Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

THE KYOTO KINEN (GR2) - Rey De Oro, de bronze sans Lemaire

International / 11.02.2018

THE KYOTO KINEN (GR2) - Rey De Oro, de bronze sans Lemaire

KYOTO (JAP), DIMANCHE

 

Le champion des 3ans au Japon Rey De Oro (King Kamehameha) a été battu lors de sa course de rentrée ce dimanche dans le Kyoto Kinen (Gr2) sur 2.200m. Il restait sur sa deuxième place dans la Japan Cup (Gr1). Le représentant de U Carrot est parti grand favori (1,6) mais n’a pas trouvé le bon feeling avec son pilote d’un jour, l’Italien Dario Vargiu, qui remplaçait Christophe Lemaire, contraint de regarder la course suite à une mise à pied. Rey De Oro, sixième en début de parcours, n’a pas trop apprécié le train réduit et son jockey a décidé de le faire galoper en face. Il a été poussé par ses adversaires en quatrième épaisseur et en a beaucoup trop fait. Le gagnant du Derby japonais a pris l’avantage un petit instant, avant le poteau des derniers 200m, mais il a quelque peu plafonné pour finir. C’est donc Clincher (Deep Sky), qui est venu créer la décision à l’issue d’un parcours en or. Il s’est imposé d’une grande longueur devant le lauréat du Satsuki Sho (Gr1), Al Ain (Deep Impact), qui a battu pour la deuxième place Rey De Oro.

Le Sheema Classic ? Par sûr. Dario Vargiu a expliqué après la course : « Il était un peu trop allant lors de sa rentrée et j’ai été obligé de le faire galoper quand les animateurs ont repris en face. Rey De Oro s’est montré courageux jusqu’au bout. Il ne faut pas le condamner sur cette défaite et il va beaucoup progresser. » Rey De Oro avait comme objectif le Dubai Sheema Classic (Gr1) mais son entraîneur, Kazuo Fujisawa, a dit qu’il prendrait une décision sur le déplacement dans les prochains jours.

Le meilleur produit de Deep Sky. Le lauréat, Clincher, n’est pas le premier venu. Deuxième du St. Leger japonais (Gr1), il recevait deux kilos d’Al Ain et de Rey De Oro et il a bien profité de sa décharge pour remporter son premier Groupe. Il est le meilleur produit de son père, Deep Sky (Agnes Tachyon), gagnant du Derby japonais en 2008. Sa mère, The Fates (Brian’s Time), a produit huit gagnants dont un seul, Wakino Brave (Meiner Love), a décroché du black type.