Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

LE SPORT PAR LE TEMPS - La Japan Cup (en association avec Longines), tout un symbole…

International / 27.11.2017

LE SPORT PAR LE TEMPS - La Japan Cup (en association avec Longines), tout un symbole…

 

La Japan Cup (en association avec Longines) a été créée en 1981. C’est la course de tous les superlatifs ! C’est un cheval européen, Alkaased (Kingmambo), qui détient toujours le record du parcours des 2.400m de l’hippodrome de Tokyo. Il avait réalisé le temps de 2’22’’10 en 2005, et depuis, plus aucun cheval étranger n’est parvenu à battre les japonais chez eux ! Pire encore, aucun cheval étranger n’a conclu dans les trois premiers depuis dix ans. Cette domination des locaux est un reflet parfait de la progression des courses japonaises, en partie liée à la progression de leur élevage. L’importation, par les Yoshida, de Northern Taste et de Sunday Silence a été un élément déterminant, comme l’est depuis plusieurs années l’importation des meilleures femelles mondiales. Les Japonais sont devenus très difficiles à battre chez eux, et en dehors de leurs frontières, leurs performances sont aussi de plus en plus fructueuses.

Les douze derniers vainqueurs de la Japan Cup
DateNomS/APoidsTps brutL600mRating
26/11/2017Cheval GrandM5572'23"734,7121 ?
27/11/2016Kitasan BlackM4572'25.834,7123
29/11/2015Shonan PandoraF4552'24"733,9116
30/11/2014EpiphaneiaM4572'23"135128
24/11/2013GentildonnaF4552'26"133,9117
25/11/2012GentildonnaF3532'23"132,8122
27/11/2011Buena VistaF5552'24"233,9120
28/11/2010Rose KingdomM3552'25"234,2120
29/11/2009VodkaF5552'22"434,8118
30/11/2008Screen HeroM4572'25"534122
25/11/2007Admire MoonM4572'24"733,9123
26/11/2006Deep ImpactM4572'25"133,5125

L’envie plutôt que le dégoût. La Japan Cup offre 5,4 millions d’euros d’allocations, et des bonus allant jusqu’à 2 millions de dollars ont été mis en place pour attirer les chevaux étrangers. Encore faut-il envoyer un vrai cheval de Gr1 et pas un quatrième couteau pour espérer vaincre…

Quelques chiffres encore : près de 110.000 personnes assistent à l’événement, 170 millions d’euros sur la course… Le Japon est engagé dans un cercle vertueux et a réussi son pari d’entrer dans les grandes nations hippiques. Les courses japonaises, c’est un peu le Faubourg Saint-Honoré ! Le Japon a misé sur la qualité plutôt que la quantité, avec seulement deux réunions par semaine, suscitant l’envie plutôt que le dégoût. Plus de jeux, donc plus d’allocations, et plus d’investissements dans l’élevage…

La course maintenant ! L’édition 2017 avait réuni un très bon casting, avec le tenant du titre, Kitasan Black (Black Tyde), gagnant de six Grs1, trois lauréats de Derby japonais, une gagnante des Oaks… Comme à son habitude, Kitasan Black est bien parti et a mené à un rythme régulier, sur une piste bonne bien qu’un peu assouplie par les précipitations de la semaine. Il a été suivi par Decipher (Deep Impact) et Guignol (Cape Cross). Les premiers 1.000m ont été couverts en 60’’02. Cheval Grand (Heart’s Cry), qui s’élançait de la stalle 1, a toujours galopé calé le long du rail. À 400m du poteau, Kitasan Black a encore augmenté le rythme et le plus dur semblait avoir été fait. Mais c’est à ce moment que Hugh Bowman a décalé Cheval Grand. Ce dernier remporte son premier Gr1 en 2’23’’70, d’une longueur un quart. Il signe le huitième meilleur temps de la course. Rey de Oro (King Kamehameha), poulain froid, a été contraint d’aller chercher les extérieurs malgré son numéro 2 dans les boites. Il a réalisé une excellente ligne droite et c’est qui a le meilleur chrono des 600 derniers mètres (34’’60). On entendra parler de lui à l’avenir !

CltNomTps brutL600mRating
1CHEVAL GRAND2'23"7034,7121
2REY DE ORO2.'23"9034,6120,5
3KITASAN BLACK2'23"9035,3116

Cheval Grand méritait bien son Gr1, lui qui avait terminé troisième de la course l’an dernier et deuxième du Tenno Sho cette année. Il signe une performance très correcte, et son rating, pas encore dévoilé, devrait s’établir à 121.

Il faut aussi noter que les quatre premiers sont des petits-fils de Sunday Silence.