Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

131e GRANDE COURSE DE HAIES DE PAU - PRIX MAX DE GINESTET (L) - Monsamou réalise le doublé "Grand Prix & Grande Course de Haies" un an après Forthing

Courses / 04.02.2018

131e GRANDE COURSE DE HAIES DE PAU - PRIX MAX DE GINESTET (L) - Monsamou réalise le doublé "Grand Prix & Grande Course de Haies" un an après Forthing

PAU, DIMANCHE

 

« Monsamou (Bienamado) n’est plus le même en terrain lourd et au pied des Pyrénées… » Patrick Chevillard est soulagé après le développement de la photographie à l’arrivée de la 131e Grande Course de Haies de Pau - Prix Max de Ginestet (L). Son pensionnaire Monsamou est donné vainqueur et a ainsi réalisé un exploit. Il avait tout pour lui ce dimanche : sa piste et son terrain. Comme à l’occasion du Grand Prix. Le représentant de l’écurie Azur Riviera est devenu le quatrième cheval à réussir le doublé "Grand Prix (Gr3) & Grande Course de Haies" depuis 1944 et le deuxième consécutivement, un an après celui de Forthing (Barastraight). Et il a réalisé par la même occasion un autre doublé dans cette Listed, qu’il avait déjà enlevée en 2014. De quoi faire du bruit à l’annonce officielle, faisant de Monsamou le lauréat de cette Grande Course de Haies.

 

Le roi de Pau. Monsamou a rapidement été installé en tête par son jockey, Félix de Giles, sur ce long parcours de 4.100m. Il a très bien sauté et est resté isolé à la corde dans la ligne droite. Courageux jusqu’au bout, il a résisté à la belle fin de course de Rasango (Astarabad) qui a terminé vite en dehors pour échouer d’un nez. Patrick Chevillard nous a déclaré : « La météo nous a bien aidés samedi et cette nuit car il a plu. C'est un grand coup de main car Monsamou est un cheval de terrain lourd. Il avait déjà bien gagné le Grand Prix et avait aussi enlevé le Clermont-Tonnerre (Gr3) à Auteuil. Voilà, c’est fait, il a réussi le doublé ! » Félix de Giles a ajouté : « Je suis content d’être resté à la corde. Je n’étais pas sûr d’avoir gagné. C’est la première fois que je monte Monsamou et je tiens à remercier son entourage de me l’avoir confié. C’est un très bon cheval, un très bon sauteur. »

Alti Plano échoue de peu. Les trois premiers se sont tenus dans un faible écart et Alti Plano était lui aussi tout proche du succès. Après avoir grapillé du terrain dans le tournant de la route de Bordeaux, en dehors, il a bien prolongé son effort. Un peu pris de vitesse, il est revenu terminer vite pour conclure à une encolure de Rasango. Entraîneur d’Alti Plano, Alain Couétil nous a déclaré : « La foulée d’après, il se serait imposé. Il progresse, ce qui est normal puisqu’il a peu couru. Il sera mieux à Auteuil. »

La famille de Mon Filleul. Élevé en Irlande par Amanda Lindsell, Monsamou est un fils d’Alphadite (Alphabatim), une jument qui a couru deux fois dans des bumpers. Il est son meilleur produit. Alphadite est une sœur de Mon Lutteur (King Luthier), gagnant en obstacle en France et en Italie, et placé de Listed sur les haies. Sa troisième mère, Orangina (Mossborough), a donné naissance à Mon Filleul, vainqueur du Grand Steeple-Chase de Paris en 1978 pour Bernard Secly, mais aussi du Prix Ingré et du Prix Jacques d’Indy, et à Teofilo Otoni, vainqueur de la Grande Course de Haies des 4ans et deuxième du Grand Prix d’Automne.

Manila
Bien Bien
Stark Winter
Bienamado
Vitiges
Nakterjal
Kilavea
MONSAMOU (H8)
Verbatim
Alphabatim
Morning Games
Alphadite
Concertino
Urdite
Orangina