Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

LE REGARD TOURNÉ VERS L’AVENIR - Freddy Head, un rang à tenir

Courses / 05.02.2018

LE REGARD TOURNÉ VERS L’AVENIR - Freddy Head, un rang à tenir

 

Il y a un peu plus de vingt ans, le 12 août 1997, il a raccroché ses bottes avec cent vingt Grs1 et quatre Arcs de Triomphe à son palmarès. En 1998, il est devenu un jeune entraîneur. Un passage pas évident, très rare de nos jours car les deux métiers sont bien différents. Or Freddy Head a tracé sa route. Et même s’il ne parvenait pas à égaler son score de jockey, sa réussite ne saurait être mise en doute. L’an dernier, il a passé un cap historique : With You (Dansili) lui a donné son centième succès de Groupe en s’imposant dans le Prix des Réservoirs - Étalon Kendargent (Gr3). Il avait entraîné sa mère, In Clover (Inchinor), avec laquelle il avait gagné au niveau Gr3. Et dans sa première vie, il a monté sa deuxième mère, Bellarida (Bellypha), la troisième, Lerida (Riverman), et la quatrième, Lalika (Le Fabuleux) !

Déjà cent Groupes en vingt saisons ! L’écurie de Freddy Head a changé de braquet quand la championne Goldikova (Anabaa) a pris 3ans. L’entraîneur avait gagné quatorze Groupes pendant ses dix premières saisons. Il en a cumulé quatre-vingt-six au cours des dix suivantes, soit une moyenne de 8,6 par année. C’est énorme, surtout parce que trente-huit de ces victoires ont eu pour cadre des Grs1. Ses détracteurs peuvent objecter qu’il a entraîné des champions comme Goldikova (13 Grs1), Moonlight Cloud (Invincible Spirit), qui en a remporté six, Solow (Singspiel), qui a contribué à hauteur de cinq, ou Marchand d’Or (Marchand de Sable) qui a offert son premier Gr1 à l’écurie, le Prix Maurice de Gheest 2007, et en a ajouté trois autres. C’est oublier que le travail d’entraîneur a comme objectif de sortir des champions et de les faire durer !

Une équipe junior super en 2017. Le but de cet article n’est pas de vous expliquer que Freddy Head est un grand entraîneur mais de parler de ses 2ans pour la saison 2018. Ceux de 2017 ont réalisé un score assez exceptionnel. Il est le seul qui affiche un ratio partants/gagnants supérieur à 50 % –treize lauréats sur vingt-trois 2ans ayant couru – et six parmi eux ont remporté plus d’un succès. Quatre sont gagnants de Groupe : Luminate (Lawman), Polydream (Oasis Dream), Tantheem (Teofilo) et With You. Il y a un autre repère encore plus important : parmi les trente-six 2ans entraînés en France crédités d’une valeur de 45 ou plus, sept sont chez Freddy Head, dont six pouliches.

De la pression pour l’équipe 2018. L’équipe 2018 sera-t-elle capable de faire aussi bien ? Notre revue d’effectifs ne peut pas être complète. Ce lundi à midi, le site de France Galop affichait trente-deux poulains et pouliches de 2ans dans les écuries de Freddy Head sur un total de cent trois chevaux (pour voir la liste de ces 2ans, cliquez ici avec ce lien http://jourdegalop.com/wp-content/uploads/2018/02/Les-2ans-de-Freddy-Head.pdf). Des clients fidèles de la "maison Freddy" comme George Strawbridge et le cheikh Hamdan Al Maktoum n’ont, respectivement, qu'une pouliche et un poulain déclarés chez lui.

Wertheimer & Frère en majorité. En attendant l’équipe complète, on peut déjà faire une première analyse. Les 2ans griffés Wertheimer & Frère forment une majorité (dix-sept) et sont tous home made. Pour le moment, la casaque bleue, coutures blanches, compte soixante-cinq 2ans à l’entraînement en France et c’est Carlos Laffon-Parias qui en a le plus (dix-neuf). Christophe Ferland en a reçu treize, André Fabre, dix, et Yan Durepaire, six.

Freddy Head a reçu vingt-quatre poulains ou pouliches de 2ans portant les couleurs de leurs éleveurs, soit les deux tiers du total. Son Altesse le cheikh Abdullah bin Khalifa Al Thani a confié à Freddy Head trois mâles, dont deux produits de Charm Spririt (Invincible Spirit) et un de l’autre étalon de première production, Olympic Glory (Choisir).

Parmi son effectif, on trouve aussi un fils d’Anodin (Anabaa) et un d’Intello (Galileo) élevés au Quesnay et rachetés chez Arqana, un autre Anodin qui n’a pas trouvé preneur et une pouliche par Le Havre (Noverre) qui n’avait pas atteint son prix de réserve.

