Savoir Vivre au haras de l’Abbaye

Élevage / 19.01.2018

Savoir Vivre au haras de l’Abbaye

Savoir Vivre au haras de l’Abbaye

Pour la saison de monte 2018, Jean-Charles Escale accueille un nouvel étalon pur-sang avec Savoir Vivre (Adlerflug). L’homme du haras de l’Abbaye (87) nous a confié ce vendredi : « Il correspond au type d’étalon que je recherche avec une origine solide, tout en étant capable d’avoir une production polyvalente. Il sera proposé à un tarif particulièrement attractif, c’est-à-dire 1.500 € en race pure et 1.300 € en croisement. Il est issu d’une grande souche Von Ullmann, et sous les couleurs de ce propriétaire, il a couru à haut niveau. Lauréat de Gr2 en France [Le Grand Prix de Deauville devant Siljan's Saga, Erupt et Garlingari, ndlr], battu du minimum dans le Derby allemand, il a réalisé une bonne performance dans l’Arc [8e après un départ catastrophique et en refaisant beaucoup de terrain en fin de course, ndlr]. » Savoir Vivre est un fils d’Adlerflug (In the Wings), un des étalons les plus en vue outre-Rhin, où il a déjà donné neuf gagnants de Groupe, dont trois au niveau Gr1, Iquitos (Grosser Dallmayr Bayerisches Zuchtrennen & Longines Grosser Preis von Baden, Baden-Baden, Grs1), Ito (Grosser Preis von Bayern, Gr1) et Lacazar (Preis der Diana, Gr1). Sa mère, Soudaine, une fille du chef de race Monsun (Königsstuhl), est placée de Groupe en Allemagne. Elle a aussi donné Sussudio (Prix Altipan & Jacques Laffitte, L). Il s’agit de la très grande famille de Schwarzgold (Alchimist), une des onze femelles ayant gagné le Derby allemand depuis 1896. Cette dernière est également l’ancêtre d’Olmedo (espoir classique de Jean-Claude Rouget pour 2018), Stacelita (lauréate de sept Grs1), Sagace (Arc 1984) et Slip Anchor (Derby d’Epsom 1985). Savoir Vivre fera la monte aux côtés de Jeu St Éloi (Saint des Saints) et des anglo-arabes Zamouncho (Ramouncho), Carghese des Landes (Dearling) et Fairplay du Pecos (Freeland).