant que père de la mère de Highland Reel (Galileo). Il ne s’agit pas d’une surprise. L’étalon qui avait mis fin à la domination de Sadler’s Wells est en effet mort en 2003. La plus jeune de ses poulinières n’a que 13ans. Danehill figure dans le pedigree de 19 gagnants de Gr1, tout comme l’année dernière, mais il ne faut pas oublier qu’en 2017, il n’y eu que 58 lauréats, soit 8 de moins qu’en 2016.

Pivotal, une grande année comme père de mère. Outre Galileo, seuls deux étalons sont responsables d’un gagnant de Gr1 comme père et père de mère : le vieux Pivotal (Polar Falcon) et le regretté Cape Cross (Green Desert), qui a donné l’allemand Guignol et la mère de la "FR" Laurens (Siyouni).

Pivotal a connu une saison brillante. Son lauréat de Gr1 s’appelle Brando. Il s’est imposé dans le Larc Prix Maurice de Gheest. Comme père de mère, il est au top avec 4 gagnants, tout comme Galileo et Storm Cat. Les filles de Pivotal ont produit Cracksman, la lauréate de l’Abu Dhabi Poule d’Essai des Pouliches Précieuse (Tamayuz) et les Aidanettes Hydrangea et Rhododendron, les deux par Galileo. Les quatre gagnants issus de poulinières par Storm Cat sont tous par Galileo : Churchill et sa sœur Clemmie, Decorated Knight et Happily. En plus des deux produits de Misty for Me, US Navy Flag et Roly Poly (War Front), Galileo a collaboré avec Deep Impact (Sunday Silence) dans la réalisation de Saxon Warrior, et avec Excelebration (Exceed and Excel) pour Barney Roy.

Dubawi et son feeling avec la France. Le deuxième étalon du classement comme père des gagnants de Gr1 en 2017 est Dubawi (Dubai Millennium). Il en a donné 5, dont 4 ont décroché leur titre en France. Il s’agit de 4 femelles et un mâle, Zarak, le seul qui a commencé sa carrière en France. La lauréate du Qatar Prix Vermeille Bateel est arrivée chez Francis-Henri Graffard à la fin de sa campagne de 4ans. Elle a bien mérité un prix spécial pour sa progression : elle a démarré sa saison en valeur 46,5 et l’a terminée en 54. Sept kilos et demi à ce niveau, c’est énorme ! Les trois autres femelles, la 3ans Sobetsu, la lauréate du Total Prix Marcel Boussac Wild Illusion et la 4ans Nezwaah sont des représentantes Godolphin, même si cette dernière court avec la casaque du cheikh Ahmed Al Maktoum.

Sea the Stars, une confirmation. Deux étalons ont produit 3 lauréats de Gr1 : Dark Angel (Acclamation) et Sea the Stars (Cape Cross). Pour le crack de la famille Tsui qui officie à Gilltown Stud, le haras irlandais de Son Altesse l’Aga Khan, il s’agit d’une confirmation au plus haut niveau. Il en est à 8 gagnants de Gr1 et 25 de Groupe avec 4 générations de 3ans et plus. Sa production  affiche une réussite de 6,54 % de gagnants de Groupe sur foals alors que celle de son frère aîné est de 8,04 %.

Les anges du sprint. Dark Angel a plus que doublé son nombre de gagnants de Gr1. Au moment de décider le nom du Champion Sprinter, un seul doute est permis, entre Harry Angel ou Battaash. Le premier a décroché le plus haut rating de la catégorie (125), le lauréat du Qatar Prix de l’Abbaye de Longchamp se situe deux livres plus bas. Persuasive, dans les Queen Elizabeth II Stakes, a donné à son père le premier Gr1 sur une distance supérieure à 1.200m et il faut considérer que les trois "anges" sont issus de saillies à 12.500 €. Dark Angel, son père Acclamation et le grand-père Royal Applause ont désormais bâti une lignée dominante sur le sprint. Acclamation a donné Marsha et Acclaim, Equiano (Acclamation) est responsable de The Tin Man et Royal Applause est le père de la mère de Laganore.

