Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

VENTE MIXTE ARQANA - JOUR 2 - La vente mixte de février a tenu son rôle

Institution / Ventes / 14.02.2018

VENTE MIXTE ARQANA - JOUR 2 - La vente mixte de février a tenu son rôle

La vente mixte de février s’est conclue ce mercredi 14 février. Le marché a été plus actif que lors du jour 1, grâce au passage des chevaux à l’entraînement, regroupés en début de journée, et à des lots plus forts du côté des juments par le hasard du catalogue. Avec un taux de vendus de 79,20 %, malgré une offre plus large, la vente mixte de février a largement tenu son rôle.

Trois top prices à 200.000 € ou plus. En 2017, la vente mixte de février avait bénéficié d'un coup d'accélérateur avec la dispersion Sagara/Nicolle. Cette année, elle a été portée par les dissolutions d’association autour des chevaux de Mayfair. Le top price est de 300.000 € pour Learning to Fly (Oasis Dream), un 3ans invaincu en une sortie qui portait les couleurs de Mayfair et du China Horse Club. Le bon a été signé par Sally Ann Grassick pour Anthony Stroud. Le troisième top price de la vente est pour une jument aussi liée à la "dispersion Mayfair" : Lorgnette (Galileo), présentée par l’écurie des Monceaux et achetée 200.000 € par Jake Warren pour Bermuda Thoroughbred Racing. Elle ira à la rencontre de leur étalon, Johnny Barnes (Acclamation), qui entame sa première saison de monte au haras des Granges.

Le deuxième top price est pour la gagnante de Listed Lbretha (Exceed and Excel), achetée 260.000 € par Bertrand Le Métayer pour un jeune éleveur : Samuel de Barros, qui a créé l’élevage Délo au trot avec Émilie Mangeard de Barros. C’est la deuxième jument qu’ils achètent puisqu’ils avaient investi 260.000 Gns pour Embiyra (Tamayuz) à la vente d’élevage de Tattersalls 2017. Samuel de Barros avait déjà fait parler de lui en achetant pour la somme de 75.000 € une saillie de Siyouni sur Arqanaonline en octobre 2017.

Job done ! Du côté des indicateurs, le prix moyen se maintient bien pour se fixer à 10.015 € (- 3,03 %). Le prix médian baisse légèrement, passant de 5.000 € à 4.000 €. Mais sur cette vente de service et d’opportunités, il fallait surtout conserver un pourcentage de vendus élevé et la mission a été accomplie.

Éric Hoyeau a commenté d’un « job done », comme il l’aime à le faire. « Malgré les deux jours de vente, le taux d’absorption a été bon. Cela confirme que nous avons bien fait de donner aux vendeurs la possibilité d’exposer leurs lots dans un processus de vente open. Quelques pinhookers étaient présents, sur les jeunes yearlings ou sur les pouliches sortant de l’entraînement, qui vont être saillies et sont destinées à repasser en vente plus tard. Le marché a été tiré par certains lots pour des questions d’opportunités. Concernant le top-lot, il est relativement rare d’avoir un performeur de ce type dans cette vente. Mais l’ensemble des résultats montre que la vente mixte de février tient bien son rôle de complément de la vente d’élevage, en proposant les chevaux qui n’ont pas pu être absorbés en décembre et avec les opportunités qui se créent entre décembre et février. C’est un marché vraiment nécessaire et l’ambiance était très conviviale. Tout le monde est content de se retrouver pour la reprise. » Et les crêpes promises étaient bel et bien là !

