Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

À LA UNE - Les tickets pour la gloire classique

Courses / 21.02.2018

À LA UNE - Les tickets pour la gloire classique

 

Par Franco Raimondi

C’est le premier acte de la grande saison. Ce mercredi, France Galop a validé les engagements aux quatre classiques et aux deux Grs1 de complément, c’est-à-dire le The Gurkha Coolmore Prix Saint-Alary et le Juddmonte Grand Prix de Paris. Les poulains et pouliches jugés par leurs entourages dignes du prix d’un ticket, soit 1.500 € pour les deux Poules et le Saint-Alary, 1.800 € pour le Grand Prix de Paris, 2.500 € pour le Diane et 3.050 € pour le Jockey Club, sont 502, soit 20 de moins qu’en 2017. Le total des engagements est de 921, encore une baisse de vingt unités.

 

Pour voir les engagées de l’Abu Dhabi Poule d’Essai des Pouliches : http://jourdegalop.com/wp-content/uploads/2018/02/Poule-Pouliches.pdf)

Pour voir les engagée de l’Abu Dhabi Poule d’Essai des Poulains : http://jourdegalop.com/wp-content/uploads/2018/02/Poule-Poulains.pdf)

Pour voir les engagés du Qipco Prix du Jockey Club : http://jourdegalop.com/wp-content/uploads/2018/02/Jockey-club.pdf)

Pour voir les engagés du Prix de Diane Longines : http://jourdegalop.com/wp-content/uploads/2018/02/DIANE.pdf)

Pour voir les engagée du The Gurkha Coolmore Prix Saint-Alary : http://jourdegalop.com/wp-content/uploads/2018/02/Classeur2.pdf)

Pour voir les engagés du Juddmonte Grand Prix de Paris : http://jourdegalop.com/wp-content/uploads/2018/02/GP-Paris.pdf)

Le charme du Prix de Diane Longines. La seule course qui affiche une progression des engagements est le Saint-Alary, qui passe de 158 à 165. Dans toutes les autres courses, le recul est assez réduit sauf l’Abu Dhabi Poule d’Essai des Poulains qui passe à 123 postulants, soit douze de moins qu’en 2017. Au total, la baisse des engagements est de 2,13 % par rapport à l’année précédente et de 16,58 % par rapport à 2016 qui avait enregistré un record de 1.104 engagements dans les six courses. Le charme du Prix de Diane Longines est toujours très fort et le classique de juin pour les pouliches est l’épreuve qui a reçu le plus d’engagements (188). Le Qipco Prix du Jockey Club se porte assez bien avec 173 poulains et pouliches en liste.

Évolution des engagements au fil des ans

AnnéePoule PoulainsPoule PoulichesSaint-AlaryJockey ClubDianeGrand Prix de ParisTotal
2018123139165173188133921
2017135143158180190135941
Évolution 18/17-8,89%-2,80%+ 4,4 3%-3,89%-1,06%-1,49%-0,14%
20161451481712212311881104
20151471571502061931581011
2014117116138200169161901
20131411441732192261781081
2012113131181188221145979
2011105125155174198168925
2010138135134228187161983
2009128125112232166176939
20081521431762222471601100
20071341341452222211831039
2006112132147182201148922
2005113138161195231136974
2004133132156179209173982
20031321461692042411791071

Cinq pouliches dans le Qipco Prix du Jockey Club. Oui, vous avez bien lu. Deux pouliches sont engagées dans les trois courses pour les femelles ainsi que dans le Jockey Club. Il s’agit de With You XX (Dansili) et Rock my Love (Holy Roman Emperor), les deux représentantes de George Strawbrige.

Trois autres pouliches sont dans la liste du Jockey Club : High Dream Milena (Dabirsim) qui ne figure pas dans le Saint-Alary, la Godolphin Sidewalk (New Approach) qui n’est pas engagée dans la Poule d’Essai des Pouliches, et la Pharaon Delighted (Rock of Gibraltar) qui a deux options, le Prix de Diane ou le défi face aux mâles. Saeed bin Suroor, quant a lui, a placé Winter Lightning (Shamardal), gagnante des UAE 1.000 Guineas, dans les trois courses pour les pouliches et dans le Juddmonte Grand Prix de Paris…

Une poule bien remplie. Les propriétaires ont versé dans la poule un total de 1.877.500 €. La course qui a encaissé le plus est le Qipco Prix du Jockey Club avec 527.650 € et il est suivi par le Prix de Diane Longines avec 470.000 €. Il est assez surprenant de découvrir que la troisième course par ordre de versement est le The Gurkha Coolmore Prix Saint-Alary avec 247.500 €, soit 2.500 € en moins que le total des allocations.

