Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

PRIX CAMBACÉRÈS - GRANDE COURSE DE HAIES DES 3ANS (GR1) - Master Dino  gagne le duel des Macaire

Courses / 05.11.2017

PRIX CAMBACÉRÈS - GRANDE COURSE DE HAIES DES 3ANS (GR1) - Master Dino  gagne le duel des Macaire

AUTEUIL, DIMANCHE

 

Master Dino  (Doctor Dino) a décroché son deuxième Groupe à l’occasion du Prix Cambacérès - Grande Course de Haies des 3ans (Gr1). Dominé à plusieurs reprises en première partie de saison par les chevaux qu’il retrouvait ce dimanche, il a confirmé dans le Gr1 sa victoire du Prix Georges de Talhouët-Roy (Gr2). Dans les deux cas, il a devancé de peu son compagnon d’entraînement Tunis (Estejo). Les deux pensionnaires de Guillaume Macaire étaient les favoris de cette épreuve.

 

Une course avec du rythme. Marlonne (Martaline) a animé dès le début de l’épreuve. Tunis a galopé près de l’animatrice, alors que le futur lauréat évoluait à l’arrière-garde. Master Dino a entamé sa progression en face et au saut du dernier obstacle, il avait encore deux longueurs de retard sur son compagnon d’entraînement. Après avoir lutté avec Pesk Ebrel (Enrique), Master Dino est venu prendre le meilleur tout à la fin à Tunis. Une courte tête sépare les deux premiers. Pesk Ebrel est troisième à un peu plus d’une longueur. Klassical Dream (Dream Well) se classe quatrième à trois longueurs. James Reveley, qui conserve le titre acquis avec De Bon Cœur  (Vision d’État), a expliqué : « Mon cheval s’est bien détendu. Son cavalier du matin fait du très bon travail. Master Dino a bien sauté et a bien fini après un parcours idéal. Comme toujours dans les Grs1, il y avait du rythme et cela lui convient. »

La confirmation. Tunis a dominé Master Dino à quatre reprises : le 29 avril dans le Prix Go Ahead, le 21 mai dans le Prix Stanley, le 11 juin dans le Prix Aguado et le 19 septembre dans Prix Robert Lejeune. Mais lors de leur dernière sortie commune, dans le Prix Georges de Talhouët-Roy (Gr2), la hiérarchie s’est inversée. James Reveley et Master Dino étaient venus arracher la victoire tout à la fin à Tunis et Kevin Nabet. Ils ont reproduit le même scénario ce dimanche. Guillaume Macaire, l’entraîneur des deux premiers, a déclaré : « C’est dur de satisfaire tout le monde. Le second rêve toujours d’être premier. Tunis a un peu sauté la dernière haie en fosbury, mais avec des si... C’est comme ça. Master Dino répond toujours présent, il suffit de regarder son palmarès. Il aime les courses avec du rythme, comme ce dimanche, ce qui convient moins à Tunis. Master Dino ne fait pas d’effort à l’arrière et il est capable d’être efficace pour finir. » Daniel Allard est copropriétaire de Tunis (un des rares entiers présents à ce niveau à Auteuil) et de Master Dino. C’est d’ailleurs lui qui a repéré ce dernier lorsqu’il était yearling à Osarus.

Troisième victoire de Guillaume Macaire. Avec Long Run (2008) et Esmondo (2011), Guillaume Macaire avait déjà remporté le Cambacérès à deux reprises. Il nous a expliqué : « On ne peut pas les comparer. Tous les chevaux sont différents. Long Run était un phénomène qui a gagné la Gold Cup mais il était beaucoup plus difficile à utiliser. Master Dino fait bien ce qu’on lui demande et il est fait pour cet exercice. » Master Dino offre une première victoire dans le Cambacérès à Simon Munir et à Isaac Souede. Daniel Allard et Jacques Bisson étaient déjà associés sur Esmondo (Sholokhov).