LES GRANDS INDICATEURS - JOUR 2
PrésentésVendus (%)Prix moyenPrix médianC.A. (*)
2018170138 (81,18 %)13.201 €4.000 €1.821.800 €
* hors amiable
LES GRANDS INDICATEURS CUMULÉS
PrésentésVendus (%)Prix moyen (évol.)Prix médian (évol.)C.A. (évol.) (*)
2018352279 (79,26 %)10.015 € (+2,83 %)4.000 € (-20 %)2.794.300 € (+ 34,61 %)
2017263201 (76,43 %)10.328 €5.000 €2.075.900 €
* hors amiable

 

LE TOP DES VENDEURS - Jour 2
#VendeursVendusPrix moyenChiffre d'affaires
1Haras de Castillon939.389 €354.500 €
2A. Fabre1300.000 €300.000 €
3Écurie des Monceaux2137.500 €275.000 €
4Aga Khan Studs512.800 €64.000 €
5Rauscher, agent230.250 €60.500 €
LE TOP DES ACHETEURS - Jour 2
#AcheteursAchetésPrix moyenChiffre d'affaires
1Stroud Colemand Bloodstock Ltd1300.000 €300.000 €
2Bertrand Le Métayer Bloodstock1260.000 €260.000 €
3John & Jake Warren1200.000 €200.000 €
4Guy Petit1012.850 €128.500 €
5Paul Nataf518.200 €91.000 €

 

LES TOP-LOTS - JOUR 2
LotNom (Origines)Prix
245Learning to Fly (Oasis Dream & Astronomy Domine)300.000 €
Acheteur : Stroud Coleman Bloodstock Limited
Vendeur : André Fabre
287Lbretha (Exceed and Excel & Actrice Française)260.000 €
Acheteur : Bertrand Le Métayer Bloodstock
Vendeur : Haras de Castillon
353Lorgnette (Galileo & Dance Secretary)200.000 €
Pleine de Le Havre
Acheteur : John & Jake Warren
Vendeur : Écurie des Monceaux
336Emotion (Exceed and Excel & Chanterelle)75.000 €
Acheteur : Charles Gordon Watson Bloodstock
Vendeur : Écurie des Monceaux
356Dubai (Galileo & Dapprima)58.000 €
Pleine de Kendargent
Acheteur : Guy Petit
Vendeur : Wertheimer & Frère
302Arizona Air (Hurricane Run & Arizona Sun)55.000 €
Acheteur : Paul Nataf
Vendeur : Rauscher Agent
350I’m so Glad (Clodovil & Dilag)54.000 €
Pleine de Shalaa
Acheteur : Mandore International Agency
Vendeur : Haras de Mandore
222Kensai (Jukebox Jury & Olive Danon)42.000 €
Acheteur : Laurent Loisel
Vendeur : Simone Brogi
272Tuna Papita (Henrythenavigator & Viapervita)33.000 €
Acheteur : Sandrine Gavilan
Vendeur : Haras du Castillon
239Valdelino (Myboycharlie & Vallée Célèbre)30.000 €

LES FAITS MARQUANTS

Learning to Fly, Monsieur 300.000

#245        Learning to Fly (Oasis Dream & Astronomy Domine, par Galileo)  300.000 €

Acheteur : Stroud Coleman Bloodstock Ltd

                   Vendeur : André Fabre

                   Éleveur : R. J. H. Geffen

Learning to Fly (Oasis Dream) était déjà passé sur le ring d’Arqana. Il était alors yearling et, présenté par l’écurie des Monceaux, il avait été acheté 300.000 € par le China Horse Club, Mayfair Speculators et Peter et Ross Doyle. Ce mercredi, Learning to Fly a fait afficher le même prix : 300.000 €, les enchères ayant débuté à 30.000 €. C’est Sally Ann Grassick qui a eu le dernier mot, au restaurant, battant Will Douglass, qui travaille avec Charlie Gordon Watson, caché dans un couloir. Learning to Fly, âgé de 3ans, compte une sortie pour une victoire. C’était sur la fibrée de Lyon-La Soie, le 25 octobre 2017. Côté pedigree, Learning to Fly est bien né : fils d’Oasis Dream, il est le deuxième produit d’Astronomy Domine (Galileo), déjà mère d’Astronomy’s Choice (Redoute’s Choice), troisième des Pretty Polly Stakes (L). Learning to Fly appartient à la famille des top prices des Monceaux puisque sa deuxième mère est Platonic (Zafonic), d’où Prudenzia (Dansili), mère de la fantasque Chicquita (Montjeu), et d’où aussi Pacifique (Montjeu), la mère de Parabellum (Dubawi), record historique pour un yearling à Arqana (2.600.000 €).

