Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

PRIX DU HARAS DE LABOURET (CLASSE 2) - Qatar Hope s’endurcit en vue des épreuves black types

Courses / 25.11.2017

PRIX DU HARAS DE LABOURET (CLASSE 2) - Qatar Hope s’endurcit en vue des épreuves black types

PRIX DU HARAS DE LABOURET (CLASSE 2)

Qatar Hope s’endurcit en vue des épreuves black types

Qatar Hope (French Fifteen) s’est imposée avec la manière dans le Prix du Haras de Labouret (Classe 2), à Bordeaux-Le Bouscat, ce samedi. La pouliche du cheikh Abdullah Bin Khalifa Al Thani et d’Olivier Carli a galopé à l’arrière-garde pendant le parcours, alors que la course était emmenée par le favori Autretot (Youmzain). La future lauréate a commencé à progresser dans le dernier tournant. Décalée à environ 200m du but, Qatar Hope a pris l’avantage assez rapidement, avant de creuser l’écart dans les derniers mètres. Elle s’impose de deux longueurs et demie. Riquet (Silver Frost) a galopé le long du rail. Plaçant un dernier coup de reins dans les derniers mètres, il a réussi à conserver la deuxième place, une demi-longueur devant Wetrov (Évasive). Ce dernier s’est bien défendu jusqu’au poteau et conclut troisième.

De bon augure. Qatar Hope n’avait pas effectué de très bons débuts en juillet à La Teste, mais s’était rattrapée en remportant son Maiden fin octobre. Elle portait pour la première fois des œillères australiennes et celles-ci semblent lui avoir fait du bien. Son entraîneur, Antoine de Watrigant, nous a dit : « Elle s’est mieux comportée que ce que nous attendions. C’est une pouliche que nous avons toujours estimée. À La Teste en juillet, nous pensions qu’elle gagnerait, mais elle avait vraiment très mal couru. Nous lui avions laissé du temps et elle a bien changé physiquement. À Agen, elle a gagné comme elle le voulait. Le lot était sûrement un peu inférieur, mais elle avait gagné facilement. Aujourd’hui, la distance lui convenait, les œillères l’ont aussi bien aidée. C’est de très bon augure pour la suite, car la course de Bordeaux est relevée. Elle va rester au travail cet hiver et nous dira quand elle sera prête. Nous verrons si elle recourt une ou deux fois, mais ce qui est sûr, c’est qu’elle devrait s’endurcir et rentrer dans le Prix Rose de Mai (L) à Saint-Cloud. »

Une petite fille de Signorina Cattiva. Vendue 26.000 € par le haras du Quesnay à F.B.A. lors de la vente de yearlings d’octobre à Arqana, Qatar Hope est une fille de French Fifteen, étalon au haras du Logis St Germain. Elle a été élevée par Valentin Bukhtoyarov. Sa mère, Signorella (Pivotal) compte deux victoires à 3ans. Signorina Cattiva (El Gran Senor), la deuxième mère, fut championne à 3ans en Italie. Cette dernière a notamment remporté les St Simon Stakes et Princess Royal Stakes (Grs3) et compte une troisième place dans les Oaks italiennes (Gr1). Signorella est une sœur de Cattiva Generosa (Cadeaux Généreux), gagnante de Listed et deuxième du Prix Chloé (Gr3).

Dyhim Diamond

Turtle Bowl

Clara Bowl

French Fifteen

Ashkalani

Spring Morning

Zarzaya

QATAR HOPE (F2)

Polar Falcon

Pivotal

Fearless Revival

Signorella

El Gran Senor

Signorina Cattiva

Assez Cuite