Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Le mot de la fin - Étalons

Autres informations / 16.01.2018

Le mot de la fin - Étalons

Ce mardi, l’annonce de l’arrivée de Dastarhon au haras du Hoguenet porte à trente-six le nombre de nouveaux étalons pour la saison de monte 2018 dans l’Hexagone. Comme nous l’avions écrit dans un article publié au mois de décembre, ce n’est pas un record. Il y a moins de dix ans, en 2009, quarante nouveaux venus avaient intégré le parc étalon français. Le véritable record, c’est le nombre de freshman sires, c’est-à-dire de reproducteurs qui n’avaient jamais fait la monte dans un autre pays de l’hémisphère nord avant d’arriver en France. En 2018, ils seront trente et un (86 %). C’est une première bonne nouvelle. Surtout que la qualité est au rendez-vous car ce lot – selon les ratings – est nettement supérieur à celui de ces dernières années. Dans le même temps, le profil des reproducteurs stationnés en France semble se diriger vers plus de vitesse et de précocité. À l’occasion de l’article publié le 8 décembre, nous avions calculé le nombre de saillies nécessaires lors des trois premières saisons pour faire partie du top 15 des pères français quelques années plus tard. Dans 94 % des cas, il faut quarante juments ou plus pour espérer réussir sa carrière d’étalon…