Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Le Hong Kong Jockey Club fait son shopping en Argentine

International / 26.02.2018

Le Hong Kong Jockey Club fait son shopping en Argentine

Le Hong Kong Jockey Club a ajouté une nouvelle boutique dans sa liste de shopping à l’international : l’Argentine. Contrairement à ce qui se passe dans tous les pays d’élevage, en Argentine, chaque haras propose sa propre vente. C’est pour cela que le Hong Kong Jockey Club a choisi, puis acheté, quatre yearlings à l’amiable (mais en rendant public le prix) auprès d’éleveurs. La note finale est de 410.000 $, c’est-à-dire environ 333.414 €, 293.000 £, 561.000 NZ$ ou encore 4.726.000 rands… pour rester dans les devises des pays où le Hong Kong Jockey Club fait ses achats. Pour mieux cerner la valeur de 410.000 $ dans le contexte hippique argentin, il suffit de savoir que le gagnant du Gran Premio Carlos Pellegrini (Gr1), l’épreuve la plus célèbre et la mieux dotée du pays, a remporté 5 millions de pesos. Or les 410.000 $ du Hong Kong Jockey Club représentent 8,2 millions de pesos.

 

Un demi-frère d’Invasor à 200.000 $. Le prix moyen des quatre yearlings est presque équivalent à celui qu’on peut trouver à Tattersalls October lors du book 2 et lors du book 1 en Nouvelle-Zélande. C’est le double de celui d’Arqana en octobre et la moitié de cet indicateur en août, mais aussi 20 % de moins qu’à Goffs Orby. Le plus cher du quatuor est un demi-frère, par Exchange Rate (Danzig), du champion Invasor (Candy Stripes), lauréat de la Breeders’ Cup Classic et de la Dubai World Cup. Son éleveur, le haras Santa Ines de l’Italien Sandro Miserocchi, l’a vendu à 200.000 $. La mère, Quendom (Interprete), a aussi donné le gagnant black type à Dubai Interpret (Distorted Humor). Un autre poulain issu de la dernière production de l’américain Exchange Rate et élevé par Santa Ines a été vendu pour 100.000 $. Il s’agit d’un propre frère de la gagnante de Gr1 Querida Rebeca. La mère, My Palestina (Fitzcarraldo), a aussi donné le lauréat de Gr2 My Golan (Southern Halo) et le placé de Gr1 Maaleh (El Compinche).

Un Orpen à 60.000 $. Un poulain par Orpen (Lure), qui a officié au haras du Thenney et a été tête de liste en Argentine, a été payé 60.000 $. Il a été élevé par le hHaras La Esperanza et sa mère, Escayola (Roy), a produit les gagnants de Gr3 Estrechada (Offlee Wild) et Exchanger (Exchange Rate). Un fils de l’américain Grand Reward (Storm Cat), élevé par le haras La Quebrada, a été vendu à 50.000 $. La mère, La Campoy (Luhuk), est issue d’une grande souche de vitesse et a déjà produit le bon sprinter Calabro (Grand Reward). Les quatre poulains seront proposés en vente aux propriétaires l’année prochaine, lors de la fameuse breeze up du Hong Kong Jockey Club.