Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

PREMIO ROMA (Gr2) - Une édition qui bénéficie de candidatures liées à son report

Courses - International / 25.11.2017

PREMIO ROMA (Gr2) - Une édition qui bénéficie de candidatures liées à son report

PREMIO ROMA (Gr2)

Une édition qui bénéficie de candidatures liées à son report

Deux des dix chevaux au départ du Premio Roma (Gr2) n’étaient pas engagés dans la première édition de la course, prévue le 5 novembre et reportée suite à un orage qui avait frappé Capannelle. Le 3ans allemand, Khan (Santiago), cinq jours avant la date initiale du Premio Roma, avait couru le Grosser Preis von Bayern (Gr1). Il s’est classé cinquième sans démériter face à Waldgeist (Galileo) et aux meilleurs chevaux d’âge de son pays. Le poulain confié à Clément Lecœuvre, qui a décroché un rating de 105, a ouvert son palmarès en mai à Strasbourg et il a couru deux fois en France, avec à la clé deux places dans une Classe 1 et une Classe 2. C’est un sujet en pleine progression, avec un point d’interrogation : il n’a jamais couru sur moins de 2.200m. Or les 2.000m de Capannelle favorisent plus la vitesse que la tenue. Pour les parieurs italiens, il y a un autre point d’interrogation. La dernière fois, Khan a couru avec les œillères australiennes. Et en Italie, sur le programme de course, les œillères et les australiennes sont indiquées avec le même pictogramme…

Shamshad, un Maiden dans un Groupe. L’autre cheval qui n’était pas engagé dans le Premio Roma est l’ex-français Shamshad (Sea the Stars). Le 4ans, ancien pensionnaire d’Alain de Royer Dupré, avait été acquis à la Vente d’Automne Arqana en 2016 par le courtier Marco Bozzi pour 12.000 €. En France, il n’avait pas gagné un centime en deux sorties. Il n’a fait ses débuts italiens, pour son nouvel entraîneur Vincenzo Di Napolin, que le 12 novembre dans le Premio Roma Vecchia (L) sur 2.800m. Il faisait sa rentrée après dix-sept mois d’absence et il a pris la deuxième place, à l’issue d’un parcours remarquable. Ouvrir son palmarès dans un Gr2, ou même un Gr1, c’est déjà arrivé. Mais il s’agissait de jeunes chevaux de 2ans ou 3ans. Cela paraît plus improbable pour un 4ans qui aborde sa quatrième sortie.

Les 3ans locaux. Le Premio Roma permettra de situer la valeur des 3ans italiens en fin de saison. Le gagnant du Derby (Gr2), Mac Mahon (Ramonti), et celui du Premio Parioli (Gr3), Anda Muchacho (Helmet) seront au départ. Mac Mahon a déçu lors de son déplacement pour le Grand Prix de Paris (Gr1) et il a couru mieux que n’indique sa troisième place dans le Premio Federico Tesio (Gr2). Anda Muchacho, qui n’avait pas tenu les 2.200m lors de sa troisième place dans le Derby, a gagné à deux reprises sur 1.800m à San Siro.

Boudot, Bachelot & Bazire avec des chances. S’ils sont des chevaux de Gr2, ces deux 3ans vont devoir le prouver face au "FR" le plus célèbre de Tchéquie. Wireless (Kentucky Dynamite) fait en effet son retour à Capannelle, où il avait terminé quatrième dans le Prix Roma 2016, et retrouve les 2.000m après une bonne saison sur le mile. Il sera associé à Théo Bachelot. Alduino Botti fait appel à Pierre-Charles Boudot pour Time to Choose (Manduro), double gagnant de Groupe cette année, et à Pierre Bazire pour Voice of Love (Poet’s Voice), le deuxième représentant de l’écurie Effevi. Botti a aussi un quatrième sujet, le 4ans Presley (Gladiatorus), qui a gagné sept fois en huit sorties cette saison. Son fils Marco a envoyé en Italie Red Label (Dubawi), un 3ans qui a des moyens. Aspettatemi (Red Rocks) est le gros outsider.

Une médaille et une injonction… Un représentant de madame le Maire de Rome, Virginia Raggi, remettra une médaille de Roma Capitale au propriétaire du gagnant. En début de semaine, un autre représentant avait remis aux dirigeants de la société des courses l’injonction à quitter l’hippodrome, pour fin de location, au plus tard le 15 mai 2018.