Coolmore, une vraie charge. Coolmore, en plus du sponsoring du Prix Saint-Alary, a enregistré 156 engagements, soit 32 de plus qu’en 2017. Il faut noter quand même que vingt-trois d'entre eux sont des chevaux en association avec Markus Jooste, qui a encore sept sujets sous son nom accolé. Godolphin confirme sa deuxième place avec 126 engagements, trois de plus que l’an passé. Les deux superpuissances représentent 30,6 % des engagements et 25,5 % des engagés. Un quart du rêve leurs appartient.

L’évolution des engagements chez quelques grands propriétaires

PropriétaireEngagements 20182017Évolution
Coolmore et associés15612432
Godolphin1261233
S.A. l'Aga Khan & H.H. Aga Khan4459-15
Wertheimer & Frère42375
Al Shaqab412615
Markus Jooste avec Coolmore28199
Gérard Augustin-Normand25241
Hamdan Al Maktoum2234-12
Écurie Jean-Louis Bouchard et associés20moins de 10
Khalid Abdullah1942-23
Flaxman Stables et associés1322-9
George Strawbridge12moins de 10

Jean-Louis Bouchard, vingt engagements. Chez les propriétaires, on note aussi une progression des engagements des Wertheimer (44) et d'Al Shaqab (41) alors que les entraîneurs de Son Altesse l’Aga Khan sont devenus plus sélectifs et ont enregistré 44 engagements, soit 15 de moins qu’en 2017. La baisse record est celle du prince Abdullah qui passe de 42 à 19. La bonne nouvelle ? L’écurie Jean-Louis Bouchard entre en force parmi les propriétaires avec plus de dix tickets pour les classiques. Ses chevaux comptent 20 engagements, deux de moins que le cheikh Hamdan Al Maktoum et cinq de moins que Gérard Augustin-Normand, en solitaire ou en association.

Les petits deviennent grands. Pas de surprise en tête du classement des entraîneurs. André Fabre a quelque peu réduit les engagements en passant de 187 à 175 mais il reste le plus fort, malgré la progression d’Aidan O’Brien qui est passé de 109 à 139. Jean-Claude Rouget est troisième avec 73 (- 6) devant Freddy Head (44) qui a dépassé Alain de Royer Dupré (30, soit 17 en moins par rapport à 2017).

L’évolution des engagements chez les entraîneurs les plus représentés

EntraîneurEngagements 20182017Évolution
André Fabre175187-12
Aidan O'Brien13910930
Jean-Claude Rouget7379-6
Freddy Head443212
Charlie Appleby342410
Alain de Royer Dupré3047-17
John Gosden2439-15
Pascal Bary20155
Fabrice Chappet20moins de 10
Christophe Ferland19172
Dermot Weld1518-3
Carlos Laffon-Parias14moins de 10
Francois Rohaut14moins de 10
Henri-François Devin14moins de 10
Mikel Delzangles12moins de 10
David Smaga10moins de 10
Roger Varian10moins de 10

Les bonnes surprises viennent des entraîneurs qui avaient moins de dix engagements classiques l’année dernière. La nouvelle dimension de l’écurie Chappet est marquée par 20 engagements. Sept professionnels ne figuraient pas dans notre tableau l’année dernière et ils sont bien présents cette année. Un joli mélange de vétérans comme David Smaga (10), d’entraîneurs expérimentés comme Carlos Laffon-Parias (14), François Rohaut (14) et Mikel Delzangles (12), de jeunesse avec Henri-François Devin (14) et un zest d’étranger avec Roger Varian (10).

Les chevaux entraînés à l’étranger comptent 364 engagements sur 921, soit 39,52 % du total avec une progression minime de 0,21 %. L’Angleterre qui, l’année dernière, avait fourni la majorité des engagements, a perdu la couronne. Les engagements des anglais sont descendus de 210 à 180, ils gardent un petit avantage sur l’Irlande qui a progressé de 148 à 175.