Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

EN RÉGION - Moulins mise sur la pérennisation de l'hippodrome et du centre d’entraînement

Courses / 28.02.2018

EN RÉGION - Moulins mise sur la pérennisation de l'hippodrome et du centre d’entraînement

 

En 2009, la Société des courses de Moulins avait déjà effectué des travaux de rénovation de l’enceinte de pesage et de la tribune. Ces travaux, à hauteur de 4 millions et demi d’euros, avaient aussi été l’occasion de modifier la piste d’obstacle en ajoutant une diagonale. Huit ans plus tard, Moulins lance une deuxième vague de rénovations, notamment sur son centre d’entraînement. Roger Winkel, président de la Société des courses de Moulins, a fait le point sur les projets en cours.

Une rénovation complète. L’hippodrome et le centre d’entraînement de Moulins existent depuis 1875. Au fil du temps, les pistes ont bien sûr été revues, mais Roger Winkel nous a expliqué : « Depuis quelque temps, les pistes en sable sont devenues imperméables. Beaucoup d’eau ne parvient pas à s’évacuer. La piste de canter en sable avait été refaite en 2010. Mais à présent, nous avons besoin de rénover celle d’obstacle. Nous allons également construire un rond d’Havrincourt, un manège pour le débourrage des jeunes chevaux. » Pour ce faire, la Société des Courses de Moulins a dû racheter un terrain en face du centre d’entraînement par manque d’espace sur le site.

Construit en zone inondable. Tous les terrains de Moulins sont en zone inondable car situés entre l’Allier et la digue. Roger Winkel a précisé : « Avec les nouvelles lois, il est interdit de construire de nouveaux bâtiments en zone inondable. Nous disposons encore d’une marge de manœuvre car lorsque nous avons démoli l’hippodrome pour le reconstruire, nous n’avons pas rebâti sur l’ensemble de la surface précédemment utilisée. Nous allons donc pouvoir créer dix nouveaux boxes sur l’hippodrome. » Le système d’assainissement des eaux pluviales est à refaire et le président des sites nous a dit : « Nous allons ériger un mur le long de la digue pour refaire tout le système d’assainissement des eaux pluviales. Des tranchées vont être faites dans tous les sens, ce qui impliquera une réfection des voieries également. »

Des ajouts annexes. Sur le centre d’entraînement, des éclairages vont être installés, des espaces verts seront créés, ainsi qu'un parking pour le personnel. Roger Winkel a ajouté : « Nous prévoyons de construire un hangar pour les boîtes de départ,  mais aussi un hangar pour le fourrage. La mairie nous a accordé une dérogation pour le retirer en cas d’inondation. »

Un choix discuté avec les entraîneurs. Les travaux devraient se terminer à la fin de l’été 2018. Un handicap pour les entraîneurs sur place ? Non, répond le président. « Nous nous sommes arrangés avec les entraîneurs pour choisir une période plus propice aux travaux. Ceux de la piste d’obstacle ont débuté en fin d’année 2017. Elle devrait être à nouveau opérationnelle vers le 20 mars. Les travaux devraient se terminer à la fin du mois de juillet »

Un investissement de 1.100.000 . Roger Winkel a détaillé : « La Fédération a prévu un fonds commun de 250.000 €, la Société des courses a contracté un emprunt de 250.000 € et le reste est notamment financé par les collectivités territoriales, la Communauté d’agglomération de Moulins, le Conseil départemental… » Ces travaux représentent un total de 1.100.000 €. En cette période de crise de la filière hippique, Roger Winkel a précisé : « Un si gros investissement peut paraître bizarre en cette période, mais nous avons 120 chevaux sur le centre d’entraînement. Nous nous devons d’agir comme un chef d’entreprise. Nous avons contracté un emprunt à un taux qui est bas. Nous faisons cela dans l’optique de pérenniser le centre d’entraînement, qui est le seul situé dans un bassin d’éleveurs important en France. » Les finances de la Société des courses de Moulins seront tendues jusqu’en 2022, « date où le gros emprunt pour les travaux de l’hippodrome arrive à son terme. » Mais Roger Winkel assure qu’il quittera la présidence en laissant un « outil de travail au top ».

Un reportage sur France 3.  Le 27 février,  France 3 Auvergne Rhône-Alpes a consacré un reportage aux travaux réalisés à Moulins, avec la participation de Roger Winkel et Augustin Adeline de Boisbrunet. Pour accéder à cette vidéo : https://france3-regions.francetvinfo.fr/auvergne-rhone-alpes/allier/moulins/1-million-euros-investi-renover-hippodrome-moulins-allier-1430903.html