Le champion français Sire de Grugy tire sa révérence

International - Élevage / 17.12.2017

Le champion français Sire de Grugy tire sa révérence

Par Christopher Galmiche

La nouvelle est tombée samedi en fin d’après-midi : le champion tricolore Sire de Grugy (My Risk) ne courra plus. Sixième d’un Handicap Chase à Cheltenham sur 3.200m, il a donc tiré sa révérence sur cette performance, à l’âge de 11ans. Huit victoires de Groupe ornent son palmarès, pour dix-sept succès au total et 885.446 £ de gains. Retour sur la destinée d’un French bred qui aura marqué de son empreinte les steeple-chases de vitesse en Angleterre.

Beaucoup d’émotion. À l’issue de la dernière course de Sire de Grugy, à Cheltenham, le théâtre de son couronnement en tant que meilleur steeple-chaser de vitesse de la saison 2013/2014, son entourage était très ému. L’un de ses propriétaires, Steve Preston, a déclaré au Racing Post, les larmes aux yeux : « Sire de Grugy a été le plus merveilleux des chevaux. Il restera avec la famille Moore pour sa retraite. Il a été leur vedette et ils vont bien s’occuper de lui, je suis sûr qu’il aura une belle retraite. C’est le cheval d’une vie et il est d’ailleurs le seul cheval que nous ayons eu, mais je pense qu’il aurait quand même été le cheval de notre vie si nous en avions eu trente ou quarante ! Sire de Grugy a réalisé tout ce que nous souhaitions. Jamie [Moore, son jockey, ndlr] nous a dit qu’il avait toujours envie de courir, mais que dans la ligne droite, il n’était plus là. Il s’est toujours donné à 100 % malgré des ennuis de santé, mais cette fois, il en a peut-être marre. » Entraîneur de Sire de Grugy, Gary Moore a ajouté : « Il a été le cheval d’une vie pour nous aussi, le meilleur que j'aie jamais entraîné. Peu de chevaux ont une telle volonté, et peu ont été capables de remporter toutes les grandes courses qu’il a enlevées lors de la saison 2013/2014. » Son fidèle jockey, Jamie Moore, a déclaré : « C’est mon meilleur ami. Nous avons réalisé de grandes choses ensemble. Le jour où nous l’avons acheté en France, je me suis assis sur sept chevaux le matin. Il était le moins cher, mais assurément le meilleur. Grâce à lui, nous avons gagné de grandes courses que je regardais lorsque j’étais enfant. »

Né chez la famille Adam. C’est à proximité de Senonnes, chez la famille Adam, à La Grugerie, que Sire de Grugy a vu le jour [cliquez ici pour découvrir son histoire contée par Raoul Adam http://jourdegalop.com/2014/01/une-belle-histoire-de-famille-autour-de-sire-de-grugy/]. Loué avec option d’achat par Serge Foucher, il a été repéré par Joffret Huet (French Team) qui l’a acquis pour la famille Moore. Et c’est finalement la famille Preston et plusieurs amis qui ont acheté le cheval pour qu’il défende leurs intérêts. Il n’a donc jamais couru en France, débutant directement à Sandown dans un bumper sur 3.200m, duquel il a fini deuxième. Pour sa deuxième sortie, il a conclu à la même place mais derrière un certain Bobs Worth (Bob Back), lauréat de la Cheltenham Gold Cup (Gr1) trois ans plus tard. Sire de Grugy a ouvert son palmarès lors de ses débuts sur les claies, alignant trois succès dont un Gr2 à Kempton. La saison suivante a été plus compliquée pour lui, même s’il a remporté un handicap sur les claies à Taunton. Quelques mois plus tard, son entourage l’a orienté sur le steeple et il a gagné d’emblée avant de se placer dans des Groupes, puis d’enlever le Celebration Chase (Gr2) 2013, sa première grande victoire. Il a alors devancé Finian’s Rainbow (Tiraaz), vainqueur du Queen Mother Champion Chase (Gr1) 2012. Ce jour-là, il a marqué les esprits et son succès a symbolisé le début de son ascension. L’hiver suivant, à cheval entre 2013 et 2014, il a décroché la Triple couronne des chasers de vitesse, enlevant le Tingle Creek Chase, le Clarence House Chase et le Queen Mother Champion Chase (Grs1). Trois succès auxquels il faut ajouter le Desert Orchid Chase (Gr2) et le Celebration Chase, passé Gr1 en 2014. La saison 2014/2015 a été plus dure, mais il a ressurgi pour enlever le Tingle Creek Chase 2015. Son dernier succès a eu lieu le 19 novembre 2016, dans un handicap à Ascot. Il devrait maintenant être invité à participer à la parade d’ouverture du Festival de Cheltenham en mars prochain.