Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

LE REGARD TOURNÉ VERS L’AVENIR - André Fabre et son équipe de 105 juniors

Courses / 29.01.2018

LE REGARD TOURNÉ VERS L’AVENIR - André Fabre et son équipe de 105 juniors

 

Par Franco Raimondi

L’année dernière, à la même époque, André Fabre n’avait pas encore reçu le gros de l’équipe junior Godolphin : il n’avait que 77 sujets de 2ans dans ses boxes. Ce lundi à midi, France Galop a publié la liste de ses 105 jeunes pousses, dont 33 bleus. Les autres arriveront dans les semaines à venir. Comme tous les ans, le maître cantilien a reçu la crème de la crème…

 

Au sein de l’effectif d’André Fabre, une partie des 2ans du prince Abdullah manque encore à l’appel mais arrivera bientôt. Pour l'instant, Juddmonte n’a en fait qu’une demi-douzaine de 2ans à l’entraînement en France : un First Defence et un Noble Mission chez Pascal Bary, une grise, par Mizzen Mast, encore logée chez Criquette Head, une Lemon Drop Kid chez David Smaga, une Medaglia d’Oro et un First Defence chez Henri-François Devin.

Pour accéder à la liste complète des 2ans enregistrés chez André Fabre : http://jourdegalop.com/2018/01/2ans-dandre-fabre-28-janvier-2018/

En 2017, 29 gagnants mais pas de Groupes. Les 2ans, selon la méthode Fabre, sont façonnés avec les yeux tournés vers la saison suivante. Ce n’est pas nouveau. Les résultats de 2017 sont en droite ligne de ceux enregistrés les années précédentes. L’équipe junior du maître cantilien a terminé deuxième derrière celle de Jean-Claude Rouget, avec 32 victoires (et une réussite de 28,57 %) et 29 gagnants sur 60 partants. En 2016, il avait sorti 59 poulains, dont 24 gagnants de 30 courses (réussite de 28 %). En 2015, il avait présenté 61 juvéniles pour 31 victoires (24,6 %) avec 23 sujets. Lors de la dernière saison, André Fabre a remporté deux Listeds – le Critérium de Vitesse avec Beau Ideal (Exceed and Excel) et le Prix Herod avec Wind Chimes (Mastercraftsman) – mais il n’a pas réussi à gagner un Groupe avec les 2ans. Cela ne lui était arrivé qu’une seule fois depuis 1988, en 2008.

Godolphin France, avec les étalons français. Godolphin est bien sûr le propriétaire le plus représenté de l’écurie. Le rayon des 2ans est riche en sujets intéressants. Les nés et élevés sont majoritaires : 21 sur 33. On trouve 12 sujets acquis aux ventes. Le plus cher du lot est Devizes (Dubawi), qui a coûté 425.000 Gns à Tattersalls lors de l’October Sale. La vente dont est issu le plus grand nombre de 2ans placés sous la bannière de Godolphin France est très logiquement Arqana. Sept sujets ont été achetés à Deauville pour un total de 1.747.000 €. Trois sont par Le Havre (Noverre), deux par Siyouni (Pivotal), un par Frankel (Galileo) et un par Iffraaj (Zafonic). Six sont des mâles. La seule femelle est un produit de Siyouni (Pivotal). Acheter français pour courir en France, c’est une tactique qui a fait ses preuves !

Deux War Front venus de Keeneland. Dans le creuset des Godolphin France, on trouve deux War Front (Danzig), un mâle et une pouliche, qui ont été achetés à Keeneland. Le poulain a coûté 550.000 $, la pouliche 50.000 de moins. Elle est issue de Long View (Galileo). Claiborne Farm avait déboursé 1.100.000 Gns pour cette jeune poulinière, issue d’une grande souche Ballymacoll, à la vente de décembre 2014 de Tattersalls. L’étalon le plus représenté au sein de l’équipe junior de Godolphin est New Approach (Galileo), avec neuf produits. Il est suivi par Dubawi (Dubai Millennium) avec quatre 2ans, et Shamardal (Giant’s Causeway), lui, est représenté par trois mâles.

