Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

CENTENARY SPRINT CUP (GR1) - D B Pin, ou le grand retour d'Olivier Doleuze

International / 28.01.2018

CENTENARY SPRINT CUP (GR1) - D B Pin, ou le grand retour d'Olivier Doleuze

SHA TIN (HK), DIMANCHE

 

Olivier Doleuze est un dur à cuire. C’est exactement 1.211 jours après le succès avec Rich Tapestry (Holy Roman Emperor) dans le Santa Anita Sprint Championship (Gr1) que dimanche à Sha Tin, le pilote français a savouré la joie de remporter un nouveau Gr1. Il était associé à D B Pin (Darci Brahma), le moins estimé parmi les trois pensionnaires de John Size au départ de la Centenary Sprint Cup (Gr1). Avec une monte précise et énergique, il est venu ajuster le favori, Mr Stunning (Exceed and Excel), et Beat the Clock (Hinchinbrook), qui ont terminé dead-heat pour un tiercé Size. Le dernier succès d’Olivier Doleuze dans un Gr1 à Hongkong remontait au Centenary Sprint Cup 2013, quand la course était encore un Gr1 local.

Un dur à cuire. Olivier Doleuze, qui fêtera en avril ses quarante-six ans, n’a jamais perdu le moral même quand, en 2015, il a dû arrêter pendant six mois pour une intervention chirurgicale à une épaule. Il a effectué sa rentrée dans les rangs des jockeys de Hongkong en mars 2016 et il s’est battu, comme d’habitude. Olivier Doleuze a dit : « C’est un succès très important. Si vous m’aviez dit en début de saison, quand il m’était difficile de monter, même dans les handicaps Class 5, que j’allais gagner un Gr1, je n’y aurais pas cru. Le niveau de compétition à Hongkong est très haut et les gens ici aiment les nouveaux visages… Je n’ai pas de rancune, c’est la loi de ce sport. J’ai eu mes beaux moments et je m’amuse encore avec mon métier, surtout quand j’ai la chance de monter un bon cheval comme D B Pins. »

Direction Meydan. D B Pin est engagé dans le Dubai Golden Shaheen (Gr1), le sprint sur le dirt à l’affiche dans la nuit de la Dubai World Cup, et John Size a confirmé que le déplacement est plus que possible. Olivier Doleuze a ajouté : « Je ne suis pas l’entraîneur mais j’espère que le cheval pourra aller à Meydan. J’ai monté quelques bons chevaux sur le dirt et D B Pin m’a donné le sentiment qu’il pourra s’adapter à la surface. »

La revanche de Seasons Bloom. Le lauréat de la Hong Kong Cup (Gr1) Time Warp (Archipenko) a causé une forte déception dans la Stewards’ Cup, l’autre Gr1 de ce dimanche à Sha Tin. Opposé aux meilleurs milers locaux, le pensionnaire de Tony Cruz a quelque peu raté son départ et n’a pas pu se montrer dangereux. L’australien Seasons Bloom (Captain Sonador), quatrième dans le Hong Kong Mile (Gr1), a pris sa revanche et il s’est imposé assez aisément devant Fifty Fifty (Thorn Park), qui a bien couru pour sa première tentative à ce niveau. Le gagnant du Hong Kong Mile Beauty Generation (Road To Rock) a été moins percutant et a terminé septième.

Les pilotes de France brillent. Deux autres jockeys français ont brillé dans l’après-midi. Alexis Badel a signé son onzième succès de la saison avec Radiant Steed (Court Command), un pensionnaire de Richard Gibson qui a gagné un handicap de Classe 3. Pierre-Charles Boudot, quant à lui, a remporté une Classe 4 en selle sur Good Days (Artie Schiller). Il a battu Midnite Promise (Librettist), associé à Alexis Badel, et Premium Champion (Norse Dancer), avec Gérald Mossé.