Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

BALANCHINE STAKES (GR2) - Promising Sun sauve de très peu son doublé

Courses - International / 17.02.2018

BALANCHINE STAKES (GR2) - Promising Sun sauve de très peu son doublé

MEYDAN (AE), SAMEDI

 

BALANCHINE STAKES (GR2)

Promising Sun sauve de très peu son doublé

Les parieurs qui ont joué la grande favorite Promising Run (Hard Spun) ont eu raison, mais il faut dire qu’ils ont tremblé pour leur argent. La jument de Godolphin, un peu allante en début de parcours, paraissait battue à 200m du poteau quand la chilienne Furia Cruzada (Newfoundland) est venue prononcer son effort en pleine piste. Elle a trouvé les ressources pour réagir et s’est imposée d’une tête. Nous attendions beaucoup d’elle et elle est la cinquième à avoir réussi le doublé Cape Verdi – Balanchine, les deux Grs2 du Carnival pour femelles. Sur ce qu’elle a montré, il lui sera tout de même difficile de concourir face aux mâles dans les Grs1.

 

Une souche brésilienne. Promising Run a assuré sa place comme poulinière à Darley. Elle est gagnante de Groupe à 2, 3, 4 et 5ans. Ses origines sont également peu communes. Sa mère Aviacion (Know Heights) est lauréate de Gr1 au Brésil et a donné deux autres chevaux black type. Cette dernière a aussi un yearling par Night of Thunder (Dubawi).

 

 

Heavy Metal le patron du mile.

Les premiers adversaires qu’il a rencontrés – Dawn Approach (New Approach) pour n’en citer qu’un – ont déjà des fils âgés de 3ans. Le vieux briscard Heavy Metal (Exceed and Excel) continue de courir avec la forme d’un poulain. Ce samedi à Meydan, pour sa 58e sortie, il a signé son 14e succès, le troisième au niveau Groupe. En effet, Heavy Metal s’est imposé dans les Firebreak Stakes (Gr3) sur les 1.600m en dirt de Meydan. Il affrontait à un lot largement dans ses cordes, évoluant sur un parcours qu’il adore. Mais de là à s’imposer au petit trot et de presque dix longueurs…

 

Un second plus vite que Gold Town. Mickael Barzalona l’a placé en tête dès la sortie des boîtes et les autres avaient déjà du mal à le suivre dans le tournant. Il les a tout simplement perdus en route et a enregistré un chrono (1’36’’74) d’une seconde plus rapide que le 3ans Gold Town (Street Cry), ce jeudi dans les UAE 2000 Guineas (Gr2). Le poulain a été impressionnant, mais le vieux Heavy Metal l’a été encore plus. Son passager de luxe, Mickael Barzalona, a expliqué : « Il avait déjà bien couru la dernière fois sur 1.900m, c’est-à-dire sur beaucoup trop long pour lui. Heavy Metal est un miler et il adore le dirt. Sur ce parcours, il faut un vrai bon cheval pour le battre. » Le Godolphin Mile (Gr2) est son objectif. S’il est capable de garder la même condition pour encore six semaines, il sera redoutable.

 

L’héritage du cheikh Rashid. Heavy Metal a un pedigree très intéressant et très marqué par l’hémisphère Sud. Mais il a été castré à la fin de son année de 3ans. Il avait gagné les Richmond Stakes à Glorious Goodwood. C’était en 2012… Sa mère, Rock Opera (Lecture), a été championne des 2ans en Afrique du Sud et a gagné au niveau Gr1. Elle a ensuite été achetée par le regretté cheikh Rashid Al Maktoum, le fils aîné du cheikh Mohammed. Heavy Metal est le meilleur produit de Rock Opera. Elle a un 3ans par Dubawi, Night Castle, qui est chez Godolphin et a déjà été castré après une seule sortie, qui plus est décevante. La poulinière a aussi un 2ans mâle par Invincible Spirit (Green Desert) et un yearling par Shamardal (Giant’s Causeway). Elle a donné sept produits, dont une seule femelle, la pouliche de 4ans Indie Rock, une propre sœur de Heavy Metal qui a été achetée 42.000 euros par le courtier Joseph Burke à la Goffs February Sale de 2017.

 

 

Un coup de deux pour Barzalona. Le bilan de la France ce samedi à Meydan est bon. Mickael Barzalona s’est également imposé dans le handicap sur 1.200m avec Yalta (Exceed and Excel). Quant à Christophe Soumillon, il a remporté celui sur 1.800m, en selle sur Baroot (Dubawi), alors que le pensionnaire de Pia Brandt In the Lope (Lope de Vega) a dû se contenter de la quatrième place dans un handicap dominé par le Godolphin Blair House (Pivotal).