Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Dastarhon, sous le signe de la Poule d’Essai des Poulains

Élevage / 29.01.2018

Dastarhon, sous le signe de la Poule d’Essai des Poulains

Dastarhon (Dansili) est le sixième étalon à avoir intégré le haras du Hoguenet en vue de la saison de monte 2018. Bien né, placé de classique, il est proposé à un tarif attractif.

DASTARHON

Dansili & Top Toss, par Linamix

Deuxième de la Poule d’Essai des Poulains (Gr1)

Stationné au haras du Hoguenet (14)

1.000 € H.T. (P.V.)

Dastarhon, qui courait sous les couleurs d’Avaz Ismoilov, va débuter sa carrière d’étalon au haras du Hoguenet, au tarif de 1.000 €. Sous la férule de Pia Brandt, il s’est classé deuxième de la Poule d’Essai des Poulains (Gr1). Toisant 1,64m, c’est un cheval très élégant. Ses propriétaires vont le soutenir en lui envoyant toute leur jumenterie, qu’ils ont déplacée en France dans cet objectif. Dastarhon a plu aux éleveurs, qui ont pu le découvrir au haras du Hoguenet lors de la Route des étalons.

Un pedigree façonné par la Poule d’Essai. En montant sur le podium de la Poule d’Essai des Poulains, Dastarhon a inscrit son nom au palmarès d’une course qui a vu passer beaucoup d’étalons ayant profondément marqué le stud-book. On peut citer Lope de Vega (Shamardal), Le Havre (Noverre), Shamardal (Giant’s Causeway), Kingmambo (Mr Prospector), Kendor (Kenmare), Highest Honor (Kenmare), Blushing Groom (Red God), Riverman (Never Bend), Caro (Fortino)… mais également Dansili (Danehill), le géniteur de Dastarhon, et Linamix (Mendez), son père de mère !

Dansili, un père de père qui s’affirme. Dansili (Danehill), le père de Dastarhon, a donné 190 chevaux de stakes, dont 75 gagnants de Groupe. En France, il est surtout connu pour avoir donné Flintshire (Grand Prix de Paris, Gr1, deux fois deuxième de l’Arc), Rail Link (Grand Prix de Paris & Prix de l'Arc de Triomphe, Grs1), We Are (Prix de l'Opéra Longines, Gr1), Zambezi Sun (Grand Prix de Paris, Gr1)… Il s’affirme en tant que père de père, trois de ses fils ayant eux-mêmes déjà produit au moins un lauréat de Gr1 en plat. Harbinger (Dansili) est le géniteur de Deirdre (Shuka Sho à Kyoto, Gr1), de Mozu Katchan (Queen Elizabeth II Cup, Gr1) et de Persian Knight (Mile Championship, Gr1). Zoffany (Dansili) est le père de Ventura Storm (Gran Premio del Jockey Club, Gr1), de Foundation (deuxième du Racing Post Trophy, Gr1) et d'Illuminate (deuxième des Cheveley Park Stakes, Gr1). Enfin Rail Link (Dansili) est le père de Spillway (Australian Cup, Gr1) et d'Epicuris (Critérium de Saint-Cloud, Gr1).

Une origine maternelle de qualité.  Dastarhon, acquis 100.000 € alors qu’il était yearling à Deauville, est un fils de Top Toss (Linamix). Cette dernière a gagné les Prix d’Aumale et de Psyché (Grs3) avant de produire Lesstalk in Paris (Cape Cross), deuxième des Coronation Stakes et du Prix Marcel Boussac (Grs1) mais aussi lauréate des Prix d’Aumale et de la Grotte (Grs3). Tossup (Gone West), la deuxième mère de Dastarhon, avait notamment remporté le Derrinstown Stud 1.000 Guineas Trial (L). Il s’agit de la famille de Tigertail (Priolo), deuxième du Premio Presidente della Repubblica à Rome et des E. P. Taylor Stakes (Grs1).

Linamix, un père de mère exceptionnel. Les filles de Linamix, comme la mère de Dastarhon, sont très recherchées. L’étalon de Jean-Luc Lagardère a notamment donné les génitrices de Muhaarar (British Champions Sprint Stakes, July Cup, Commonwealth Cup &  Prix Maurice de Gheest, Grs1), de Valixir (Prix d'Ispahan, Gr1), de Librisa Breeze (Qipco British Champions Sprint Stakes, Gr1), de Blue Bunting (Darley Yorkshire Oaks, Darley Irish Oaks & 1.000 Guinées, Grs1), de Sageburg (Prix d'Ispahan, Gr1), de Most Improved (St James's Palace Stakes, Gr1), et de Natagora (Cheveley Park Stakes, Gr1)…

Des performances solides avant la Poule. Dastarhon a couru deux fois à 2ans. Il a débuté par une proche deuxième place en terrain très souple, au mois d’octobre, à Deauville. Lors de sa deuxième sortie, sur la P.S.F. de Chantilly, il s’est imposé dans le Prix Colomber (F) devant Don’t Be (Cape Cross), triple lauréate de Listed par la suite. Pour sa rentrée à 3ans, Dastarhon s’est classé deuxième du Prix Machado (B), à cinq quarts de longueur d’Anodin (Anabaa), mais en devançant les futurs black types Visiyani (Rock of Gibraltar), Kourkam (American Post), Far Afield (Rail Link) et Auditor (Kingmambo).

À une encolure d’un succès classique. Lors de l’édition 2013 de la Poule d’Essai des Poulains (Gr1), Dastarhon  a fini très vite pour se classer deuxième, à une tête du lauréat, Style Vendôme (Anabaa), tout en devançant Intello XX (Galileo), le futur lauréat du Prix du Jockey Club. À Longchamp, il dominait les gagnants de Groupe Gale Force Ten (Oasis Dream), deuxième des 2.000 Guinées (Gr1), Havana Gold (Teofilo), lauréat du Prix Jean Prat (Gr1), Morandi (Holy Roman Emperor), deuxième du Prix du Jockey Club (Gr1), Olympic Glory (Choisir), triple gagnant de Gr1, Penny’s Picnic (Kheleyf)…

   Danzig
  Danehill 
   Razyana
 Dansili  
   Kahyasi
  Hasili 
   Kerali
DASTARHON (M8)   
   Mendez
  Linamix 
   Lunadix
 Top Toss  
   Gone West
  Tossup 
   Tovalop