Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

EN RÉGIONS - Maure-de-Bretagne mise sur la pluralité de ses activités

Courses / 15.11.2017

EN RÉGIONS - Maure-de-Bretagne mise sur la pluralité de ses activités

 

L’hippodrome de Maure-de-Bretagne, qui organise dix réunions de courses par an au trot et en obstacle, est en activité tout au long de l’année. Hors période de courses, la société hippique met en place régulièrement des événements pour attirer du public sur son site. Jean-Jacques Barre, président de l’hippodrome des Bruyères, détaille les différentes activités de Maure-de-Bretagne.

Quand le foot rencontre les courses. Ce mercredi, le Stade Rennais était invité à assister aux courses sur l’hippodrome de Maure-de-Bretagne, où se tenaient huit courses de trot. Au programme : des courses jusqu’à 16 h 30, des animations footballistiques, des initiations aux paris hippiques, un photocall mais aussi une rencontre avec les joueurs du Stade Rennais pour une séance de dédicaces et de photos. Jean-Jacques Barre ajoute : « Après la dernière course, une course de road-car – un sulky à deux places – est organisée avec les joueurs. »

Des actions de communication régulières. L’hippodrome des Bruyères ouvrira également ses portes dimanche pour une réunion de trot et d’obstacle. À cette occasion, un marché artisanal sera installé, avec une quarantaine d’exposants. Jean-Jacques Barre nous a expliqué : « Nous organisons souvent, pendant les réunions de courses, des événements annexes pour les spectateurs. Dimanche, nous aurons notre marché artisanal. Mais nous organisons aussi tous les ans, au mois de mai, l’élection de Miss Centre Bretagne, où un véritable dispositif est mis en place pour accueillir au mieux le public et les jeunes femmes. » La Société des courses de Maure-de-Bretagne se déplace également pour se faire connaître. Elle s’est notamment rendue au Forum des associations de Val d'Anast en septembre. À cet effet, un tirage au sort a eu lieu pour gagner des entrées et des repas en loge. L’hippodrome propose aussi des coffrets invitation comprenant des déjeuners dans les loges un jour de courses.

Des événements extérieurs aux courses. Au-delà des courses, les équipements sont disponibles pour accueillir des séminaires d’entreprises et des rendez-vous professionnels. Jean-Jacques Barre a précisé : « Nous essayons également de développer un partenariat avec les collectivités locales pour créer des activités liées au cheval, des coachings d’entreprise autour du cheval. »

Des projets de développement. L’hippodrome, qui fonctionne avec l’aide de deux salariés et une soixantaine de bénévoles pour son entretien global, y compris ses obstacles, vient d’obtenir un nouveau permis de construire. Jean-Jacques Barre nous en dit plus : « Nous sommes attachés à la pluralité des disciplines sur notre hippodrome, mais aussi au confort des professionnels qui se déplacent chez nous. Nous allons construire vingt nouveaux boxes et quarante stalles, mais aussi un parking pour les vans, moderniser les obstacles et ajouter une haie mobile. »