Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

KARAKA YEARLING SALE BOOK 1 - Les exportations font gonfler le chiffre d’affaires

International / 28.01.2018

KARAKA YEARLING SALE BOOK 1 - Les exportations font gonfler le chiffre d’affaires

 

La première session du book 1 de la vente des yearlings de Karaka affiche des résultats positifs. Sur 94 sujets passés dans le ring, 76 ont trouvé preneurs pour un chiffre d’affaires de 11,5 millions de NZ$ (6,8 millions d’euros) et un prix moyen de 151.391 NZ$ (89.502 €). Le format de la vente cette année a beaucoup changé, en mélangeant les yearlings de la Premier Sale avec les meilleurs de la Select, et donc une comparaison est assez difficile. Le prix moyen des deux ventes cumulées en 2017 était de 102.000 NZ$ (60.302 €). On peut donc deviner une progression mais c’est un peu comme un sondage à la sortie des urnes…

Les tops prices pour les locaux. Deux yearling ont atteint les 500.000 NZ$, un cap dépassé l’année dernière par dix des 1.014 yearlings vendus lors de la Premier et de la Select, et ils ont été adjugés à des acheteurs locaux. Dean Hawthorne a posé l’enchère gagnante à 500.000 NZ$ (295.600 €) pour s’assurer une pouliche par Tavistock (Montjeu), propre sœur de Werther, trois fois gagnant de Gr1 et Horse of the Year 2015/2016 à Hongkong. Wallace Thoroughbreds a payé 500.000 NZ$ pour un mâle issu de More than Ready (Southern Halo), demi-frère du gagnant de Gr2 Ego (E Dubai) et deux autres chevaux black types.

Les étrangers assurent 63 % du chiffre d’affaires. Les ventes en Nouvelle-Zélande restent un marché d’export. Les propriétaires de Hongkong et de Singapour ont acheté quatorze yearlings pour 2,24 millions de dollars néo-zélandais alors que les Australiens ont dépensé 4,92 millions de dollars néo-zélandais pour trente-cinq sujets. Si on ajoute un achat de BBA Ireland, les investissements des étrangers s’élèvent à 7,27 millions de dollars néo-zélandais, soit 63,2 % du chiffre d’affaires.

Reliable Man, prix moyen à 105.000 NZ$. Parmi les étalons d’origine européenne, Reliable Man (Dalakhani) a affiché une réussite solide. Sept de ses yearling ont changé de propriétaire à un prix moyen de 105.000 NZ$ (62.076 €). Les trois Charm Spirit (Invincible Spirit) proposés ont tous été achetés par des Australiens pour un prix moyen de 90.000 NZ$ (53.208 €). Iffraaj (Zafonic) continue très fort avec trois vendus et un top price de 210.000 NZ$ (124.152 €).