Coolmore et les propriétaires en instance. Les 105 poulains et pouliches sont enregistrés sous le nom de 19 propriétaires différents.  Quatorze sujets figurent encore avec la dénomination "propriétaire en instance". C’est dans ce chapitre qu’on trouve quatre des cinq Galileo. Tous sont liés à la galaxie Coolmore, y compris la pouliche issue de Prudenzia (Dansili) achetée 950.000 € à Arqana. On y trouve aussi un demi-frère du Derby winner d'André Fabre Pour Moi (Montjeu). C’est pour un propriétaire en instance que Fabre entraîne la demi-sœur, par War Command (War Front), de Cloth of Stars (Sea the Stars), adjugée 300.000 € à Dermot Farrington chez Goffs.

Les Wertheimer sortent des sentiers battus. Plus des deux tiers des 2ans de cet effectif ont été élevés par leur propriétaire. C’est un élément important. Les Wertheimer ont d’ailleurs élevé leurs 10 représentants. Ils sont tous issus d’étalons différents. Chez les femelles, on trouve des produits de Deep Impact (Sunday Silence), de Kitten’s Joy (El Prado) et de More than Ready (Southern Halo). Il n’y a pas de frère ou de sœur d’Intello (Galileo). En effet, le dernier poulain enregistré dans la production d’Impressionnante (Danehill), ainsi que l’inédit de 3ans nommé Tardif (Galileo), sont à l’entraînement chez Freddy Head.

Ballymore & Ammerland ont envoyé leurs élèves. La grande histoire de la famille Wildenstein dans les courses continue sous la bannière Ballymore Thoroughbred. Huit 2ans élevés par cette entité sont placés chez André Fabre. En consultant la liste des étalons, il y a de quoi rêver : deux Kingman (Invincible Spirit), un Dubawi, une Shamardal, un Dark Angel (Acclamation) et une Invincible Spirit (Green Desert). Le Gestüt Ammerland a confié à André Fabre trois pouliches par son double gagnant classique Lope de Vega (Shamardal), un fils du lauréat de l’Arc de Triomphe Hurricane Run (Montjeu), un produit de Pour Moi et, pour chercher un peu de vitesse, deux mâles par Dream Ahead (Diktat).

Rothschild et les propriétaires qataris. Le baron Édouard de Rothschild a trois pouliches dans la liste. Les deux mâles sont enregistrés sous la griffe "famille Rothschild", dont le demi-frère – par Le Havre – du gagnant de Gr1 Elliptique (New Approach). Les propriétaires qataris sont aussi présents chez Fabre. Son Altesse le cheikh  Mohammed bin Khalifa Al Thani a confié quatre sujets élevés à Al Shahania Stud. Son Excellence le cheikh Joaan Al Thani a envoyé deux produits de ses étalons Toronado (High Chaparral) et Olympic Glory (Choisir), un Zoffany (Dansili) et une Dubawi. Al Shaqab est aussi associé avec le haras de Saint-Pair sur une Dabirsim (Hat Trick) achetée 270.000 € à Arqana.

La demi-sœur de Vadamos pour Saint-Pair. Le haras de Saint-Pair, en solitaire, a confié à la Maison Fabre trois 2ans. Deux sont par Le Havre. On trouve aussi la demi-sœur du gagnant du Prix du Moulin de Longchamp Vadamos (Monsun), par New Approach.  Flaxman Stable et la famille Niarchos ont un Galileo, une War Front et un Sea the Stars (Cape Cross).Il y a aussi chez Fabre des propriétaires avec un seul 2ans. Lady Bamford lui a confié une Frankel achetée 650.000 € à Arqana. Les Australiens d'OTI Management ont misé sur un Pedro the Great (Henrythenavigator) qui a coûté 80.000 € en octobre à Deauville, là où Sébastien Le Page a déniché pour 35.000 € un mâle par Kendargent (Kendor).