Les achats Strawbridge et ceux du cheikh Hamdan Al Maktoum. Les sept 2ans achetés en vente publique sont tous issus de Deauville, sauf une pouliche par Mastercraftsman (Danehill Dancer), achetée 250.000 € par George Strawbridge chez BBAG. Le propriétaire et éleveur américain continue donc à investir sur le marché allemand, à la recherche de nouvelles souches. Cette pouliche est fille de la rapide Felicity (Inchinor), gagnante de Gr3 pour la casaque Ittlingen et mère du triple lauréat de Gr3 Felician (Motivator). Le top price parmi les achats chez Arqana est un mâle par Invicible Spirit et Zotilla (Zamindar), une demi-sœur de Flotilla (Mizzen Mast) qui a gagné la Poule d’Essai des Pouliches et le Breeders’ Cup Juvenile Fillies Turf (Grs1). Il a coûté 240.000 € au cheikh Hamdan Al Maktoum.

Nos cinq coups de cœur

Freddy Head entraîne bien sûr les produits de ses championnes, ainsi que des frères et sœurs. Le choix de nos cinq coups de cœur n’est pas très facile mais pardonnez-nous si, pour une fois, nous sommes tombés dans la banalité.

  • CARVALI (M2)

Deep Impact & Safari Queen, par Lode

Propriétaire et éleveur : Wertheimer & Frère

La championne argentine Safari Queen (Lode) a fait le voyage au Japon pour rencontrer Deep Impact (Sunday Silence). De ce croisement est né son premier produit mâle depuis son arrivée chez Wertheimer & Frère. Ses deux premières pouliches ont déjà brillé. Royalmania (Elusive Quality) est lauréate de Listed et quatrième de Gr1, Queen’s Jewel (Pivotal) a remporté en invaincue le Pour Moi Coolmore Prix Saint-Alary (Gr1) et a pris la troisième place du Breeders’ Cup Filly & Mare Turf (Gr1). L’année prochaine, dans nos coups de cœur, on signalera sûrement une autre pouliche par Safari Queen, issue de sa rencontre avec Galileo.

  • GALIBAWA (F2)

Dubawi & Galikova, par Galileo

Propriétaire et éleveur : Wertheimer & Frère

Le 4ans Galikeo (Dansili), premier produit de la lauréate du Qatar Prix Vermeille Galikova (Galileo), a quelque peu déçu. Il est placé de Listed et a été cédé 50.000 € à la vente de l’Arc. Le 3ans Galikor (Dansili) doit avoir beaucoup appris de sa seule sortie à 2ans. Galibawa, elle, est la première femelle de la demi-sœur de Goldikova et doit avoir hérité d’un peu de vitesse de son père, Dubawi (Dubai Millennium).

  • GOLDIKA (F2)

Intello & Goldikova, par Anabaa

Propriétaire et éleveur : Wertheimer & Frère

Et voici la demi-sœur de Terrakova (Galileo), gagnante de Gr3 et troisième du Prix de Diane Longines. Cette pouliche est aussi le troisième produit de la grande Goldikova, associée au gagnant du Prix du Jockey Club Intello (Galileo). C’est du pur Wertheimer, c’est classique et il faudra attendre l’automne mais c’est un rêve de pouliche sur le papier !

  • HIGH PROFILE (F2)

Dansili & High Maintenance, par Highest Honor

Propriétaire et éleveur : Wertheimer & Frère

Il s’agir là d’une demi-sœur d’un crack de la taille de Solow (Singspiel). La mère, High Maintenance (Highest Honor), a produit trois femelles après trois mâles, tous castrés. La première, High Quality (Invincible Spirit), a gagné deux courses, passant juste à côté de son black type. La 3ans Lunch Lady (Shamardal) est encore inédite.

  • LADY NEARTICA (F2)  

Kodiac & Neartica, par Sadler’s Wells

Propriétaire : Écurie Jean-Louis Bouchard

Éleveur : Newsells Park Stud

Cette représentante de Jean-Louis Bouchard est en fait une Wertheimer cachée ! La mère, Neartica (Sadler’s Wells), est une demi-sœur de Goldikova and co, qui avait gagné deux courses avant d’être achetée 330.000 Gns par Newsells Park Stud chez Tattersalls December 2007. Elle n’a pas encore produit des chevaux black types mais le demi-frère de cette pouliche, Near Gold (Dansili), s’est imposé de belle manière à Chantilly et il est parmi les 3ans les plus prometteurs de Freddy Head.