Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Goffs February Sale : le marché des jeunes yearlings progresse encore

Institution / Ventes - International / 07.02.2018

Goffs February Sale : le marché des jeunes yearlings progresse encore

Un marché dur, très sélectif, mais malgré un faible pourcentage de vendus (64,9 %), pas moins de 191 yearlings ont changé de propriétaire mardi et mercredi à la Goffs February Sale. Ce segment du marché affiche un chiffre d’affaires de 2.707.100 €, en progression de 27 % par rapport à 2017. Le prix moyen est monté de 33,6 %, en se fixant à 14.173 €. Comme toujours dans ce type de ventes, la différence entre le prix moyen et le médian est assez importante : le médian s’établit à 7.000 €, la moitié. Le pourcentage de yearlings bradés, c’est-à-dire vendus à 5.000 € ou moins, est assez haut. Il est de 37,1 %.

Un top price signé Dark Angel. Quatre yearlings ont trouvé preneurs à plus de 100.000 €, dont trois lors de la seconde session. Le top price a été payé pour un fils de l’incontournable Dark Angel (Acclamation), présenté par Premier Consigment et acheté 140.000 € par C & S Bloodstock. Il s’agit du quatrième produit de Mary Boleyn (King’s Best), qui avait gagné le Prix Solitude (L) sous la férule de John Hammond. La poulinière a produit deux gagnants, dont la placée black type Clotilde (Dubawi).

Un Make Believe à 115.000 €. Le courtier Jamie Railton est monté à 115.000 € pour s’assurer l’un des premiers produits de Make Believe (Makfi), qui a remporté sous l’entraînement d’André Fabre la Poule d’Essai des Poulains et le Qatar Prix de la Forêt (Grs1). En 2016, le jeune étalon avait officié à 20.000 € à Ballylinch Stud, donc l’éleveur a enregistré un bon profit. Make Believe a affiché un prix moyen de 37.965 € avec ses foals en 2017 et ce poulain est donc son top price. La mère, Lady Shanghai (Alhaarth), a donné le bon sprinter Hamza (Amadeus Wolf), gagnant de Gr3 et placé de Gr1. La souche est celle des très rapides Dandy Man (Mozart) et Anthem Alexander (Starspangledbanner).

Un Niarchos à 105.000 €. L’un des yearlings Niarchos présentés par Norelands Stud est le troisième lot adjugé pour plus de 100.000 € lors de cette seconde session. Jamie Railton a posé une enchère de 105.000 € pour un mâle par Bated Breath (Dansili). La mère du poulain est Modesty’s Way (Giant’s Causeway), qui a donné deux produits, dont un 3ans par Dark Angel qui a débuté l’année dernière sous l’entraînement de Sir Michael Stoute. C’est la famille d’Aldebaran (Mr Prospector), gagnant de trois Grs1 et étalon au Japon. Une autre pouliche du consigment, issue de la même souche, par Kodiac (Danehill), a été achetée 60.000 € par Yeomanstown. La mère, Dolphina (Kingmambo), a gagné deux courses et compte deux vainqueurs.

Le frère de Jet Setting pour Federico Barberini. Parmi les étalons de première production, il faut noter Cappella Sansevero (Showcasing), qui officiait à 4.500 € lors de ses débuts. Le courtier italien Federico Barberini a acheté pour 45.000 € un mâle par le jeune étalon. Il s’agit d’un demi-frère de la lauréate des 1.000 Guinées irlandaises (Gr1) Jet Setting (Fast Company). Un poulain "FR" par Dabirsim (Hat Trick) et la multiple gagnante Luxie (Acclamation), qualifié pour la prime d’après le catalogue, a été adjugé 43.000 € à Shanagore.