Cinq gagnants pour les étalons de France. L’Europe se porte encore bien avec ses étalons. Sur 58 gagnants de Gr1, seuls 6 sont issus d’étalons officiant aux États-Unis : Scat Daddy en a donné 3 (Caravaggio, Sioux Nation et Lady Aurelia), War Front, 2 (Roly Poly et U S Navy Flasg), et Blame, une (Senga). Notre petite France n’est donc pas si mal placée avec Siyouni (Pivotal) qui a donné Laurens, Rajsaman qui est le père de Brametot et on peut ajouter Manduro (Vazirabad), Dream Ahead (Al Wukair) et le retraité Dalakhani (Shakeel) qui stationnent ou ont stationné dans notre pays après avoir conçu leurs gagnants.

Une grande année pour les éleveurs-propriétaires. L’année 2017 a été très favorable aux éleveurs-propriétaires dans les Grs1. L’année dernière, 34 des 66 lauréats étaient passés en vente publique et parmi eux, 16 avaient été adjugés pour un prix à cinq chiffres, en euros, livres, guinées ou dollars. Cette année, ils ne sont que 21. Ceux qui ont été payé moins de 100.000 € ne sont que 6, dont 2 (Harry Angel et Barney Road) ayant été achetés par Godolphin avant leur succès de Gr1, un autre (Brametot) a été vendu pour moitié et un autre (Unfortunately) a changé de propriétaire après son jour de gloire.

La grande réussite de Coolmore avec les produits de sa galaxie est à la base de cette grande année des éleveurs-propriétaires qui a aussi vu briller des opérations plus humaines à côté des superpuissances. Les victoires de Coolmore ne sont pas une surprise : ils ont Galileo, les fils et filles de Galileo et bientôt les petit-fils. Galileo est plus dominateur d’Aidan O’Brien !

Les gagnants de Gr1 en 2017 made in Galileo
GagnantS/APèreMèrePère de mèrePropriétaireEntraîneur
Ajman PrincessF4TeofiloReem ThreeMark of EsteemCheikh Mohammed ObaidR. Varian
Barney RoyM3ExcelebrationAlinaGalileoGodolphinR. Hannon
CapriM3GalileoDialafaraAnabaaCoolmoreA. O'Brien
ChurchillM3GalileoMeowStorm CatCoolmoreA. O'Brien
ClemmieF2GalileoMeowStorm CatCoolmoreA. O'Brien
CracksmanM3FrankelRhadegundaPivotalAnthony OppenheimerJ. Gosden
Decorated KnightM5GalileoPearlingStorm CatAl Homaizi & Al SagarR. Charlton
EnableF3NathanielConcentricSadler's WellsKhalid AbdullahJ. Gosden
HappilyF2GalileoYou'resothrillingStorm CatCoolmoreA. O'Brien
Highland ReelM5GalileoHvegerDanehillCoolmoreA. O'Brien
HydrangeaF3GalileoBeauty Is TruthPivotalCoolmoreA. O'Brien
Order of St GeorgeM5GalileoAnother StormGone WestCoolmore & WilliamsA. O'Brien
RhododendronF3GalileoHalfway to HeavenPivotalCoolmoreA. O'Brien
Roly PolyF3War FrontMisty for MeGalileoCoolmoreA. O'Brien
Saxon WarriorM2Deep ImpactMaybeGalileoCoolmoreA. O'Brien
US Navy FlagM2War FrontMisty for MeGalileoCoolmoreA. O'Brien
UlyssesM4GalileoLight ShiftKingmamboFlaxman StablesM. Stoute
Verbal DexterityM2VocalisedLonrachHoly Roman EmperorJim BolgerJ. Bolger
WinterF3GalileoLaddies Poker TwoChoisirCoolmoreA. O'Brien