Sally Ann Grassick a bien tenté de nous faire croire qu’elle ne parlait pas à la presse en signant le bon, mais cette boutade n’a évidemment pas marché. Elle a expliqué : « Le poulain est acheté par Anthony Stroud pour un de ses clients. Il a été recommandé par André Fabre. C’est tout ce que je peux dire ! »

Samuel de Barros s’offre Lbretha

#287  Lbretha (Exceed and Excel & Actrice Française, par Dynaformer)       260.000 €

Acheteur : Bertrand Le Métayer Bloodstock

            Vendeur : Haras de Castillon

            Éleveur : S. Vidal

Lbretha (Exceed and Excel) connaît bien le ring d’Arqana. La pouliche est passée trois fois en vente : yearling où, présentée par le haras d’Étreham, elle était achetée par Mayfield Stables. À 2ans ensuite, où elle a été achetée 100.000 € par Al Shaqab Racing à la breeze up. Et enfin lors de cette vente de février, où Bertrand Le Métayer a eu le dernier mot sur Nicolas de Watrigant à 260.000 €. Depuis la breeze up, Lbretha a fait du chemin puisqu’elle a remporté le Prix Jacques de Brémond (L) à Vichy, sous l’entraînement de Francis-Henri Graffard. Lbretha allie les performances et le pedigree : elle est gagnante black type et c’est la tante d’Absolute City (Elusive City), gagnant du Prix Yacowlef (L). Elle descend surtout de la grande famille des "A" Wildenstein : sa deuxième mère est Action Française (Nureyev), mère d’Article Rare (El Prado), gagnante du Prix des Réservoirs (Gr3) et deuxième du Prix Saint-Alary (Gr1), ou encore d’Android (Riverman), gagnant du Prix de la Jonchère (Gr3) et placé du Grand Prix de Paris (Gr1) et du Guillaume d’Ornano (Gr2)… Lbretha descend donc de la championne Allez France.

L’écurie Délo au galop. Bertrand Le Métayer a acheté Lbretha pour Samuel de Barros, lequel a commencé à investir dans les juments en décembre 2017, à Tattersalls. Auparavant, il avait acheté une saillie de Siyouni moyennant 75.000 € sur Arqanaonline. Samuel de Barros et Élodie Mangeard de Barros sont connus dans le trot puisqu’ils sont derrière l’élevage Délo, une jeune structure. Ils ont déjà sorti de bons chevaux comme Dreamer Délo (Ready Cash), triple gagnant de Gr2, ou encore Diana Délo (Quido du Goutier), gagnante à Vincennes. Bertrand Le Métayer a expliqué : « J’ai acheté Lbretha pour Samuel de Barros, un jeune éleveur qui débute dans l’élevage du pur-sang. C’est vraiment une toute jeune structure puisque Lbretha est leur deuxième jument. Lbretha a montré de la vitesse et sera facile à croiser avec la lignée de Galileo. »

Lorgnette prend rendez-vous avec Johnny Barnes

#353  Lorgnette (Galileo & Dance Secretary, par Danehill Dancer)     200.000 €

Pleine de Le Havre

Acheteur : John & Jake Warren

            Vendeur : Écurie des Monceaux

            Éleveur : C. E. Fipke

Au fond du couloir, Jake Warren n’a rien lâché pour avoir Lorgnette (Galileo), répondant du tac au tac à chaque nouvelle enchère. La ténacité a payé puisqu’il a fini par avoir le dernier mot à 200.000 € pour la jument, présentée pleine de Le Havre. Le produit à naître sera son premier et le croisement Le Havre sur fille de Galileo a déjà donné La Cressonnière. Jake Warren a expliqué : « Je l’ai achetée pour Bermuda Thoroughbred Racing. Ils achètent un piquet de juments pour soutenir leur nouvel étalon, Johnny Barnes, stationné au haras des Granges. Nous lui avons déjà acheté deux juments à Goffs. Il s’agit de donner toutes ses chances à l’étalon. Lorgnette est par Galileo, elle est pleine de son premier produit qui sera par Le Havre. Nous espérons que Lorgnette puisse le mettre en lumière. C’est très enthousiasmant. »

