Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Les tarifs 2018 des étalons du haras de Grandcamp

Élevage / 11.11.2017

Les tarifs 2018 des étalons du haras de Grandcamp

Les tarifs 2018 des étalons du haras de Grandcamp

Avec cinq black type dans sa première production, Dabirsim (Hat Trick) est l’un des jeunes étalons les plus en vue en Europe. Son prix de saillie a logiquement été revu à la hausse, à 30.000 €, et Éric Lhermite nous a dévoilé les tarifs des six étalons du haras de Grandcamp pour 2018. En ce qui concerne la jeune vedette, il nous a dit : « Dabirsim réalise un début de carrière d’étalon exceptionnel, en piste comme aux ventes. Il est rare de voir un reproducteur démarrer aussi fort. Le cheval a toujours été apprécié par les éleveurs français. Ces derniers ont envoyé une soixantaine de juments en Allemagne où il a effectué sa première saison de monte. Dès lors, j’ai demandé à ce qu’il vienne poursuivre sa carrière au haras de Grandcamp. Cela me tenait d’autant plus à cœur que c’est nous qui l’avions présenté aux ventes. Bien qu’il soit en troisième année, il a été soutenu lors de son arrivée en France. Les ventes de l’année 2017 ont montré que sa production intéresse aussi bien les acheteurs français qu’anglo-saxons. Il a aussi beaucoup de demandes de saillies venant de l’étranger pour 2018. Dabirsim est très sollicité et c’est la raison pour laquelle son tarif de saillie passe à 30.000 €. Nous allons par ailleurs être obligés de faire une sélection sur pedigree, car le nombre de saillies qu’il peut honorer n’est pas illimité. »

 

LES ÉTALONS DU HARAS DE GRANDCAMP EN 2018

Étalon                                    Prix de saillie 2017             Prix de saillie 2018 (évol.)

American Devil                     4.000                                    4.000

Dabirsim                                9.000                                    30.000 (+ 233 %)

Dream Ahead                        12.000                                  12.000

Evasive                                  6.000                                    4.000 (– 33 %)

Martinborough                      4.000                                    4.000

Zanzibari                               5.000                                    4.000 (– 20 %)

En euros et Live foal

 

Dream Ahead reste à 12.000 €. En 2017, Dream Ahead s’est notamment distingué grâce à Al Wukair (Prix Fresnay le Buffard Jacques Le Marois, Gr1) et Sweety Dream (Prix Miesque, Gr3). Éric Lhermite nous a dit à son sujet : « Au départ, il a été accueilli un peu froidement. Mais les résultats de sa production ont inversé la tendance et la saison s’est bien déroulée. Il devrait bien travailler en 2018. En tant que cheval de course, Dream Ahead avait très bien réussi en France. Et je pense que sa production réussit elle aussi particulièrement bien dans l’Hexagone. Il officiera comme l’an dernier à 12.000 €, soit un tarif très attractif. »

 

Les premiers 2ans d’American Post vont courir en 2018. Les nostalgiques d’American Post (Bering) peuvent utiliser son unique fils au haras, American Devil (American Post). Eric Lhermite nous a expliqué : « American Devil poursuit sa carrière au haras de Grandcamp en 2018, toujours à 4.000 €. Tous les ans, depuis ses débuts, il saillit plus de 60 juments. Ses poulains sont athlétiques et ils semblent précoces physiquement. Je ne serais pas étonné de les voir de bonne heure aux courses. Lui même est un très beau cheval, qui avait fait preuve de précocité. »

 

Martinborough bien accueilli en France. Laurent Benoit nous a dit, au sujet de Martinborough (Deep Impact) : « Le cheval, qui est arrivé tard et qui n’était pas connu des éleveurs français, a été bien accueilli. Il va continuer à saillir à 4.000 € en 2018. » Éric Lhermite a précisé : « Martinborough a sailli 72 juments en 2017 pour sa première année, alors qu’il n’était pas encore fait en tant qu’étalon. C’est vraiment très bien et il me tarde de voir les premiers produits. C’est une chance d’avoir un fils de Deep Impact (Sunday Silence) au haras. Ses courants de sang se rapprochent de ceux de Dabirsim, ce qui a vraisemblablement joué dans ses premiers pas réussis. C’est un très beau cheval, avec une robe foncée et de bons tissus. »

 

Un tarif attractif pour Zanzibari. En ce qui concerne Zanzibari (Smart Stike), Laurent Benoit nous a expliqué : « Cet étalon continue à donner des black type, avec régularité, et notamment Joyful Trinity (2e et 3e de Gr1 à Hong-Kong), Thank You Bye Bye (deux fois 2e de Listed), Fastidious (deux fois troisième de Listed), Zemindari (2e du Prix Lord Seymour, L)… Le meilleur est à venir, car ses plus grosses générations n’ont pas été vues en piste. Le nombre de saillies effectuées par Zanzibari progresse chaque saison depuis quatre ans. Par ailleurs, on compte plusieurs gagnants à Auteuil parmi ses rares produits testés sur les obstacles. Il a notamment donné Zapato (3e du Prix Robert Lejeune, L). » Éric Lhermite a précisé : « Zanzibari produit plus grand que lui. En 2017, il a donné plusieurs 2ans intéressants. Par le passé, il a peu sailli et a donc une production numériquement réduite en course. En 2016, il a couvert 97 juments, soit sa meilleure année, et il a eu accès à des juments d’une qualité supérieure. Il devrait donc bénéficier d’un retour intéressant. »

 

Une centaine de 2ans en 2018 pour Evasive. Samuel Blanchard nous a expliqué, au sujet d’Evasive (Elusive Quality) : « Evasive a confirmé cette année en continuant à donner des black type, comme Mademoiselle Marie (2e du Prix Rose de Mai, L, 6e du Prix de Diane Longines, Gr1), Speed As (2e du Prix du Pont Neuf, L,) et Kingstar (2e du Prix de Condé, Gr3). Ce dernier est très estimé et il a été acheté par Team Valor après ses débuts. Leur père officiera à 4.000 € en 2018, afin qu’il reste très attractif, au moment où sa plus grosse génération, qui compte plus de 100 poulains et pouliches de 2 ans, débutera en piste. »