Ils nous ont quittés en 2017

Autres informations / 22.12.2017

Ils nous ont quittés en 2017

Ils nous ont quittés en 2017

 

Jour de Galop rend hommage, en plusieurs volets, à ceux qui nous ont quittés en 2017. [Partie 3]

 

Mme Olivier Nicol, née Françoise Dupont (89 ans). Veuve depuis 2006 et mère de Laurence Berghgracht et Béatrice Duhot.

 

Béatrice O’Bin (70 ans). Grande spécialiste des croisements, a été, pendant 35 ans, dévouée à l’élevage de Son Altesse Aga Khan.

 

Lucien Planard (85 ans). Décédé le 25 décembre 2016. Jockey puis entraîneur dans le Sud-Est, il est le père de Michel et le beau-père de Richard Chotard.

 

Jérôme Poumaillou (63 ans). Propriétaire-éleveur de chevaux d’obstacle au domaine de La Brosse, près d’Angers.

 

Guite Powell, née Marguerite-Marie Grou. Propriétaire-éleveur, mère de Léonard, Freddy et Richard.

 

John Leith Colmere Pearce (98 ans). Propriétaire-éleveur d’Arcadian Heights (Gold Cup) (à l’entraînement chez Geoff Wragg, décédé en septembre) et propriétaire de Dragon Dancer (2e du Derby d’Epsom), à l’entraînement chez Peter Walwyn (décédé en décembre).

 

Mme Marcel Rolland, née Paulette Dreano (70 ans). Épouse de l’entraîneur cantilien, fils d’un agriculteur, éleveur d’AQPS. Bretons de cœur, ils avaient quitté le Morbihan en 1975, pour Chantilly dans un premier temps, puis pour Coye-la-Forêt.

 

Maurice Rohaut-Leger. Installé dans l’Allier, il était le père de François, l’entraîneur. Éleveur notamment de Cadoudal, de Balbonella (d’où Anabaa, entre autres) et de toute cette origine maternelle.

 

Serge Roux (à l’aube de ses 69 ans). Ancien jockey d’obstacles, vainqueur avec Mazel Tov de la Grande Course de Haies d’Auteuil 1975 et, avec Le Pompier, du Prix du Président de la République 1977 pour son maître d’apprentissage, André Adèle. Au décès de ce dernier, il a suivi l’un de ses successeurs, Jack Barbe, avec qui il a enlevé le Prix Alain du Breil 1979 avec Teofilo Otoni.

 

Alain Souchon (67 ans). Coéleveur d’Argentique mais également cavalier de concours complet de haut niveau, présélectionné olympique. Permis d’entraîner, il était aussi médecin.

 

Emmanuel Tassin (53 ans). Fils de Philippe, ancien président de la Société des courses de Lyon et frère d’Hubert. Copropriétaire de Siljan’s Saga et de Saint Amarante pour ne citer que les succès récents.

 

Hervé Vettier (69 ans). Éleveur en Mayenne de nombreux gagnants en obstacles, dont Ramsès Bleu notamment.

 

Philippe Viallard (77 ans). Passionné des chevaux anglo-arabes qu’il achetait, le plus souvent chez son ami Patrick Davezac, au Haras du Pécos, notamment First du Pécos, son dernier vainqueur, le jour même de son décès.

 

Gabriel (Gaby) Villesalmon (70 ans). Ancien chef d’entreprise dans le bâtiment, il avait succédé en 2011 à Guy Perruchon à la présidence de la société des courses de Saint-Brieuc. Son hippodrome (de la Baie) est le plus ancien de France.

 

Peter-Tyndall Walwyn (84 ans). Tête de liste des entraîneurs anglais en 1974 et 1975 grâce aux champions tels que Polygamy (Oaks) et Grundy (Derby anglais et irlandais et 2000 Guinées irlandaises). Il a également assumé les fonctions de président des entraîneurs de Lambourn.

 

Geoffrey (dit Geoff) Wragg (87 ans). Issu d’une grande famille de jockeys et d’entraîneurs. Il prend le relais de son père Harry et remporte, dès la première année, le Derby d’Epsom avec Teenoso. C’est également l’entraîneur de Dragon Dancer, propriété de John Pearce, décédé en janvier.