Une page qui se tourne. Lorgnette, entraînée par André Fabre, n’a pas brillé en compétition, étant non placée en deux sorties. C’est le premier produit de Dance Secretary (Danehill Dancer), troisième des 1.000 Guineas Trial (Gr3). Dance Secretary est la sœur de Perfect Soul (Sadler’s Wells), gagnant de Gr1 sur le gazon aux États-Unis. Lorgnette avait marqué l’histoire d’Arqana car, en août 2014, elle avait été adjugé 1.000.000 € à Stroud Coleman Bloodstock pour de nouveaux venus aux ventes européennes : les Sud-Africains de Mayfair Speculators. Markus Jooste a dû démissionner de son poste de directeur de Steinhoff suite à la découverte de grosses irrégularités comptables. Cela a impacté son effectif de course : son meilleur représentant en Afrique du Sud, Legal Eagle, a été vendu et, en Europe, ses effectifs passent peu à peu sur les rings. C’était le cas à Tattersalls il y a quelques jours et la "dispersion Mayfair" s’est poursuivie à Arqana, avec Lorgnette donc, mais aussi Learning to Fly (Oasis Dream), adjugé 300.000 € et top price de cette vente mixte de février.

Charles Gordon Watson vibre pour Émotion

#336  Émotion (Exceed And Excel & Chanterelle, par Trempolino)      75.000 €

Acheteur : Charles Gordon Watson Bloodstock

                Vendeur : Écurie des Monceaux

                Éleveur : Haras du Mézeray S.A.

Présentée par l’écurie des Monceaux, Emotion (Exceed And Excel) a été adjugée 75.000 € à Will Douglas, l’assistant de Charles Gordon Watson. Il nous a dit : « Je l’ai achetée pour un éleveur britannique. C’est une belle jument avec un pedigree facile à croiser. Sa mère produit bien, elle a un bon pedigree, et de toute manière, les pouliches sont faciles à acheter. » Émotion compte deux sorties à 3ans sous les couleurs de Mayfair Speculators. C’est une fille de Chanterelle (Trempolino) qui a aussi produit Silent Attack (Dream Ahead), deuxième de Gr2 en Angleterre, et King Bolete (Cape Cross), troisième de Listed. C’est la famille d’Amonita (Anabaa), gagnante du Prix Marcel Boussac (Gr1), entre autres. Chanterelle est également la propre sœur de Cox Orange (Trempolino), lauréate de Grs3, dont le Prix du Calvados (Gr3). Elle a donné Vista Bella (Diktat), troisième des 1.000 Guinées (Gr1).

Dubaï part en Irlande

#356  Dubaï (Galileo & Dapprima, par Shareef Dancer)   58.000 €

Pleine de Kendargent

Acheteur : Guy Petit

                Vendeur : Wertheimer & Frère

                Éleveur : Klaus Schulte

La jument de Wertheimer & Frère Dubaï (Galileo), mère de la bonne Alakhana (Dalakhani) et pleine de Kendargent, étalon du haras de Colleville, va partir en Irlande. Guy Petit l’a achetée pour Michael Egan de Clongiffen Stud pour la somme de 58.000 €. Guy Petit avait déjà acquis pour ce client le vainqueur du Grand Prix de Paris (Gr1) Shakeel (Dalakhani) en tant qu’étalon. Il a expliqué : « Elle va partir en Irlande pour un client qui a acheté Shakeel. Elle a un produit black type par Dalakhani et elle est pleine d’un bon étalon attrayant sur le marché étranger. » Son meilleur produit, Alakhana, a remporté le Prix Joubert (L) à Saint-Cloud et a aussi terminé troisième du Prix André Baboin (Gr3). Dubai est une sœur de Denaro (Dashing Blade), gagnant de Gr2 en Allemagne, mais aussi de Davidoff (Montjeu). Il s’agit des origines de Deauville (Dashing Blade), lauréate de Listed, et de Dominante (Monsun), également lauréate de Listed comme sa sœur, mais surtout deuxième du Prix de Diane allemand (Gr1) et troisième du Bayerisches Zuchtren (Gr1).

