Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

H.H THE EMIR’S SILVER SWORD - Tremblez françaises, Easter de Faust va bientôt revenir dans l’Hexagone

Courses - International / 24.02.2018

H.H THE EMIR’S SILVER SWORD - Tremblez françaises, Easter de Faust va bientôt revenir dans l’Hexagone

H.H THE EMIR’S SILVER SWORD 

Tremblez françaises, Easter de Faust va bientôt revenir dans l’Hexagone

Déjà lauréate de Qatar Arabian Trophy des Pouliches (Gr1 PA) dans l’Hexagone, sous la férule de Madame Jean-François Bernard et invaincue à Doha, Easter de Faust (Mahabb) a survolé l’Emir’s Silver Sword, le pendant de l’Emir’s Sword pour les propriétaires non-cheikhs. Elle est l’un des fers de lance d’un trio très en forme au Qatar : Khalifa Bin Sheail Al Kuwari, le propriétaire, Jassim Mohammed Ghazali Jahromi, l’entraîneur, ainsi que Gérard et Jean Paul Larrieu, courtiers et éleveurs.

https://youtu.be/mxxtIiTS84o

Au-dessus du lot. Avant la course, Easter de Faust était tendue, mais beaucoup plus belle que lors de sa victoire dans un Gr3 PA au mois de décembre. Allante en début de parcours, elle a galopé en deuxième épaisseur à mi-peloton. Harry Bentley nous confiait vendredi soir, autour d’un verre de prosecco, qu’il ne se voyait pas battu dans cette course. Et il a monté sa partenaire comme une première chance, en lançant la pouliche en quatrième épaisseur dans le dernier tournant. Elle a ensuite nettement pris l’ascendant pour finalement s’imposer d’un peu plus d’une longueur. Deux autres "FR" complètent le podium : Jethjath (Azadi), acquise par Chantilly Bloodstock à la vente de Saint-Cloud est deuxième, devant Évolution du Croate (Dahess), six longueurs plus loin.

Des objectifs en France. Jassim Mohammed Ghazali Jahromi, l’entraîneur de la gagnante, nous a confié : « Je pense que c’est la meilleure pouliche de sa génération dans le monde. Elle a 4ans et nous offre une quatrième victoire. Aujourd’hui, en présence de l’émir, c’était la course à ne pas perdre. Nous avions donc une certaine pression. Je suis aussi très heureux que Jethjath, mon autre pensionnaire, se classe deuxième. Ici, tout le monde rêve de pouvoir saluer en personne l’émir et c’est ce que je vais pouvoir faire tout à l’heure, sur le podium, grâce à Easter de Faust. Nous voudrions à présent courir en France. Soit dans la Qatar Arabian World Cup, soit dans le Qatar Total Arabian Trophy des Juments. »

La nièce de Have Fun. Jean-Paul et Gérard Larrieu ont élevé Easter de Faust. Elle est le meilleur produit d’Ayisha de Faust (Al Sakbe), une fille de Gabie de Carrère (Manganate), qui se classa troisième du Prix du Sultanat d’Oman. Gabie de Carrère a produit Have Fun (WF High Voltage), lauréat des Derby Trial Stakes (Gr2 PA), et Rainbow de Faust (Darike), troisième des Emirates Arabian International Stakes (Gr2 PA). La troisième mère, Nerva du Cassou (Baroud III), a produit Elios de Carrère (Manganate) et Nizam (Amer), lauréat de quinze courses dont la President Cup et l’Emir’s Sword (Grs1 PA). Danie du Cassou (Dahr), une fille de Nerva du Cassou, a produit un autre champion, Dahess (Amer), vainqueur à vingt-huit reprises, dont trois fois les Zaabeel International Stakes (Gr1 PA) de Newbury.