Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

QATAR INTERNATIONAL CUP (Gr1 PA) -  Molhed Al Naif gagne son ticket pour l’Arc des pur-sang arabes

Courses - International / 24.02.2018

QATAR INTERNATIONAL CUP (Gr1 PA) - Molhed Al Naif gagne son ticket pour l’Arc des pur-sang arabes

QATAR INTERNATIONAL CUP (Gr1 PA)

Molhed Al Naif gagne son ticket pour l’Arc des pur-sang arabes

Molheb Al Naif (Amer) a décroché sa sixième victoire successive et son premier Groupe, à l’occasion de la Qatar International Cup (Gr1 PA). Il est l’un des meilleurs "Qatar bred" vu ces dernières années en piste. Après avoir galopé en épaisseur près de l’animateur, le futur lauréat a pris le meilleur à 300m du but. Sous les sollicitations de Gérald Avranche, Molheb Al Naif a créé la différence avant de résister au bon retour du pensionnaire de François Rohaut, Ateej (AF AlBahar). Le "FR" Carab (Majd Al Arab), un élève du haras du Bosquet, se classe troisième.

https://youtu.be/4ouNbGcmCk0

Des ambitions internationales. Yousef Ben Taher Mehaoued, un professionnel tunisien installé de longue date au Qatar, nous a confié au sujet de son lauréat : « C’est un cheval qui est né ici, près de Doha, ce qui n’est jamais facile compte tenu du climat. Cette victoire, face à une opposition relevée et internationale, prouve qu’il est très bon. Au départ, lorsque j’ai récupéré Molhed Al Naif, il était assez difficile, car très craintif, en particulier dans la phase finale. Progressivement, avec Gérald Avranche, nous l’avons remis dans le droit chemin. Il l’a monté lors de ses huit dernières sorties pour six victoires. À cause de ses facéties, il n’a parfois pas été aussi performant que ses capacités pouvaient le laisser espérer. Sur le mile c’est vraiment un cheval très compétitif. Nous pourrions avoir des ambitions internationales avec lui. Il faudra donc certainement le rallonger. Molhed Al Naif va passer l’été en France avant d’éventuellement le diriger vers la Qatar Arabian World Cup, même si la distance, sur 2.000m, sera certainement un peu longue pour lui. Il a tendance à être un peu brillant dans les 500 ou 600 premiers mètres. Mais je sais que dans la grande course de Longchamp, il y a du train et il a le droit de prendre part à l’arrivée. »

La montée en puissance de l’élevage local. Élevé au Qatar par Al Naif Stud, Molheb Al Naif a un pedigree exceptionnel. C’est un fils du chef de race Amer et sa mère, Kesbah (Kesberoy), a gagné quatre courses, en Italie et au Qatar. Cette dernière était la propre sœur de l’étalon Keyrac et de la mère de Kepassa (Akbar), lauréat du Prix Al Sakbe (Gr3 PA). La troisième mère a donné Vanessa de Carrère (Manganate), gagnante des Dubaï Stakes et troisième de la Coupe d'Europe du Cheval Arabe (Gr1 PA) ainsi que Baccara de Carrère (Djourman), troisième de l’Abu Dhabi International (Gr1 PA) à Kempton.