Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Le mot de la fin - Complet

Autres informations / 11.01.2018

Le mot de la fin - Complet

Il n’y pas que les usagers du RER ou les passagers victimes des grèves du personnel aérien qui subissent les conséquences de problèmes de transport. Cela arrive aussi aux chevaux de course. Le jeune entraîneur Matteo Cumani a failli perdre une épreuve avant même d’avoir pu y participer. Sa pensionnaire Anthemoessa, encore maiden après deux sorties, a décroché une place au départ du Magic Millions 2yo Classic, une épreuve richement dotée – deux millions de dollars australiens – réservée aux chevaux achetés à la grande vente australienne. Elle avait aussi tiré une bonne place à la corde, le 4. Mais c’est une autre place qui a donné des sueurs froides à son entraîneur. Tous les avions de Melbourne à Gold Coast étaient complets depuis lundi et la pouliche a dû patienter en liste d’attente. La situation s’est, depuis, débloquée et Anthemoessa va pouvoir monter dans un avion qui est prévu ce vendredi à 5 h 30 du matin. Matteo Cumani a dit : « Sauf catastrophe ou panne d’avion, Anthemoessa sera au départ et on verra si la pouliche a le niveau. » Les commissaires de Gold Coast ont déjà annoncé qu’Anthemoessa doit être arrivée dans une écurie à 200 kilomètres de l’hippodrome au plus tard à midi. Sinon elle sera déclarée non partante.