Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Franck Benillouche : « Nous allons attaquer en diffamation ces personnes qui tentent de nous porter préjudice en diffusant de fausses informations »

Élevage / 15.02.2018

Franck Benillouche : « Nous allons attaquer en diffamation ces personnes qui tentent de nous porter préjudice en diffusant de fausses informations »

Ces dernières 24 heures, l’information s’est répandue à toute vitesse sur les réseaux sociaux : les services vétérinaires, appuyés par les gendarmes, ont contrôlé le haras de Bernesq. France Bleu annonce d’ailleurs sur son site internet : « Des chevaux, amaigris, privés de soins et de nourriture depuis plusieurs jours, auraient été découverts. L'association de défense des animaux Stéphane Lamart a porté plainte. » Franck Benillouche, qui dirige la structure, nous a expliqué ce jeudi : « Nous avons licencié un employé qui ne faisait pas correctement son travail. Ce dernier, pour se venger, a contacté une association d’amis des animaux, qui a réalisé une levée de fond, tout en gardant les 960 € qui ont été mobilisés. Or nous n’avons rien demandé. Et nous n’avons pas besoin de cet argent. Nul ne sait à quoi il va servir. Entre-temps, une photo du poney de ma fille a été diffusée sur internet. C’était un retraité, âgé de 30ans, qui est mort au pré. Il n’avait rien à voir avec les chevaux du haras. De fausses informations ont été relayées dans la presse régionale et sur les réseaux sociaux. Nous avons subi deux contrôles, dont un des forces de l’ordre. Ils ont pu constater, à l’exception d’un blessé, que nos 150 chevaux étaient bien nourris et en bonne santé. Nous allons attaquer en diffamation ces personnes qui tentent de nous porter préjudice en diffusant de fausses informations. Ils se frottent les mains et piétinent 35 années de travail. Nous sommes en train de mettre en place notre défense. Nos chevaux d’élevage et ceux à l’entraînement sont nourris matin, midi et soir. Ils ont à volonté du foin de la Crau ainsi que du foin de prairie de première qualité. Toute notre équipe, vétérinaire, cavalier d’entraînement, palefrenier soigneur, maréchal, ostéopathe ou dentiste s’attache à ce que chaque cheval soit traité et soigné dans les meilleures conditions. »