Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

PRIX CÉRÈS (L) - Lida, une première Listed de bout en bout

Courses / 16.11.2017

PRIX CÉRÈS (L) - Lida, une première Listed de bout en bout

FONTAINEBLEAU, JEUDI

 

 

Pour sa première tentative à ce niveau, Lida (Lope de Vega) s’est imposée en pouliche dure dans le Prix Cérès (L). La pensionnaire de Pia Brandt s’est rapidement positionnée en tête du peloton. Une fois devant, elle a attendu les attaques. Lorsque Thrust Home (Fastnet Rock) et Guerrière (Invincible Spirit) ont tenté de venir à sa hauteur, la future lauréate est repartie de plus belle, avant de baisser un peu de pied dans les derniers mètres. Lida conserve un peu plus d’une longueur d’avance sur Guerrière. Thrust Home est troisième à un nez, avec une tête d’avance sur Sanjita (Zamindar). La favorite, Weekfair (Stormy River), est cinquième pour sa dernière sortie française.

 

De maiden à black type en cinq mois. La représentante de Zalim Bifov a débuté tardivement, au mois de juin de ses 3ans. Elle a progressé au fil des courses et restait sur une victoire dans une Classe 2, sur 1.300m à Maisons-Laffitte. Ce jeudi, elle découvrait l’hippodrome de Fontainebleau et signe son deuxième succès sur 1.400m. En six tentatives, elle a gagné trois fois et n’a jamais terminé plus loin que cinquième.

Des placées expérimentées. Guerrière venait de conclure troisième du Prix de Saint-Cyr (L). Cette grande sœur de Soustraction (Lope de Vega) décroche donc une nouvelle place au niveau black type. Thrust Home possédait elle aussi de l’expérience à ce niveau. Elle avait déjà participé à cinq épreuves de niveau Listed et son meilleur classement était une troisième place dans le Prix Ronde de Nuit (L).

La dernière sortie française de Weekfair. Ce jeudi, la pensionnaire de Julien Phelippon courait pour la première fois sous les couleurs de Robert G. Schaedle III. Weekfair a été achetée à réclamer par son entraîneur pour 34.000 €, en 2016. Elle a gagné quatre courses avant de se classer cinquième du Prix de Saint-Cyr (L). Julien Phelippon a expliqué sur les réseaux sociaux que la pouliche allait quitter la France pour rejoindre les boxes de Christophe Clément aux États-Unis.

La sœur de Biraaj. Lida a été élevée par son propriétaire, Zalim Bifov. C’est une fille de Lope de Vega, étalon à Ballylinch Stud, dont elle est le 58e black type. Annie the Doc (Nayef), sa mère, a déjà donné le rapide Biraaj (Iffaaj), gagnant d’un Prix Zeddaan (L) à Fontainebleau. Susquehanna Days (Chief’s Crown), la deuxième mère, a donné Balladonia (Primo Dominie), placée de Listeds et elle-même mère de Wootton Bassett (Iffraaj), gagnant du Qatar Prix Jean-Luc Lagardère (Gr1) et étalon au haras d’Étreham. La sœur de Lida, par Siyouni, a été achetée 180.000 € par Prime Equestrian, en août 2017, à Arqana. Elle était présentée par La Motteraye Consignment.

   Giant’s Causeway
  Shamardal 
   Helsinki
 Lope de Vega  
   Vettori
  Lady Vettori 
   Lady Golconda
LIDA (F3)   
   Gulch
  Nayef 
   Height of Fashion
 Annie the Doc  
   Chief’s Crown
  Susquehanna Days 
   Gliding By