Les étalons de A à Z. Du A d’Australia (Galileo) au Z de Zoffany (Dansili), on compte 43 étalons avec au moins un 2ans dans cet effectif. L’effet Godolphin pousse New Approach en tête avec 11 produits. Deux lauréats du Prix du Jockey Club, Le Havre et Lope de Vega, viennent ensuite avec sept sujets. Dubawi est représenté par six 2ans. Le gagnant du Prix du Jockey Club Shamardal a cinq de ses rejetons, comme Invincible Spirit, dans la liste. Intello en a quatre, dont un "élevé maison".

La méthode Fabre. André Fabre a gagné 22  Grs1 dans les cinq dernières saisons avec 17 chevaux différents. Parmi ces derniers, trois n’ont pas couru à 2ans : Romantica (Galileo), Ésotérique (Danehill Dancer) et Flintshire (Dansili). Cinq ont gagné des Groupes lors de leur première saison, les autres ont souvent montré le bout de leur nez après une ou deux sorties prometteuses. C’est la méthode Fabre.

Cinq coups de cœur. Le Prix Robert Papin (Gr2) est l’un des très rares Groupes du programme français qui manquent encore au palmarès d’André Fabre. C’est pour cette raison que nous proposons un jeu un peu original. Nous n’avons pas choisi les 2ans aux origines les plus flatteuses. Nous avons sélectionné les cinq poulains et pouliches qui peuvent, sur le papier, se montrer suffisamment rapides et précoces pour gagner le sprint de Maisons-Laffitte.

  • N (M2)

Dark Angel & Blue Picture, par Peintre Célèbre

Propriétaire et éleveur : Ballymore Thoroughbred

Vitesse et précocité ? C’est l’image de marque de Dark Angel (Acclamation). Les deux premiers produits de Blue Picture (Peintre Célèbre) n’ont pas réussi à gagner et la souche, celle de la gagnante du Prix de Diane Bright Sky (Wolfhound), donne de la tenue. Bien souvent, Dark Angel prend le dessus sur l’ascendance maternelle.

  • N (F2)

Invincible Spirit & Zaeema, par Zafonic

Propriétaire et éleveur : Godolphin

Invincible Spirit (Green Desert) avait commencé sa carrière de grand étalon en produisant des 2ans précoces. La mère, Zaeema, est issue de Zafonic, qui, à 2ans, a gagné le Prix Morny (Gr1) avant de donner plusieurs bons gagnants à cet âge. Cette pouliche a aussi des références de tenue dans son pedigree.  Alors pourquoi pas ?

  • LUCKY JOLIE (F2)

More than Ready & Lucky Copy, par Unbridled’s Song

Propriétaire  et éleveur : Wertheimer et Frère

More than Ready (Southern Halo) avait gagné sa première épreuve de stakes au mois de mai de ses 2ans. Et il est capable de produire des bombes. La mère, Lucky Copy (Unbridled’s Song), est placée de Groupe et avait ouvert son palmarès à 2ans sur 1.200m. Le pedigree de cette pouliche n’est pas celui d’un cheval de vitesse pure mais elle en a assez pour s’illustrer.

  • N (M2)

Olympic Glory & Strawberrydaiquiri, par Dansili

Propriétaire et éleveur : Al Shaqab Racing

Olympic Glory (Choisir) a été un 2ans de Royal Ascot, où il avait terminé deuxième dans les Coventry Stakes (Gr2). Ses premiers produits sont très attendus. La mère, Strawberrydaiquiri (Dansili), est une gagnante de Gr2 sur 1.600m.

  • N (F2)

War Command & Strawberry Fledge, par Kingmambo

Propriétaire : en instance

Éleveur : Flaxman Stables Ireland

Acquis 300.000 € à la Goffs Orby Sale par Dermot Farrington

Ce n’est pas une blague. Cette pouliche est la demi-sœur de Cloth of Stars (Sea the Stars) et nous l’avons retenue dans une sélection pour le Prix Robert Papin. Mais elle est par War Command (War Front), qui avait gagné de six grandes longueurs les Coventry Stakes à Royal Ascot. Il y a donc assez de vitesse et de précocité du côté paternel.

 

Bientôt aussi pour les sauteurs

Au cours de la deuxième quinzaine du mois de février, vous pourrez retrouver notre rubrique "Le regard tourné vers l’avenir" consacrée aux sauteurs de 3ans.