Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

EN RÉGIONS - L’hippodrome de Pompadour soigne ses pistes

Courses / 07.02.2018

EN RÉGIONS - L’hippodrome de Pompadour soigne ses pistes

 

L’hippodrome de Pompadour est aussi un centre d’entraînement. Un entretien permanent des pistes est donc nécessaire en amont de ses onze réunions de courses estivales. François-Xavier Duny, président de la Société des courses de Pompadour, est revenu en détail sur les travaux qui sont en cours.

Optimisation du système d’arrosage. Le système d’arrosage de l’hippodrome de Pompadour a été refait à neuf. François-Xavier Duny nous a dit : « Nous avons entièrement refait le système d’arrosage, qui est évidemment placé autour des pistes, afin d’assurer un arrosage à la fois pour la piste de plat en sable et la piste d’obstacle. L’arrosage se doit d’être performant pour avoir des pistes homogènes. »

L’entraînement continue. Pompadour organise onze réunions de courses pendant l’été, mais a aussi la particularité de servir de centre d’entraînement pour les chevaux de la région. François-Xavier Duny a ajouté : « Pour assurer l’entraînement des chevaux sur l’hippodrome pendant la période des travaux, nous avons partagé la piste en deux. La moitié intérieure de la piste servant aux travaux et la moitié extérieure au galop des chevaux. »

Des travaux en deux phases. Il était devenu compliqué pour cet hippodrome, où l’on ne court que l’été, de trouver des ressources en eau nécessaires à l’arrosage de ses pistes. François-Xavier Duny nous a expliqué : « Après le meeting estival, nous avons prévu de nouveaux travaux. Il s’agit d’un forage sur l’hippodrome, à la suite duquel nous ferons un bassin de rétention d’eau, ce qui facilitera l’arrosage de l’hippodrome pendant toute la période estivale. Cet accès aux nappes phréatiques va nous permettre d’utiliser l’eau de manière optimale et en continu. » Un pilotage avec une gestion centralisée par ordinateur de l’arrosage est également prévu.

En faveur du confort des professionnels. Pompadour est un hippodrome de 1re catégorie en obstacle, ses pistes se doivent d’être performantes pour les entraîneurs qui s’y déplacent. En plat, il s’agit de vrai sable, ce qui demande également un entretien spécifique. François-Xavier Duny a précisé : « Évidemment ces travaux favorisent le confort des entraîneurs, mais surtout des chevaux d’obstacle et de plat, qui exigent une certaine qualité de la piste. »