Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

UN NOUVEAU RECORD MONDIAL CHEZ LES JOCKEYS - Avec 12.846 victoires, Ricardo est seul sur le toit du monde

International / 08.02.2018

UN NOUVEAU RECORD MONDIAL CHEZ LES JOCKEYS - Avec 12.846 victoires, Ricardo est seul sur le toit du monde

 

Ce mercredi à San Isidro, le grand hippodrome du nord de Buenos Aires, le jockey brésilien Jorge Ricardo a enfin battu le record du monde de Russel Baze. Il l’avait égalé ce lundi à La Gavea, là même où il avait effectué ses débuts victorieux en 1976. Ricardinho s’est imposé dans la quatrième course de la réunion en selle sur Hope Glory (Honour and Glory) et il a ajouté un autre succès dans la neuvième avec Gold Attraction (Lingote ce Oro). Son score est ainsi monté à 12.846 victoires et il ne s’arrêtera pas là.

Au moment de célébrer son record, Jorge Ricardo a rendu hommage à son grand rival canadien, avec lequel il s’est battu pendant presque douze années pour entrer dans les livres d’histoire.  Il a déclaré à nos confrères de Latin American Thoroughbred : « Russell a été un vrai combattant. C’est lui qui m’a donné l’envie de continuer dans mon métier pour conquérir ce qui constitue la plus grande œuvre de ma vie. Je le remercie d’avoir lutté pour ce record qui est très important pour nous. Je l’ai battu mais c’est un champion. Ce grand homme restera dans mon cœur. »

C’est avec son très fort accent brésilien qu’il a expliqué à la chaîne des courses argentine : « Je pensais égaler le record dimanche à La Gavea, mais une de mes meilleures chances a été déclarée non-partante et une autre a mal couru. J’ai terminé la réunion avec deux succès et je suis resté à Rio de Janeiro ce lundi. Pour cause de pluie, la réunion a été déplacée sur la piste en sable alors que j’avais des chevaux de gazon. J’ai dû sortir un lapin de mon chapeau pour gagner une course… »

Jorge Ricardo a donc rendu hommage à son pays en égalant le record. Et à l’Argentine, où il travaille depuis 2006, en le battant. Le jockey a confié à  Latin American Thoroughbred : « J’ai été très bien reçu en Argentine. Ils m’ont appris avec amour ce qu’est la véritable passion pour les courses. » Le pilote, qui fêtera en septembre ses 57 ans, ne pense pas encore à sa retraite. Il aime son travail, il monte à 55 kilos, et la chasse au record l’a même rajeuni.

Son palmarès est très impressionnant, avec 30 Cravaches d’or (26 au Brésil et 4 en Argentine), plus de 180 Grs1, cinq succès dans le Longines Gran Premio Latino Americano et trois dans le Gran Premio Carlos Pellegrini. Il a gagné en moyenne 321 courses pendant ses quarante ans et quelques mois de carrière. Une chose est sûre : le jockey capable de battre le record de Jorge Ricardo n’est fort probablement pas encore né. Parmi les pilotes encore actifs, celui qui a le plus de victoires est l’Uruguayen Pablo Falero (9.084), qui a fêté en décembre ses 51 ans. Imaginez-vous : pour battre Jorge Ricardo, un jeune jockey doit réaliser quarante-deux saisons comme celle qui a donné le record de France (306) à Christophe Soumillon. Peut-être que le nouveau Ricardo est né. Mais certainement sur une autre planète…