Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Saddex s’affirme… au haras de Mirande

Élevage / 12.02.2018

Saddex s’affirme… au haras de Mirande

C’est au Gestüt Westerberg que Saddex (Sadler’s Wells) a effectué ses premiers pas en tant qu’étalon. Arrivé en France en 2013, il sera stationné au haras de Mirande en 2018. Isabelle Pacault, l’animatrice de cette structure, nous a confié : « Ce lundi, les deux premiers du Prix de Maslacq, un steeple-chase pour AQPS à Pau, sont des produits de Saddex. Cet étalon, après avoir débuté sa carrière de reproducteur en Allemagne, n’a véritablement commencé à saillir pour l’obstacle qu’en 2013. Les entraîneurs sont très satisfaits des performances de sa production, en particulier sur les obstacles. En 2018, il officie au haras de Mirande, au tarif de 2.500 € (P.V.). » Au 12 février, Saddex comptait déjà dix vainqueurs sur les obstacles en France et 75 % de sa production a décroché au moins une allocation dans cette discipline.

Un reproducteur qui s’affirme. Saddex est le père du stakhanoviste Pas de Deux (Darley Oettingen-Rennen, Gr2, deux fois, Prix Bertrand du Breuil, Gr3, Preis der Sparkassen Finanzgruppe, Gr3 & Grosse Europa Meile, Gr3) mais également de Bastille (Premio Royal Mares, L), Excel Quiz Tauel (3e du Prix de l'Avenir, Gr3 AQPS) et Ex s'Élance (3e du Prix Antoine de Vazeilhes, Gr3 AQPS). Sur les obstacles, son orientation actuelle, on lui doit déjà Janidex (deuxième du Prix Finot, L) et Impala du Rheu (troisième du Prix Bournosienne, Gr3).