Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

HONG KONG CLASSIC CUP - Singapore Sling, une victoire cruciale pour les ambitions internationales de l’Afrique du Sud

International / 18.02.2018

HONG KONG CLASSIC CUP - Singapore Sling, une victoire cruciale pour les ambitions internationales de l’Afrique du Sud

SHA TIN (HK), DIMANCHE

Singapore Sling (Philatropist) a remporté un succès très important pour son entourage et surtout pour son pays d’origine, l’Afrique du Sud. Ce dimanche à Sha Tin, il s’est imposé dans la Hong Kong Classic Cup, la deuxième étape des 4yo Series. Cette victoire au top-niveau pourrait ouvrir un nouveau marché pour les chevaux d’Afrique du Sud, un pays qui offre des allocations faibles et où il est donc nécessaire d’exporter. Singapore Sling, gagnant de Gr2 chez lui, est arrivé en Asie avec l’équivalent de 782.090 dollars de Hongkong de gains (80.000 €). Depuis cette date, en quatre sorties, il a décroché presque neuf millions de dollars de Hongkong (soit 927.000 €)…

L’édition 2018 de la Hong Kong Classic Cup : https://youtu.be/jp9xzlptFcQ

Le français The Golden Age bon troisième. Tout le monde attendait Nothinglikemore (Husson) mais le grand favori a subi une course cauchemardesque. Il a baissé sa tête dans les boîtes et avait perdu dès le départ. Nothinglikemore a ensuite a perdu un fer et s’est retrouvé enfermé le long de la lice. Or ce dimanche, tous les gagnants, à une exception près, ont évolué vers le centre de la piste. Résultat : Nothinglikemore termine quatrième et Joao Moreira peut nourrir beaucoup de regrets. Singapore Sling, quant a lui, a eu un parcours en or, bien caché mais proche du français The Golden Age (My Risk) qui a imprimé un train régulier, sans plus. Le jeune pilote sud-africain Chad Schofield a déboîté Singapore Sling au moment opportun, le cheval prenant le large avant de rallier le poteau avec une grande longueur d’avance sur le bon finisseur Exultant (Teofilo). The Golden Age a bien défendu sa troisième place.

Prochain objectif, le Derby. Le sud-africain Tony Millard entraîne à Hongkong depuis 1999. C’est lui qui a sorti le champion Ambitious Dragon (Pins), vainqueur de la Classic Cup en 2011 avant de gagner le Hong Kong Derby. Le professionnel a dit : « Ambitious Dragon a été un vrai champion et il a aussi gagné le Hong Kong Mile et la Queen Elizabeth Cup (Grs1) face à des rivaux de niveau international. Singapore Sling n’est pas encore dans la même ligue mais il continue à progresser. » Le prochain objectif est le Hong Kong Derby, à l’affiche dans quatre semaines sur 2.000m. Chad Schofield a réalisé un coup de quatre dans l’après-midi.

Un Phipps en Afrique du Sud. Singapore Sling, acheté 225.000 rands (17.000 € à l’époque), est issu de la première saison de monte sud-africaine de son père, Philantropist (Kris S). Lauréat de Gr3, il vient d’une grande souche de l’élevage Phipps, celle des championnes Inside Information (Private Account) et Educated Risk (Mr Prospector). Philantropist a officié chez Drakenstein Stud en 2017 à 30.000 rands (2.200 €). La mère de Singapore Sling, Sing Dixie Song (Western Winter) a gagné trois courses en Afrique du Sud. C’est une demi-sœur de Grand Emporium (National Assembly), qui avait gagné deux Grs1 dans son pays avant de remporter le Godolphin Mile (Gr2) à Nad Al Sheba pour la casaque du  cheikh Rashid bin Mohammed Al Maktoum, le fils du cheikh Mohammed.