Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

PRIX JULES DE SAINT-SAUVEUR - Chaouia s’offre Net Lady

Courses / 27.01.2018

PRIX JULES DE SAINT-SAUVEUR - Chaouia s’offre Net Lady

PRIX JULES DE SAINT-SAUVEUR

Chaouia s’offre Net Lady

L’arrivée du Prix Jules de Saint-Sauveur nous a permis de vivre un très beau mano a mano entre deux très bonnes juments de cross : l’AQPS Chaouia (Dream Well) et Net Lady (Network), si séduisante dernièrement. Dès le lâcher des élastiques, Chaouia a pris les devants, alors que Net Lady attendait dans la seconde moitié du peloton. Mais après trois obstacles, Net Lady s’est rapprochée grâce à sa vitesse et ses sauts, pour évoluer au côté de Chaouia. Elles nous ont offert un très beau spectacle en sautant à la perfection. Après le second franchissement du passage de route, la pouliche de Paul Couderc a donné l’impression d’avoir fait le plus dur en prenant aisément le meilleur. Mais Chaouia s’est relancée dans le dernier tournant et à l’issue d’une belle lutte, la protégée d’Antoine de Watrigant l’a emporté devant Net Lady, laquelle lui rendait trois kilos. Elle est ainsi restée invaincue en deux sorties sur le cross. Champi de Bersy (Ballingarry) a conclu bon troisième.

La sœur d’Ecbatane. Élevée par son copropriétaire, l’Écurie Maulepaire, Chaouia est une fille de Dream Well et de Djurjura (Akarad), quinze fois placée en vingt-sept sorties et quatrième de l’Anjou-Loire Challenge (L). C’est la sœur de Bejaya (Califet), vainqueur d’une course et surtout d’Ecbatane (Balko), récente lauréate sur les haies paloises. Sa deuxième mère, Bekkaria (Clafouti) a été exportée en Angleterre. Elle a donné Beni Abbes (Saint des Saints), lauréate en plat, en haies et en steeple, laquelle a produit Antoing (Turgeon), vainqueur du Prix Adrien Besnouin, déjà pour Antoine de Watrigant.

Northern Dancer

Sadler’s Wells

Fairy Bridge

Dream Well

Alleged

Soul Dream

Normia

CHAOUIA (F6)

Labus

Akarad

Licata

Djurjura

Clafouti

Bekkaria

Charabia