Pesk Ebrel, un update de luxe avant la vente d’automne. Yohann Gourraud est l’entraîneur et le copropriétaire du troisième, Pesk Ebrel (Enrique). Il nous a confié : « C'est vraiment génial. Je sentais le cheval très bien, sur la montante, et nous avons décidé de tenter le pari. On y va forcément un peu dans le doute car les chevaux qu'il a battus lors de ses débuts sur les haies n'avaient pas vraiment répété depuis. Il est arrivé sur ce Gr1 avec moins d'expérience que les autres et je pense que, avec deux parcours de plus, il aurait pu gagner. C'est sûrement un très bon cheval et cette troisième place sera un plus pour la vente. » Pesk Ebrel sera le lot 254 de la vente d’automne de l’agence Arqana. Le catalogue de cette édition compte aussi Mozo Guapo (6e du Cambacérès) et Elimay (2e du Prix Bournosienne, Gr2).

La forme de Doctor Dino. Master Dino est devenu dimanche le premier lauréat de Gr1 de son père, Doctor Dino. L’étalon du haras du Mesnil a déjà produit Sceau Royal, vainqueur de Gr2 en Angleterre, et Ardina, gagnante de Listed sur les haies d’Enghien. Mais il s’illustre aussi en plat puisqu’il est le père de Golden Legend, lauréate du Prix Bertrand de Tarragon (Gr3), de Style Icon et de Palinodie, lauréates du Prix Charles Laffitte (L), ainsi que de Physiocrate, deuxième du Prix de Diane Longines (Gr1). Henri Devin nous a confié : « Je suis très heureux de ce succès. C’est un étalon qui n’a pas été beaucoup soutenu au départ et lors des premières années, les trois quarts des juments qu’il saillissait nous appartenaient. Depuis deux ans, il dépasse les 100 juments. Il est pratiquement complet pour l’année prochaine. C’est un reproducteur confirmé, en plat comme sur les obstacles, avec les mâles comme avec les femelles. »

Pour voir la course : http://jourdegalop.com/wp-content/uploads/2017/11/Master-Dino.pdf

Le premier gagnant de Gr1 de la famille Campos. Coélevé par la Gaec de la Seguègne et Jean-Michel Campos, Master Dino a été vendu 11.000 € à Osarus en septembre 2015, à La Teste-de-Buch. C’est un fils de Mind Master (Mizzen Mast), une Juddmonte trois fois placée en six sorties en plat. Sa sœur Mind Story (Diamon Green) a gagné son maiden en plat en province. Mind Sunday (Never On Sunday), son autre sœur, sera le lot 312 de la vente d’automne 2017, où elle sera présentée par le haras des Granges.

Deuxième mère de Master Dino, Nimble Mind (Lyphard) a conclu troisième du Prix Vanteaux (Gr3). Il s’agit de la famille de Marketing Mix (Medaglia d’Oro), gagnante de deux Grs1 aux États-Unis. Philippe Campos nous a expliqué après la victoire : « Nous sommes un élevage familial avec peu de naissances mais nous essayons de travailler le mieux possible. Master Dino est notre premier gagnant de Gr1. Il fait suite aux performances de Kitten Rock (Red Mills Trial Hurdle, Gr2), de Wind Tartare (2e du Critérium de l’Ouest, L), de Loyal Tartare (Prix Isonomy, L), de Volo Cat (multiple placé de Listed en Europe du nord) et d'Everneyev (2e du Gran Premio Gobierno Vasco, L). Nous sommes agriculteurs dans le Tarn et il y a toujours eu des chevaux dans la famille. Master Dino a été élevé pour le plat. C’était un poulain superbe, comme sa sœur qui va passer chez Arqana en novembre. Daniel Allard l’a repéré sur son modèle et c’est ainsi qu’il est parti en obstacle. Cette année-là, nous avons eu quatre naissances d’où quatre vainqueurs et deux black types. »

   Elmaamul
  Muhtathir 
   Majmu
 Doctor Dino  
   Priolo
  Logica 
   Salagangai
MASTER DINO  (H3)   
   Cozzene
  Mizzen Mast 
   Kinema
 Mind Master  
   Lyphard
  Nimble Mind 
   Nimble Folly