Paul Nataf acquiert la propre sœur d’Arizona Run

#302  Arizona Air (Hurricane Run & Arizona Sun, par Spinning World) 55.000 €

Acheteur : Paul Nataf

                Vendeur : Ronald Rauscher, agent

                Éleveur : Gestüt Ammerland

Paul Nataf a acheté Arizona Air (Hurricane Run) pour 55.000 €. Comptant deux victoires à 3ans, cette pouliche est la propre sœur d’Arizona Run, gagnante du Derby du Languedoc et de la Coupe de Marseille (Ls). Paul Nataf l’a achetée pour un client existant et nous a dit : « Elle va être saillie et restera à l’entraînement en France. Elle courra pleine. » Arizona Run vient de la famille d’Aristote (Domedriver), également gagnant de Listed. La troisième mère d’Arizona Air est Absurde (Green Desert). Cette dernière a remporté le Prix de la Grotte (Gr3) et s’est classée deuxième des Cheveley Park Stakes (Gr1).

I’m so Glad pour être heureux

#350  I’m so Glad (Clodovil & Dilag, par Almutawakel)    54.000 €

Pleine de Shalaa

Acheteur : Mandore International Agency

                Vendeur : Haras de Mandore

                Éleveur : Stratford Place Stud

Nicolas de Watrigant qui a signé le bon à 54.000 € pour I’m so Glad (Clodovil), présentée pleine de Shalaa par le haras de Mandore. Cette sœur de Souvenir Delondres (Siyouni), gagnante du Prix Eclipse et troisième du Prix d’Arenberg (Grs3) va aller chez un nouveau client de Mandore International Agency. Au cours de sa carrière en course, elle s’est notamment classée troisième de l’EBF Land O’Burns Fillies’ Stakes (L). Il s’agit de la famille de Distinct Habit (Distinctive Pro), mère de plusieurs vainqueurs dont Mr. Routine, gagnant de Listed. Distinct Habit est une sœur de Terroir (Fairy King) qui s’est imposé au niveau Listed et compte une deuxième place dans le Prix de Seine-et-Oise (Gr3) avant de devenir étalon. I’m so Glad a une 2ans par Intello et une yearling par Kheleyf. Sa 3ans, Iron Drove (Dark Angel), est à l’entraînement en Grande-Bretagne.

Kensai et Valdelino pour des propriétaires kazakhs

#222  Kensai (Jukebox Jury & Olive Danon, par Dylan Thomas)) 42.000 €

Acheteur : Laurent Loisel

            Vendeur : Simone Brogi

            Éleveur : G. Schmidt

#239  Valdelino (Myboycharlie & Vallée Célèbre, par Peintre Célèbre)        30.000 €

Acheteur : Laurent Loisel

            Vendeur : Gianluca Bietolini

            Éleveur : Stall Sohrenhof

Laurent Loisel a signé les bons pour Kensai (Jukebox Jury), à 42.000 €, et Valdelino (Myboycharlie), à 31.000 €, battant Paul Nataf sur ce dernier. Il était en compagnie de propriétaires venant du Kazakhstan. Kensai, désormais âgé de 4ans et pris en valeur 40,5, s’est classé quatrième du Prix La Force (Gr3), il compte une victoire et huit places en dix sorties. Il descend d’une famille Aga Khan, celle notamment de Karaktar (High Chaparral). Valdelino, quant à lui, a une valeur de 30,5 et est aussi âgé de 4ans. Il ne s’est pas encore imposé mais compte des places. Il descend de Green Valley, soit la souche de Brooklyn’s Dance, Solemia, Prospect Wells, Makfi….

Laurent Loisel a expliqué après l’achat de Kensai : « Je l’achète pour des propriétaires kazakhs. Il va aller à l’entraînement chez Jean-Luc Bara, au haras d’Écajeul en Normandie. Je passe ma licence d’entraîneur au mois de juin, donc il n’est pas impossible que les chevaux viennent ensuite dans mes boxes. » Laurent Loisel nous a confirmé que Valdelino suivrait le même chemin.

