Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Son jockey suspendu, le programme de Winx change

International / 05.02.2018

Son jockey suspendu, le programme de Winx change

Le couple Winx (Street Cry) - Hugh Bowman ne se sépare pas même si les commissaires de Racing New South Wales ont rejeté l’appel du jockey mis à pied huit jours. Cette suspension l’empêche de monter la championne dans les Apollo Stakes (Gr2) le 17 février. Chris Waller, l’entraîneur de Winx, a décidé de changer la course de rentrée de la jument pour avoir en selle Bowman. Deux options sont possibles : soit les Chipping Norton Stakes (Gr1) sur 1.600m, le 3 mars à Randwick, soit les Futurity Stakes (Gr1) sur 1.400m, le 24 février à Caulfield.

Deux options pour la rentrée. Ce mardi, Chris Waller annoncera dans quelle course Winx effectuera sa rentrée. Les Chipping Norton sont un peu trop près des grands rendez-vous comme les George Ryder et les Queen Elizabeth (Grs1) et Waller préfère toujours courir la championne sur plus court lors de ses rentrées. Les Futurity arrivent au bon moment et sont sur la bonne distance, mais elle devra faire le voyage Sydney - Melbourne. En attendant le choix de l’entraîneur, Hugh Bowman a encore une petite chance de se rendre disponible le 17 février. En fait, sa suspension en Australie se termine avant les Apollo Stakes mais elle est prolongée par une autre mise à pied qu’il a prise en Nouvelle-Zélande. C’est pour cela que vendredi, il se rendra dans l’autre pays pour un nouvel appel.

Un barrier trial de Gr1. Winx, quant à elle, ne connaît rien de cette histoire de mise à pied et d’appel. Elle se borne à galoper, comme d’habitude, et ce lundi à Rosehill, elle s’est présentée aux boîtes de départ avec son inséparable Hugh pour un barrier trial de champions, face à sept autres gagnants de Gr1, sur 1.000m. Un peu froide au départ, elle a bien terminé son parcours, cinquième à quatre longueurs du meilleur sprinter du pays, le lauréat de l’Everest Redzel (Snitzel) qui a parcouru la distance en 58’’20.

Elle connaît le jeu… Hugh Bowman a expliqué après le galop : « Winx connaît désormais le jeu, dans les barrier trials, elle n’a pas le même esprit qu’elle a en course. Elle a pris un départ correct et a bien fini. On peut la courir avec confiance. On sait bien ce qu’elle cache sous son bonnet et on va le lui enlever quand il y aura de l’argent à prendre… » Chris Waller a ajouté : « On lui a demandé d’aller un peu plus vite que dans le premier barrier trial et elle l’a fait. Elle est prête pour faire sa rentrée, elle a eu ses deux barrier trials, comme d’habitude. Je la trouve dans le même état et dans le même esprit que l’année dernière, mais avec une meilleure préparation. »