Sandrine Gavilan encore active

#272  Tuna Papita (Henrythenavigator & Viapervita, par Spectrum)   33.000 €

Pleine de Toronado

Acheteur : Sandrine Gavilan

                Vendeur : Haras de Castillon

                Éleveur : Norman Cheng

Sandrine Gavilan a continué ses achats lors de cette seconde journée de la vente de février Arqana puisqu’elle a signé le bon à 30.000 € pour Tuna Papita (Henrythenavigator), pleine de Toronado. Présentée par le haras de Castillon, cette jument compte une quatrième place dans le Prix Amandine (L). Elle est une sœur de Brother Francis (Lion Heart), deuxième de Gr3 aux États-Unis mais aussi troisième des Hollywood Futurity Stakes (Gr1). Leur mère, Viapervita (Spectrum) a remporté une Listed en Allemagne et compte une troisième place dans le Prix La Sorellina (L). Tuna Papita a une yearling par Planteur. Sandrine Gavilan a expliqué à propos de la jument : « Elle va venir à l’élevage chez nous et ses poulains seront destinés à être vendus par la suite. »

Dabirsim attire les pinhookers

#259  Jack the Ripper (Dabirsim & Trombe, par Bering)  30.000 €

Acheteur : Fairway Partners

Vendeur : Fairway Consignment

Éleveur : Élevage de Kezeg & Félicia Laslau

Fairway Consignment présentait un poulain bai par Dabirsim, étalon au haras de Grandcamp. Ce fils de Trombe (Bering), placée de Listed, a été acheté par Fairway Partners, le bon a été signé par Charles Brière pour la somme de 30.000 €. Ce dernier nous a dit : « Nous l’avons acheté pour du pinhooking. C’est un beau poulain de Dabirsim qui est très commercial, et aussi une belle famille, encore active. La mère a déjà produit une gagnante de Listed et placée de Gr3 en Italie. » En effet, Trombe est la mère de Malikayah (Fasliyev), qui a donné Captain Cirdan (Big Bad Bob), gagnant du Criterium di Pisa (L). Il s’agit également de la famille de Priceless Gem (Hail to Reason), gagnante des Frizette et Futurity Stakes (Grs1) avant de produire la championne Allez France (Sea Bird).

La Brévière prend la direction de l’Australie

#284  La Brévière (Fastnet Rock & Zibeling, par Cape Cross)     30.000 €

Acheteur : Howson & Houldsworth Bloodstock

            Vendeur : Haras du Cadran

            Éleveur : Good Breeding

Matthew Houldsworth a eu le dernier mot à 30.000 € pour La Brévière (Fastnet Rock), une pouliche présentée par le haras du Cadran et sortant de l’entraînement. Elle va prendre la direction de l’Australie. La Brévière, entraînée par Fabrice Chappet pour les couleurs d’Antoine Gilibert, est gagnante d’une course et a pris sept places en douze sorties. Elle est par Fastnet Rock, champion étalon en Australie, et Zibeling (Cape Cross), gagnante d’une course. La Brévière est son premier produit. La deuxième mère, Zelding (Warning), a donné Glorious Sight (Singspiel), gagnante du Prix Finlande (L), deuxième de la Poule d’Essai des Pouliches et troisième du Diane (Grs1). Elle a aussi donné la bonne Beauty Is Truth (Pivotal), gagnante du Prix du Gros-Chêne (Gr2) et du Prix d’Arenberg (Gr3), et mère d’Hydrangea (Galileo), une des meilleures 3ans européennes l’an passé : elle a remporté les British Champions Fillies & Mares Stakes, les Matron Stakes (Grs1) et a pris de multiples places au niveau Gr1 à 2ans et 3ans. Beauty Is Truth est aussi la mère de The United States, gagnant de Gr1 en Australie et placé à ce niveau de compétition en Europe.

Matthew Houldsworth a expliqué : « La pouliche va aller en Australie. J’aimais bien le pedigree, notamment la présence de The United States qui a été un bon cheval dans l’hémisphère sud. De plus, elle est par Fastnet Rock. »